L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La Charte de la Liberté aura cinquante ans cette année

La Charte de la Liberté adoptée à Kliptown le 26 juin 1955 par un congrès qui réunissait tous ceux qui voulaient mettre fin au système d’apartheid, reste le document de référence pour la transformation de la société sud-africaine. Le Congrès du peuple réunissait les représentants de l’ANC, du Congrès indien, du Congrès métis, du Congrès des démocrates blancs et du Congrès des syndicats

Cinquante ans après, le discours anniversaire de l’Anc du 8 janvier 2005 reprend les grands thèmes de cette Charte pour guider l’activité de ses militants pour l’année à venir. En 1980, Oliver Tambo qui était le Président du mouvement de libération avait qualifié ce document de "charte du peuple sud-africain pour sa libération" Le Programme de Reconstruction et de développement adopté en 1994 , après la victoire de l’Anc , s’en inspirait fortement.

Des objectifs, reprenant les grands thèmes de la Charte, ont été fixés pour chaque trimestre de l’année. Le premier trimestre les militants sont appelés à se mobiliser sur les questions du logement et de l’éducation, le second trimestre sur la création d’emplois, les droits des travailleurs et l’accès à la terre ; le troisième trimestre sur l’égalité devant la loi, le respect des droits de chacun et le dernier trimestre de l’année sera consacré à assurer la victoire de l’Anc aux élections locales. .

Le Conseil Général National de l’ANC qui se réunira en juin 2005 aura pour mission d’évaluer dans quelle mesure la devise fondamentale de la Charte "le peuple gouvernera" a été mis en pratique ces dix dernières années au niveau national comme au niveau local et de prendre les mesures pour que les élus, à tous les niveaux répondent aux demandes et besoins populaires.

Plus d'informations : anctoday

Publié le mardi 18 janvier 2005


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Rien ne va plus entre le syndicat des mineurs et le ministre des mines

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Quoi de neuf en Afrique du Sud ?

Eskom : colère et stupéfaction pour le retour de Brian Molefe à la direction de l’entreprise

Bon anniversaire Mr Le Président ! Nous sommes dans la rue !

La question du jour en Afrique du Sud : comment se débarrasser d’un président ?



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP