L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les sites Internet

SouthScan
ANC
Treatment Action Campaign
COSATU
Parti communiste sud-africain

Tous les sites >>>

Afrique du Sud

1 219 912 km²
42 718 530 habitants
Capitale : Pretoria (Le Cap : capitale législative ; Bloemfontein : capitale judiciaire)
Langues officielles : Afrikaans, Anglais, Ndebele, Pedi, Sotho, Swazi, Tsonga, Tswana, Venda, Xhosa et Zoulou


Cliquez sur la carte pour agrandir (232.7 ko)

Courtesy of The General Libraries, The University of Texas at Austin


Les derniers articles

Eskom, le géant électrique sud-africain, broie du noir
Commission Vérité et Réconciliation : un travail inachevé
Cafouillage diplomatique en Afrique du Sud
2019 : année électorale, l’ANC à la reconquête de son électorat
Rhinos et ormeaux : le braconnage qui rapporte gros
Retour sur 20 ans de lutte de Treatment Action Campaign contre le sida
Des logements sociaux dans les grandes villes sud-africaines
A quoi sert ce remaniement ministériel ?
La Commission Vérité et Réconciliation, une affaire inachevée
Pik Botha, un pingouin qui savait nager entre deux eaux
Le Président Cyril Ramaphosa a nommé un nouveau ministre des finances
Donald Trump ne fait pas rire l’Afrique du Sud
Crise du platine, après le massacre de Marikana
Les Indiens ne savent pas voler ou les crimes impunis de l’apartheid
Paris a oublié Nelson Mandela
Bo-Kaap, quartier historique du Cap, menacé par la frénésie immobilière
La question de la terre en Afrique du Sud
Soweto : 16 juin 1976, la révolte de la jeunesse
Ramaphoria ou les cent jours du Président Ramaphosa
Afrique du Sud : un tribunal populaire pour les crimes économiques

Tous les articles >>>



Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les dernières brèves

Nedbank, la banque verte sud-africaine

Comme beaucoup de banques de par le monde, Nedbank se vantait d’être une banque « verte », mais elle est fidèle à son slogan. Elle vient d’annoncer qu’elle ne financerait pas deux nouvelles constructions de centrales à charbon. La centrale Thabametsi, devait avoir une production de 557MW et celle de Khanyisa de 306 MW. Nedbank va dorénavant financer des projets d’énergie renouvelable. Une autre banque, Standard Bank, avait annoncé en septembre 2018 qu’elle ne financerait pas la construction d’une nouvelle centrale à charbon. Il semble bien qu’un tournant vient d’être pris au niveau mondial et que seules la Chine et l’Inde restent fidèles au charbon. L’Afrique du Sud est signataire de l’Accord de Paris, et s’est engagée à réduire sa dépendance au charbon et à fermer cinq de ses centrales thermiques les plus polluantes.

Davos : la pêche aux investissements pour le Président Ramaphosa

L’équipe qui entoure le Président Ramaphosa à Davos a pour mission de rassurer les investisseurs et de les inciter à investir dans un pays qui connaît un renouveau. Dans son discours le président sud-africain a reconnu que depuis dix ans le pays avait traversé une période « de stagnation économique et de paralysie politique », mais que depuis « un an des mesures décisives ont été prises pour corriger les erreurs du passé et remettre le pays sur la voie du progrès ». Il a énuméré les grands défis à relever : le chômage massif, les inégalités et aussi la menace de faillite qui pèse sur la plus grande entreprise nationale, Eskom. Le fournisseur national d’électricité est le cœur de l’économie sud-africaine, s’il vient à s’arrêter, c’est toute l’économie sud-africaine qui s’effondre. Un financement pour payer les dettes colossales d’Eskom et un plan de restructuration sont des mesures déjà adoptées pour redonner vie au géant électrique agonisant. Grâce aux mesures prises depuis un an, les investissements étrangers sont passés de 1,3 milliards de dollars à 7,1milliards de dollars, soit une augmentation de 440%. Au cours d’une conférence de presse, jeu auquel le souriant Ramaphosa se prête volontiers, il a ainsi réaffirmé sa confiance « je suis un pêcheur et ici à Davos je suis à la pêche aux investisseurs.je suis sûre que mon filet sera plein quand je rentrerai à la maison ».

Toutes les brèves >>>




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP