L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La réduction du chômage : la grande question de la campagne électorale

Tous les partis dénoncent l’augmentation dramatique du chômage qui est de l’ordre de 40 % de la population active.

Alors que l’ANC et ses alliés le SACP et la centrale syndicale COSATU insistent sur la nécessité de réduire le chômage par le rôle de l’état par des projets créateurs d’ emplois, l’accès aux services de base de base pour la population la plus pauvre et la construction des infrastructures du pays, la coalition d’opposition qui regroupe le DA(Alliance Démocratique, parti regroupant essentiellement des Blancs libéraux) l’IFP (Inkhata Fredom Party , parti zoulou de Buthelezi) et le FF+ (Freedom Front +, parti d’ extrême droite blanche) penche pour les privatisations, la dérégulation du travail et les lois du marché pour attirer les investissements. Dans une violente diatribe Buthelezi a accusé le SACP d’être un parti dinosaure et le COSATU d ’être responsable du chômage en s’opposant à la flexibilité du travail. Tous les sondages donnent l’ANC comme le gagnant sans partage du prochain scrutin.

Publié le lundi 5 avril 2004


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Pauvreté

Politique

A lire également

Rien ne va plus entre le syndicat des mineurs et le ministre des mines

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Comment faire du gras sur le dos des pauvres

La haine de l’Autre : la xénophobie en Afrique du Sud

Qui va payer les aides sociales au 1er avril 2017 ?

Une victoire pour les pauvres !

Quoi de neuf en Afrique du Sud ?

Eskom : colère et stupéfaction pour le retour de Brian Molefe à la direction de l’entreprise

Bon anniversaire Mr Le Président ! Nous sommes dans la rue !

La question du jour en Afrique du Sud : comment se débarrasser d’un président ?



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP