L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Irrésistible ascension du chômage en Afrique du Sud

Le dernier chiffre officiel du nombre de chômeurs en Afrique du Sud est de 4,6 millions de personnes, soit 100 000 de plus qu’à la fin de l’année 2012. Officiellement le taux de chômage est de 25,2%, mais si l’on accepte la définition élargie d’un chômeur à celui qui a abandonné tout espoir de trouver un emploi, le taux grimpe à 36,7 % , le plus élevé depuis 2008.

La détérioration de la situation de l’emploi tient au fait que la croissance ne suffit pas à créer un nombre suffisant d’emplois pour les cohortes de jeunes qui arrivent sur le marché du travail. La création moyenne de 300 000 emplois par an, au mieux maintient le statu quo, au pire accuse un déficit de 50 à 100 000 emplois. Ce qui explique que le nombre de personnes sans emploi, essentiellement des jeunes, soit passé de 7 millions aujourd’hui contre 5 millions en 2008.

La population noire est toujours celle la plus touchée par le chômage avec 28,8 %, suivie par la population métisse avec 23,9 %, puis la population indienne avec 12,3% et la population blanche avec 7,2% de chômeurs, en augmentation par rapport à 2012. Les provinces les plus touchées par le chômage sont : l’État libre avec 31,6%, le Cap oriental avec30,2 % et les moins touchées sont le Kwazulu-Natal avec 21,1 % et le Cap occidental avec 23.3%. Un schéma qui ne change pas d’année en année.

Seulement 41% de la population en âge de travailler a un emploi. Le secteur formel a perdu 25 000 emplois et le secteur informel 13 000 entre la fin de l’année 2012 et le premier trimestre 2013. Le secteur qui a créé le plus d’emplois est l’agriculture avec 54 000 emplois créés, mais le principal employeur du pays est devenu l’État avec plus de trois millions de fonctionnaires. Le nombre d’employés dans les services sociaux et ceux dédiés aux quartiers ( social and community services) ont augmenté de 44 000 au dernier trimestre et l’Etat emploie une personne sur cinq.

Les perspectives d’amélioration de la croissance ne réussiront pas à créer assez d’emplois et la seule perspective d’amélioration repose sur la mise en place rapide du Plan National de Développement

Plus d'informations : cosatu Media Monitor

Publié le mercredi 8 mai 2013


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

économie

A lire également

Rien ne va plus entre le syndicat des mineurs et le ministre des mines

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Le nouveau code minier sud-africain laisse les mineurs sur le carreau

Brexit et l’Afrique du Sud : what a mess !

Migrants illégaux en Afrique du Sud

Un budget juste et équilibré pour tous les Sud-africains



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP