L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’ANC est entré en campagne électorale

En lançant à tous les Sud africains un appel à contribution pour élaborer le manifeste électoral populaire l’Anc est entré en campagne.

Sous le slogan « Mon Anc, mon point de vue, mon avenir » le parti veut recueillir l’opinion des citoyens pour bâtir « le monde meilleur pour tous » promis en 1994. Le public est invité à faire parvenir, par SMS, par courrier électronique ou par la poste, à l’équipe de collectage mise en place leurs suggestions et leurs critiques.

Ces propositions qui peuvent être envoyées jusqu’au12 décembre, feront l’objet d’un rapport qui sera mis à la disposition de la Conférence pour le programme électoral qui se tiendra à la fin du mois de novembre.

Les réunions se multiplient à tous les niveaux dans tout le pays. Il est vrai que l’enjeu est de taille avec la création du nouveau parti lancé par les dissidents de l’ANC.

La direction du parti veut être attentive non seulement aux propositions pour l’avenir, mais aux critiques sur les manques, les erreurs, les insuffisances qui ont conduit à cette cassure dans ses propres rangs et à un désenchantement croissant chez les électeurs.

En demandant aux électeurs d’être des acteurs de la construction du pays qu’ils souhaitent, l’ANC veut retrouver l’audience populaire qui a fait sa force dans le passé.

La commission indépendante électorale qui avait ouvert ses bureaux les 8 et 9 novembre vient de publier les chiffres des électeurs qui se sont inscrits sur les listes électorales. Les résultats sont encourageants et l’augmentation du nombre d’inscrits, surtout chez les jeunes montrent un regain d’intérêt pour la vie politique du pays.

Plus d'informations : anc

Publié le dimanche 16 novembre 2008


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Bon anniversaire Mr Le Président ! Nous sommes dans la rue !

Eskom : colère et stupéfaction pour le retour de Brian Molefe à la direction de l’entreprise

La question du jour en Afrique du Sud : comment se débarrasser d’un président ?

Remaniement ministériel en Afrique du Sud : le séisme

En attendant Sona



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP