L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La bataille contre le péage continue

Le Cosatu ne baisse pas les bras et annonce une journée d’action contre le péage sur l’autoroute reliant Johannesburg à Pretoria, alors que la mise en service des portiques électroniques doit commencer dès la fin de l’année.

Le Cosatu estime que tant que les Sud-Africains n’auront pas « un système de transports sûr, fiable et accessible à tous » la lutte contre le péage se justifie. Le Cosatu, avec d’autres organisations, dénonce depuis des mois la mise en place d’un péage sur cette portion d’autoroute comme une injustice.

Tous ceux qui s’opposent au péage, estiment que les usagers ont déjà grandement payé pour la construction et l’entretien des routes en payant les impôts et les taxes sur les carburants.

La Cour suprême vient de rejeter le recours devant les tribunaux déposé par OUTA (Urban Tolling Alliance) pour annuler le péage et le Président Zuma a signé la loi qui autorise ce péage.

Les automobilistes qui refusent d’acheter la carte électronique qui leur permet de prendre l’autoroute ne pourront donc pas l’emprunter. Pour la Ministre des transports la solution est simple : soit ils prennent une route alternative, soit ils utilisent les transports en commun.

C’est bien là que commencent les divergences entre les usagers en colère et le gouvernement. Les routes secondaires sont en mauvais état et allongent le trajet, les transports en commun sont inexistants.

La forme et la date de la protestation ne sont pas encore déterminées, mais l’action aura lieu en novembre, soit sous forme de grève ou de journée « escargot ».

Cette action de protestation ne doit pas avoir de répercussion sur les relations de la centrale syndicale avec l’Anc . « Le Cosatu est une organisation indépendante et tient son mandat de ses adhérents. Parfois ce mandat n’est pas en accord avec l’ANC » a déclaré son président Sdumo Dlamini.

Plus d'informations : cosatu Media Monitor

Publié le mardi 15 octobre 2013


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Développement

A lire également

Rien ne va plus entre le syndicat des mineurs et le ministre des mines

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

L’Afrique du Sud manque d’eau de bonne qualité

Les femmes de Marikana ne discutent plus avec Lonmin

Energie nucléaire : le prochain scandale sud-africain

Si j’avais 246 millions de rands…



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP