L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Swaziland

17 363 km²
1 169 241 habitants
Capitale : Mbabane (Lobamba : capitale royale et législative)
Langues : Anglais et siSwati (off.)


Cliquez sur la carte pour agrandir (319.8 ko)

Courtesy of The General Libraries, The University of Texas at Austin


Les derniers articles

Le Swaziland et les droits de la personne
Répression de la semaine d’action au Swaziland
Protestations à l’annonce d’un prêt de l’Afrique du Sud au Swaziland
Swaziland, l’enfer journalistique
Violente répression policière au Swaziland
Le peuple du Swaziland veut du pain et la liberté
Swaziland : une dictature royale
Voitures de luxe et pauvreté au royaume de Swaziland
Enfin des droits pour les femmes du Swaziland ?
Des femmes séropositives s’organisent au Swaziland
L’industrie textile à l’agonie au Swaziland

Tous les articles >>>



Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les dernières brèves

Swaziland : la Danse des Roseaux et la pornographie

La traditionnelle Danse des Roseaux aura lieu le 3 septembre 2018. Des milliers de « vierges » les seins nus, en jupes courtes et sans culottes vont danser devant le roi Mswati III et des centaines de touristes attirés par le spectacle. Les photos sont en principe interdites, mais les hommes amateurs de chair fraîche, les touristes du sexe photographient à tout va et publient les photos sur des sites pornos. Des fillettes de 11ans participent à cette « cérémonie » obligatoire sous peine d’être fouettées sur les fesses. La femme qui dirige les opérations sermonne les participantes « on attend de vous que vous participiez en grand nombre car notre culture nous apprend que nous devons toujours respecter et obéir aux ordres du roi » et de leur ordonner de « porter avec fierté ce costume car vous êtes la fierté de notre nation ».

Voir en ligne : Swazi newsletter

L’UE paye les extravagances du roi Mswati III

Un rapport compilé par l’ONG danoise Afrika Contact, intitulé : The European in Swaziland : In support of an authoritarian King ? montre que l’argent versé par l’UE va directement dans les poches royales. L’UE a dépensé 120 millions d’euros pour améliorer la compétitivité de l’industrie sucrière du petit pays, production qui compte pour 60% de la production agricole et 16% de la totalité des emplois. Tibiyo TakaNgwane la principale compagnie sucrière qui est « confié au roi pour la nation », domine toute la filière avec d’autres compagnies sous sa coupe. La plus grande partie des bénéfices est détournée et va dans les caisses royales, selon des lignes budgétaires fantaisistes comme « dépenses diverses ». Le roi dépense sans compter alors que 7 de ses sujets sur 10 vivent dans la pauvreté. Aucun parti d’opposition n’est toléré et « les élections » accordent au peuple 55 élus sur les 65 membres de l’Assemblée, les 10 autres sont nommés par le roi qui choisit 10 membres du Sénat sur 20. Le Swaziland reste une monarchie absolue et Afrika Kontact constate « qu’en continuant à soutenir le secteur sucrier, sans exiger du gouvernement du Swaziland de donner la priorité au bien–être de ses citoyens avant les dépenses folles de son monarque, c’est l’argent des contribuables de l’UE qui financent les extravagances royales ». Pour mémoire, pour son 50eme anniversaire le roi portait un costume scintillant des mille feux des diamants incrustés dans le tissu…

Voir en ligne : Swazi newsletter

Toutes les brèves >>>




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP