L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Est-ce que les Sud-Africains existent ?

Dans son éditorial du dernier ANCToday, le Président Thabo Mbeki cite abondamment deux livres qui dressent le bilan des dix années de démocratie. Mais une question reste encore sans réponse : les Sud-Africains partagent-ils tous le sentiment d’appartenir à une même nation ?

Dans leurs ouvrages South Africa :The Good News et South Africa 2014 The story of Our future, les auteurs tracent un portrait plutôt flatteur des dix ans de démocratie que viennent de traverser leurs pays. Leurs concitoyens et leurs dirigeants apparaissent comme des individus dynamiques, qui retroussent leurs manches et ne passent pas leur temps à se lamenter sur le passé de l’apartheid.

En dix ans, le pays a franchi les difficiles étapes de la transition en douceur. Le pays jouit d’une stabilité politique qui en fait un pays sûr pour les investisseurs. Un des auteurs affirme " les changements socio-politiques de ces dix dernières années ont fait de l’Afrique du Sud un modèle à l’échelle mondiale du processus de changement politique et de la résolution pacifique et constructive des conflits." Un autre remarque, qu’ après le choc planétaire des événements du 11 septembre, l’Afrique du Sud s’est révélée un "havre de paix" et son économie a relativement bien résisté.

Pour atteindre les buts fixés pour 2014, le pays toutefois a besoin d’un second souffle. Seul un effort collectif,de tous les Sud-Africains permettra de relever les nouveaux défis. Mais, argumentent les auteurs, la société sud-africaine est toujours "une société fracturée" et l’avenir exige la disparition des vieilles habitudes de l’apartheid qui sont" l’arrogance, le racisme, la discrimination, la séparation, la dépendance et la méfiance"

Pour aller de l’avant, un des auteurs affirme "nous avons besoin de devenir socialement et culturellement familiers et nous sentir à l’aise avec tous les joueurs de notre équipe nationale" et "ne plus nous poser la question : est-ce que les Sud-Africains existent ? " La confiance réciproque est le mot clé pour la réussite à venir. Source Anc Today

Plus d'informations : anc

Publié le mercredi 30 mars 2005


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Sale temps pour Jacob Zuma à trois jours de la Conférence nationale de l’ANC

Sida : convaincre les hommes pour protéger les femmes

Via Kanana Via Katlehong / Gregory Maqoma

Élection partielle en Afrique du Sud : le parti communiste sud-africain part seul

Fin de partie pour Mugabe et après ?

Zimbabwe : l’armée ou le clan Mugabe, le peuple oublié

Nkosazana Dlamini-Zuma : une femme au dessus de tout soupçon ?

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP