L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Swaziland

17 363 km²
1 169 241 habitants
Capitale : Mbabane (Lobamba : capitale royale et législative)
Langues : Anglais et siSwati (off.)


Cliquez sur la carte pour agrandir (319.8 ko)

Courtesy of The General Libraries, The University of Texas at Austin


Les derniers articles

Le Swaziland et les droits de la personne
Répression de la semaine d’action au Swaziland
Protestations à l’annonce d’un prêt de l’Afrique du Sud au Swaziland
Swaziland, l’enfer journalistique
Violente répression policière au Swaziland
Le peuple du Swaziland veut du pain et la liberté
Swaziland : une dictature royale
Voitures de luxe et pauvreté au royaume de Swaziland
Enfin des droits pour les femmes du Swaziland ?
Des femmes séropositives s’organisent au Swaziland
L’industrie textile à l’agonie au Swaziland

Tous les articles >>>



Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les dernières brèves

Swaziland : record de pauvreté

Selon le coefficient Gini, un instrument de mesure qui permet d’évaluer la richesse d’un pays et sa répartition dans la population, le Swaziland est le pays le plus inégalitaire au monde. Deux tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté, la moitié n’arrive pas à se nourrir et les soins médicaux sont inexistants pour un tiers de la population. Alors que sur 10 millions d’habitants,1,3 million d’habitants tentent de survivre avec moins de deux dollars par jour, le roi Mswati III, monarque absolu, vit dans le luxe de ses 13 palais, se déplacent avec toute une armada de voitures rutilantes dont une Rolls-Royce et un jet privé. Toute opposition est sauvagement réprimée et les sujets de sa majesté ne disposent d’aucun des droits humains les plus élémentaires. L’analyse de la situation au Swaziland a été publiée moment où se tenait dans la ville du Cap, le Forum économique mondial pour l’Afrique auquel assistait le roi Mswati III

Sucre amer du Swaziland

Un rapport de la Confédération syndicale internationale dénonce les conditions inhumaines de travail des ouvriers dans l’industrie sucrière au Swaziland. Dans les zones rurales des milliers de personnes sont déplacés autoritairement pour agrandir les champs de canne à sucre ; l’usage intensif des pesticides est la cause de graves maladies souvent mortelles ; les salaires sont dérisoires pour des semaines de travail de 60 heures sans paiement d’heures supplémentaires ; les femmes enceintes sont licenciées sans indemnités ; les syndicats sont réprimés. La fortune du roi Mswati III est estimée à 200 millions de dollars, mais le salaire journalier d’un ouvrier dans les plantations de cannes à sucre excède rarement 5 dollars par jour. La CSI attire l’attention sur l’étiquetage Fairtrade Small Producers alors que les droits des travailleurs sont ouvertement bafoués dans la plupart des plantations de cannes à sucre. Le Swaziland exporte la canne à sucre en Europe et dans les autres pays africains.

Voir en ligne : Swaziland Newsletter

Toutes les brèves >>>




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP