L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Afrique du Sud : crise énergétique, mémorandum du Cosatu

Le Cosatu vient de rendre public un mémorandum sur la crise énergétique, crise nationale qui touche tous les secteurs d’activité et la vie quotidienne de toute la population. Des solutions innovantes doivent être trouvées rapidement pour rattraper le retard pris ces dernières années.

Avant tout examen d’une nouvelle stratégie énergétique pour répondre aux besoins du pays, le Cosatu émet plusieurs préalables : les plus pauvres ne doivent en aucune façon payer le coût de cette crise, pas de licenciements à cause de la crise, la campagne d’électrification des foyers les plus pauvres ne doit pas être remise en cause.

Des mesures à court terme et à long terme doivent être prises pour que le délestage se fasse sur une base équitable sans compromettre les objectifs de développement, que les hausses de tarifs restent à un niveau acceptable pour les plus démunis , et que soit développer des sources alternatives d’énergie.

Le gouvernement doit contribuer financièrement pour l’investissement dans la construction de nouvelles centrales électriques. Les économies d’énergie doivent devenir obligatoires par l’utilisation de chauffe-eau solaires, d’ampoules électriques à basse consommation. Le gouvernement doit encourager la fabrication locale de ce nouveau matériel.

La production minière ne doit pas souffrir des délestages car l’arrêt de la production minière à cause des coupures de courant a déjà provoqué des licenciements Les projets industriels gros consommateur d’énergie comme les fonderies doivent être revus et retardés. Une campagne nationale regroupant tous les acteurs le gouvernement, les industriels, les consommateurs doit être lancée pour changer les mentalités. Le Cosatu se dit prêt à mobiliser ses adhérents pour cette campagne.

Le Cosatu met en cause l’irresponsabilité du gouvernement qui n’a pas tenu compte des avertissements du Livre blanc sur l’énergie de 1998 qui annonçait de sérieux problèmes dès 2007 si rien n’était fait pour rénover les centrales, les réseaux d’approvisionnement et envisager de nouvelles sources d’énergie. La crise énergétique remet en cause les prévisions très optimistes de développement, de réduction de la pauvreté et la création d’emplois

En attendant la grande journée d’action prévue pour le mois d’août , le Cosatu a appelé à un rassemblement devant le Parlement au Cap pour protester contre la vie chère et les hausses des prix de l’électricité et des carburants. Cette manifestation est un avertissement pour le gouvernement.

Plus d'informations : Cosatu

Publié le jeudi 10 juillet 2008


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Pauvreté

A lire également

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

Apartheid Guns and Money : A Tale of Profit

L’énergie solaire fait ses preuves dans la province du Cap Nord

Rien ne va plus entre le syndicat des mineurs et le ministre des mines

Comment faire du gras sur le dos des pauvres

La haine de l’Autre : la xénophobie en Afrique du Sud

Qui va payer les aides sociales au 1er avril 2017 ?

Une victoire pour les pauvres !



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP