L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Mobilisation citoyenne contre le péage routier en Afrique du Sud

Dans un communiqué de presse le Cosatu explique pourquoi et comment il va avec d’autres forces citoyennes organiser des manifestations de masse contre l’introduction du péage routier dans la province du Gauteng. La mobilisation va commencer dès le 24 mai 2013 et se poursuivre jusqu’à ce que le gouvernement renonce à ce projet.

Le communiqué de presse donne les raisons de l’opposition du Cosatu, du Mouvement démocratique de masse et de la société civile au péage autoroutier. « Ce système est injuste, non justifié pour la population de la province et du pays tout entier en particulier pour les pauvres et la classe ouvrière ».

Les signataires « sont convaincus qu’il y a de meilleur moyens et d’autres façons de faire pour l’entretien des routes que de taxer les usagers, ce qui revient à privatiser des biens publics pour faire du profit au détriment de la population ».

Les signataires demandent au gouvernement de reconsidérer sa position et de prendre en compte les diverses propositions qui lui ont déjà été faites. Ils rejettent catégoriquement la résolution du gouvernement de mettre ce projet en place car il n’a aucun soutien populaire.

Le communiqué donne ensuite les détails des différentes manifestations dont la première aura lieu le 24 mai 2013 avec des barrages routiers dans Johannesburg dès 7h30 du matin avec un rassemblement devant le siège du Cosatu.

Le 30 mai un scénario à peu près semblable se déroulera près d’Ekurhuleni. Le 10 juin la population est invitée à ne pas aller au travail et à participer à une gigantesque marche dans la province pour protester contre le péage et aussi pour demander l’interdiction des entreprises de sous-traitance. Des prières et services religieux seront aussi organisés dans toute la province.

Et après ? Les signataires espèrent que leur demande, pour d’autres solutions que le péage, sera entendue par le gouvernement et que des solutions alternatives pour l’entretien des routes seront mises en place. Si le gouvernement fait la sourde oreille, les signataires organiseront d’autres manifestations dans toute la province.

Les signataires sont les suivants Le Congrès des syndicats sud-africains (Cosatu) Les Congrès des syndicats sud-africains (Cosas et Sasco) L’Organisation civile nationale sud-africaine (SANCO) Le Forum des associations unies des taxis La Conférence Justice et Paix des évêques catholiques sud africains Le Conseil des églises sud-africaines Les Cyclistes contre la péage Treatment Action Campaign, L’Association nationale des directions d’écoles Forum national des taxis

Plus d'informations : cosatu Today

Publié le jeudi 23 mai 2013


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

Apartheid Guns and Money : A Tale of Profit

L’énergie solaire fait ses preuves dans la province du Cap Nord

Grace, la Disgrâce, première Dame du Zimbabwe

Quoi de neuf en Afrique du Sud ?

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Eskom : colère et stupéfaction pour le retour de Brian Molefe à la direction de l’entreprise



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP