L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les sites Internet

SouthScan
ANC
Treatment Action Campaign
COSATU
Parti communiste sud-africain

Tous les sites >>>

Afrique du Sud

1 219 912 km²
42 718 530 habitants
Capitale : Pretoria (Le Cap : capitale législative ; Bloemfontein : capitale judiciaire)
Langues officielles : Afrikaans, Anglais, Ndebele, Pedi, Sotho, Swazi, Tsonga, Tswana, Venda, Xhosa et Zoulou


Cliquez sur la carte pour agrandir (232.7 ko)

Courtesy of The General Libraries, The University of Texas at Austin


Les derniers articles

Hommage à O.R Tambo et Dulcie September
Nkosazana Dlamini-Zuma : une femme au dessus de tout soupçon ?
Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?
L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire
Apartheid Guns and Money : A Tale of Profit
L’énergie solaire fait ses preuves dans la province du Cap Nord
Rien ne va plus entre le syndicat des mineurs et le ministre des mines
Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?
Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud
Transformation radicale de l’économie pour qui ?
Bon anniversaire Mr Le Président ! Nous sommes dans la rue !
Ahmed Kathrada, la conscience de l’Afrique du Sud
Comment faire du gras sur le dos des pauvres
La haine de l’Autre : la xénophobie en Afrique du Sud
Qui va payer les aides sociales au 1er avril 2017 ?
Avorter en Afrique du Sud : un droit, pas une réalité
L’Afrique du Sud manque d’eau de bonne qualité
La course à la succession de Jacob Zuma est ouverte
Afrique du Sud : 2016 une mauvaise année, 2017 sera-t-elle pire ?
Beata Lipman, la femme qui a écrit de sa main la Charte de la Liberté

Tous les articles >>>



Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les dernières brèves

Remaniement ministériel : le choix du président

Jacob Zuma a répondu aux parlementaires qui lui demandaient des explications sur le dernier remaniement ministériel que lui seul décidait et que c’était un droit présidentiel. Quand on lui arepropché un choix qui « défie toute logique » , impérial il a répondu. « Ce n’est pas seulement parce que les ministres sont paresseux.Il ya d’autres raisons qui conduisent les présidents à prendre des décisions, par conséquent essayer de trouver des raisons, c’est chercher une aiguille dans une botte de foin ». Autrement dit , circulez, il n’y a rien à voir.

Mort noyé dans les latrines de son école

En janvier 2014, Michael Komape, un petit garçon de cinq ans est mort noyé dans les latrines de son école dans un village de la province du Limpopo. Les parents ont décidé de porter plainte contre le ministère national de l’éducation et les autorités de la province. Ils sont soutenus dans leurs démarches par l’ONG Section 27. Pour l’association l’Etat, les autorités de la province, le directeur, les enseignants ont ignoré « les droits de Michael à la dignité, la vie et la sécurité ». L’enjeu de ce recours devant la justice est d’obtenir l’obligation pour les autorités à équiper toutes les écoles de la province de sanitaires dignes de ce nom. Source Ground Up

Toutes les brèves >>>




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP