L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Lesotho

30 355 km²
1 865 040 habitants
Capitale : Maseru
Langues : Sesotho (Sotho du Sud), Anglais (off.), Zoulou et Xhosa


Cliquez sur la carte pour agrandir (227.3 ko)

Courtesy of The General Libraries, The University of Texas at Austin


Les derniers articles

Lesotho : un coup dans l’eau ?
La déferlante chinoise engloutit l’industrie textile d’Afrique australe

Tous les articles >>>



Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les dernières brèves

Lesotho : la pire sécheresse depuis 35 ans

Le petit pays montagneux du Lesotho, le château d’eau de l’Afrique australe, est à sec, les hommes et le bétail meurent de soif en contemplant les eaux du barrage de Kotse construit dans les années 1990 pour alimenter l’Afrique du Sud. Des champs et des villages ont été inondés contre la promesse de construction de routes et autres infrastructures. Mais pour la population pauvre de petits paysans du Lesotho c’est la catastrophe, l’accès à l’eau qui dévale de la montagne leur a été confisqué. Le niveau des eaux du barrage de Kotse est suffisant pour alimenter les grandes métropoles sud-africaines, mais le Programme alimentaire mondial doit intervenir pour éviter la catastrophe humanitaire au Lesotho dont les récoltes de maïs cette année seront de 25000 tonnes au lieu des 78000 tonnes annuelles.

La belle eau du Lesotho

L’Afrique du Sud manque d’eau, mais son petit voisin en regorge. The Lesotho Highlands Water Project permet d’alimenter le pays en cas de sécheresse. La première tranche du projet avec la construction de deux barrages, fournit 780 millions de mètres cubes d’eau par an à l’Afrique du Sud, la construction de la deuxième tranche a commencé en mars 2014. Les travaux pour la construction du barrage de Polihali et l’extension du complexe hydroélectrique de Muela devraient se terminer en 2014 et apporter 1,26 millions de mètres cubes d’eau vers l’Afrique du Sud. La Province de l’Etat libre qui souffre d’une sécheresse importante va recevoir de l’eau du Lesotho dans les prochains jours. Le Département de l’eau et de l’assainissement a précisé que cette eau doit servir aux besoins humains et ne pas être utilisée pour l’irrigation des champs. L’Etat libre est gros producteur de maïs et les fermiers utilisent l’eau de la rivière Caledon pour l’irrigation des champs.

Voir en ligne : Polity

Toutes les brèves >>>




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP