L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’industrie textile à l’agonie au Swaziland

L’industrie textile qui avait bénéficié des accords AGOA qui permettaient d’exporter aux USA sans frais de douane, va-t-elle résister au raz-de-marée des importations de produits textiles chinois à bon marché ?

L’industrie textile au Swaziland avait créé plus de 45 000 emplois entre 2001 et 2003, car des entreprises asiatiques, en majorité de Taiwan, avaient profité des accords AGOA pour s’installer au Swaziland. Mais avec le coût élevé de la monnaie qui est alignée sur la valeur du rand sud-africain, et la levée des quotas sur le textile par l’OMC, 10 des plus grandes entreprises du pays n’ont reçu aucune commande pour 2005.

Un travailleur chinois dans l’industrie du textile ou de l’habillement gagne en moyenne 71 dollars par mois, un travailleur swazi à peu près le double. Les syndicats ne peuvent pas accepter des baisses de salaires, d’autant que les conditions de travail dans les entreprises dirigées par les patrons taiwanais sont très mauvaises.

Les relations ne sont pas bonnes entre les travailleurs swazi et les patrons de Taiwan. Le mois dernier des patrons ont été molestés par 450 ouvriers en grève qui réclamaient de meilleures conditions de travail. Tous les grévistes ont été licenciés.

Le pays pourrait perdre 15 000 emplois dans le secteur du textile et de l’habillement d’ici juin 2005. Source IRIN

Publié le mercredi 2 février 2005


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Swaziland

Syndicats et monde du travail

A lire également

Le Swaziland et les droits de la personne

Répression de la semaine d’action au Swaziland

Protestations à l’annonce d’un prêt de l’Afrique du Sud au Swaziland

Swaziland, l’enfer journalistique

Des morts et des blessés dans une prison sud-africaine

Massacre de Marikana, un tournant dans l’histoire sud-africaine

Uber au Cap, ici pas mieux qu’ailleurs

Les mineurs sud-africains perdent et gagnent



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP