L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter


Sites partenaires



Actualités sociales
sur l'Afrique australe

Pelote d’embrouilles pour les éleveurs de moutons du Lesotho

La laine mohair fait vivre 37000 éleveurs du Lesotho, ce petit pays enclavé dans l’Afrique du Sud. Khotsang Moshoeshoe a été arrêté par la police parce qu’il dénonce une entourloupe et que l’association qu’il préside, vient de porter l’affaire devant la cour constitutionnelle du pays et la mission de la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe).

>>>

Pik Botha, un pingouin qui savait nager entre deux eaux

Il a été ministre des affaires étrangères du régime d’apartheid de 1997 à 1994, puis ministre de l’énergie et des ressources minières sous la présidence de Nelson Mandela. Il est mort le 12 octobre à l’âge de 86 ans. Il a été un des acteurs clés de la transition. Bon vivant, amateur de bonnes blagues, un « brave type au service d’un mauvais gouvernement » comme l’avait dit un diplomate ?

>>>

Le Président Cyril Ramaphosa a nommé un nouveau ministre des finances

La Commission Zondo ne finit pas de faire des révélations sur la corruption qui gangrénait le gouvernement de Jacob Zuma. Et même ceux, que l’on croyait incorruptibles, ont fini par avouer avoir aussi fréquenté les frères diaboliques, comme l’ancien Ministre des finances Nhlanhlha Nene. Sa démission vient d’être accepté par le Président et Tito Mboweni le remplace.

>>>

Donald Trump ne fait pas rire l’Afrique du Sud

Donald Trump est un clown dangereux et il l’a montré une fois de plus à l’Assemblée générale des Nations unies quand il a menacé de couper les aides américaines aux pays « qui ne respectent pas les USA ». L’Afrique du Sud fait partie des dix pays qui ont le plus souvent voter contre les résolutions soutenues par les USA, s’opposant frontalement à la politique américaine.

>>>

57 meurtres par jour en Afrique du Sud

Le ministre de la police, Bheki Cele vient d’annoncer devant les députés les chiffres sur la criminalité pour la période d’avril 2017 à avril 2018 et il a reconnu l’échec de ses services. L’Afrique du Sud avec 57 meurtres par jour donne une piètre image de la sécurité dans le pays. Comment expliquer ces résultats et quelles solutions pour mettre fin à ce massacre ?

>>>

Crise du platine, après le massacre de Marikana

Le platine n’est plus rentable pour cause de voitures électriques. Le moteur diesel, tant vanté il n’y pas si longtemps par les mêmes constructeurs automobiles, est voué aux gémonies. Ruée donc sur le cobalt, le nickel, le lithium et autres métaux rares. Que faire des mineurs des mines de platine ? On les licencie. Lonmin a prévu 13400 licenciements dans ses mines de Rustenberg d’ici deux ans.

>>>

#TotalShutdown : Femmes d’Afrique du Sud en colère

En ce mois d’août 2018, pas de roses pour célébrer la marche des femmes du 9 août 1956, mais les épines de la colère, des pancartes brandies par des milliers de femmes pour déchirer l’hypocrisie et dire qu’elles s’en fichent d’être aimées, mais qu’elles ne veulent plus être battues, tués, violées par les hommes de leur entourage.

>>>

Les Indiens ne savent pas voler ou les crimes impunis de l’apartheid

Ahmed Timol, membre du Congrès national africain et du Parti communiste sud-africain, est mort le 27 octobre 1971 en se jetant du 10 ème étage du commissariat de John Vorster Square, où il avait été détenu et torturé pendant plusieurs jours. Sa famille n’avait jamais admis la thèse du suicide. Aujourd’hui, un ancien policier va comparaître devant la justice pour meurtre.

>>>

Des élections sans opposition au roi Mswati III

Le Swaziland est le dernier pays africain à être une monarchie absolue. Tout dépend du roi, tout appartient au roi, tout est décidé par le roi. Toute opposition à l’autorité royale est sévèrement réprimée.

>>>

Paris a oublié Nelson Mandela

Nelson Mandela aurait eu cent ans ce 18 juillet 2018. Son pays, ce fameux pays arc-en-ciel, s’apprête a commémoré dignement le héros national et à Londres et Amsterdam, pays où les mouvements anti apartheid étaient particulièrement forts, deux expositions vont retracer sa vie et la lutte de son peuple contre l’infamie. A Paris, rien. Un oubli sans doute…

>>>

Tous les articles >>>

Les brèves

Ce bon vieux charbon qui rapporte gros

Contrairement à ce qui se dit et s’écrit, le charbon a encore de l’avenir. Alors que les prix des métaux sont à la baisse, le charbon reste une valeur sûre pour les grandes compagnies minières. La Chine a augmenté sa production d’énergie thermique de 7,8% et importe de plus en plus de charbon, sa production nationale n’étant pas la hauteur de ses besoins. Glencore voit ses profits sur l’extraction du charbon dépasser ceux du cuivre, Anglo-American va augmenter ses profits sur le charbon de 43% cette année. Ces deux géants miniers misent sur les minerais rares nécessaires aux voitures électriques, mais le charbon reste leur valeur sûre. Source : miningweekly


Les frères Gupta doivent revenir devant la justice sud-africaine

En marge de l’Assemblée générale des Nations unies, la Ministre des Affaires étrangères , Lindiwe Sisulu, a insisté pour que le nouveau traité d’extradition entre son pays et les Emirats arabes unis soit effectif le plus vite possible pour que les frères Gupta se présentent devant la justice sud-africaine pour corruption. Ajay, Atul et Rajesh Gupta ont fui vers Dubai dès que les accusations de corruption et de « State capture » par leur ami Jacob Zuma se sont faites plus précises et que Jacob Zuma a été mis à l’écart. La Commission Zondo chargée de faire la clarté sur l’ampleur du pillage des ressources du pays, le Zuptagate, exige leur présence devant la justice pour répondre des accusations faites par plusieurs membres du gouvernement et élus de l’ANC qu’ils ont essayé de corrompre .


La ministre des Affaires sociales condamnée par la justice sud-africaine

La Cour constitutionnelle vient de rendre un jugement inhabituel : la ministre des Affaires sociales Bathabile Dlamini vient d’être condamnée à verser de sa poche 20% des frais de justice à deux associations , Black Sash et Freedom under law, qui avaient porté plainte contre elle. Le tribunal a reconnu que Bathabile Dlamini était « gravement négligente, insouciante » dans sa gestion du versement des aides sociales à 17 millions de Sud-Africains pauvres. Elle pourrait aussi être poursuivie pour d’autres délits graves en particulier celui d’avoir menti sous serment. Reste à savoir si le Président va la garder à son poste ou la limoger.


Grand ménage dans la famille Dos Santos, l’ancien président angolais

Le fils de l’ancien président Dos Santos, sur lequel pèsent de graves accusations de corruption reste en garde à vue à la demande du procureur général. Plusieurs proches de l’ancien président sont aussi mis en cause, comme Jean –Claude Bastos de Morais, un homme d’affaires suisse-angolais. Avant de céder la place, l’ancien président Jose Eduardo Dos Santos, avaient pris soin de nommer des membres de sa famille ou des amis proches aux postes stratégiques de l’économie du pays, sa fille Isabel à la direction du géant pétrolier, Sonangol, et son fils, José Filomeno, à la tête d’un fonds souverain de 5 milliards de dollars. L’actuel président, Joao Lourenço a décidé de faire le ménage en limogeant tous les proches de l’ancien président. Bien que second producteur africain de pétrole, le peuple angolais n’a guère profité de cette manne accaparée par l’élite au pouvoir.




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP