L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les sites Internet

SouthScan
ANC
Treatment Action Campaign
COSATU
Parti communiste sud-africain

Tous les sites >>>

Afrique du Sud

1 219 912 km²
42 718 530 habitants
Capitale : Pretoria (Le Cap : capitale législative ; Bloemfontein : capitale judiciaire)
Langues officielles : Afrikaans, Anglais, Ndebele, Pedi, Sotho, Swazi, Tsonga, Tswana, Venda, Xhosa et Zoulou


Cliquez sur la carte pour agrandir (232.7 ko)

Courtesy of The General Libraries, The University of Texas at Austin


Les derniers articles

Deon Meyer, La Proie, le polar politique de la rentrée
Covid-19 et l’Afrique du Sud : pas comme avant, mais quel après ?
Donner à manger aux plus vulnérables et imaginer l’après
Jeux, luxe et volupté : fin de partie pour le roi de Sun City
Afrique du Sud 2020 : budget d’austérité ou d’équilibre ?
Afrique du Sud 2019 : élections, promesses et déceptions. Et 2020 ?
La crise de l’eau, un enjeu politique en Afrique du Sud
Femmes d’Afrique du Sud, une histoire de résistance
Corrompus et corrupteurs, une liaison sud-africaine sans fin
L’Afrique du Sud à la recherche d’une transition énergétique juste
Quand un riche croate est accusé d’escroquerie par un syndicat sud-africain
L’armée contre les gangs des les banlieues du Cap
Le beurre et l’argent du beurre ou comment écrémer les ressources de l’Etat sud-africain
Les enfants étrangers sans papiers en Afrique du Sud
Zama-zamas ou la malédiction des mines
Les Banyana Banyana et le monde du football
Un tiers des domestiques sud-africaines n’ont pas droit à l’assurance chômage
Le président Cyril Ramaphosa a formé son gouvernement
Cyril Ramaphosa, l’homme de l’Aube nouvelle
L’ANC envers et contre tous

Tous les articles >>>



Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les dernières brèves

Nayemaka Goniwe, une militante oubliée

Nayemaka Goniwe, une militante oubliée La mort de la veuve de Matthew Goniwe, un des quatre militants enlevés par la police sud-africaine et connus sous le nom des Cradock Four, rappelle combien le rôle des femmes dans la lutte contre l’apartheid fut crucial pour mettre fin à ce régime criminel. En 1985, son époux et trois autres militants, enlevés par les forces de police pour leurs activités militantes, furent massacrés ; leurs corps calcinés retrouvés une semaine après près de Port Elizabeth. Nayemaka et les trois autres veuves n’ont jamais baissé les bras pour connaître la vérité. Une enquête fut ouverte en 1993 et les forces de sécurité de l’époque furent reconnues coupable d’enlèvement et de meurtre. En 1997, six policiers demandèrent l’amnistie devant le Commission Vérité et Réconciliation pour le meurtre des Cradock Four. Nayemaka fut toujours aux cotés de son époux pendant les années de lutte.

Aider les mères et leurs bébés à naître quand le Covid 19 apporte la mort.

Maintenir son service de gynécologie et d’obstétrique de l’hôpital Dora Niginza à Port Elizabeth à tout prix, avec 10 médecins stagiaires, voilà la belle histoire du Docteur Mfundo Mabenge. « Si nous devons mourir, nous avons décidé de mourir au travail ». Alors que la pandémie faisait rage dans la province du Cap oriental, que les hôpitaux et dispensaire étaient surchargés, le Dr Mabenge et son équipe n’ont jamais baissé les bras, accueillant les femmes enceintes infectées ou non par le Covid 19. Chaque moi entre 600 à 800 femmes accouchent dans son service qui a maintenant 16 médecins. Toute l’équipe a travaillé sans relâche, alors que les stagiaires préparaient leur examen final. Tous ont été reçus et sont maintenant spécialisés en gynécologie-obstétrique. Le Dr Mabenge leur accordait un jour de congé pour étudier.

Toutes les brèves >>>




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP