L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les enfants victimes de la pauvreté au Zimbabwe

Une organisation non gouvernementale du Zimbabwe, Farm Orphan Support Trust, fait état de la pauvreté grandissante parmi le personnel des grandes exploitations agricoles touchées par le programme de réforme agraire du gouvernement.

Un grand nombre d’ouvriers ont perdu leur travail et tout moyen de gagner leur vie ; ils ne sont plus en mesure d’assurer l’entretien des orphelins comme ils le faisaient avant. L’ONG estime que plus de 150 000 orphelins dans le pays sont abandonnés à eux-mêmes sans aucun soutien.

La situation des filles est la pire, car pour survivre et faire survivre la famille quand elles deviennent chefs de familles, les très jeunes filles ont recours à la prostitution ou au mariage précoce.

En 1995, on comptait un orphelin par exploitation, depuis 2000, date du début de la mise place de la réforme agraire, ce chiffre est en constante augmentation pour atteindre 25 orphelins par ferme aujourd’hui.

Les nouveaux exploitants n’ont pas les ressources pour prendre en charge ces enfants, comme cela se pratiquait avant en leur fournissant un toit et du travail pendant les vacances scolaires. On estime que 72 % des foyers vulnérables ont pour chefs de famille des femmes et 10 % des orphelins.

Depuis la mise en place de la réforme en 2000, 350 000 ouvriers agricoles ont été déplacés et beaucoup qui s’opposaient à la réforme de peur de perdre leur travail ont été accusés de collaborer avec les fermiers blancs et ont perdu tout espoir de trouver un nouvel emploi

Source : Zimbabwe Standard

Publié le mercredi 26 janvier 2005


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Zimbabwé

Pauvreté

A lire également

Grace, la Disgrâce, première Dame du Zimbabwe

#This Flag, fin de partie pour Robert Mugabe ?

Robert Mugabe joue avec la Sadc

Zimbabwe : alerte au choléra

Comment faire du gras sur le dos des pauvres

La haine de l’Autre : la xénophobie en Afrique du Sud

Qui va payer les aides sociales au 1er avril 2017 ?

Une victoire pour les pauvres !



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP