L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Julius Malema mis hors jeu politique pour cinq ans

La commission disciplinaire de l’Anc a infligé cinq ans de suspension au turbulent président de la ligue de la Jeunesse de l’Anc Julius Malema et diverse sanctions à plusieurs membres de la direction de l’Ancyl.

Cette décision très attendue par l’ensemble de la classe politique et l’opinion publique met fin à des mois de tension entre la ligue de la jeunesse et l’Anc. Julius Malema a été déclaré coupable de jeter la division dans le parti et de mauvaise conduite.

Julius Malema avait déclaré que Thabo Mbeki avait été un bien meilleur président que Jacob Zuma et Kgalema Motlanthe réunis, avait annoncé que la ligue de la jeunesse allait prêter main forte à l’opposition pour renverser la gouvernement du Botswana, déclarations qui avaient crée un profond malaise à l’Anc et chez ses alliés.

Ces déclarations ont fait débordé le vase à la direction de l’Anc qui avait rappelé à l’ordre le trublion à maintes reprises pour insultes envers les journalistes, déclarations intempestives sur les nationalisations et autres frasques verbales.

La commission a rappelé que si la Ligue de la jeunesse de l’Anc jouit d’une certaine autonomie, elle doit respecter et soutenir les décisions de l’Anc, discréditer publiquement l’Anc, c’est se mettre en dehors du parti.

Plusieurs dirigeants de la Ligue ont aussi été sanctionnés, le vice président, le secrétaire général et le porte parole du mouvement, qui a tenu des propos insultants envers des membres du gouvernement et des propos racistes envers les journalistes.

En marge des mesures disciplinaires à l’encontre du Président de la Ligue de la jeunesse de l’Anc, une enquête est en cours sur des transactions suspectes effectuées par des membres de sa famille. Le Public Protector a demandé que la société On Point Engineering liée au président de l’Ancyl soit suspendue de participation à tous les appels d’offre publics dans la province du Limpopo. L’unité spéciale de la police chargée de la répression des fraudes enquête aussi sur les avoirs et revenus de Malema.

Tous les dirigeants de l’Ancyl visés par les mesures disciplinaires doivent abandonnés immédiatement leur position au sein de la direction de la ligue mais ils ont le droit de faire appel dans les quatorze jours suivant l’annonce du verdict.

Des poids lourds de l’Anc, Tokyo Sexwale ou Winnie Madikizela-Mandela qui soutenaient le turbulent Baby Juju n’ont pas réussi à convaincre les membres de la commission de l’innocence de leur protégé qui semble neutralisé pour les échéances de la conférence de l’Anc de l’an prochain qui renouvellera sa direction et fera des choix décisifs pour les élections de 2014.

Plus d'informations : cosatu Media Monitor

Publié le jeudi 10 novembre 2011


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Bon anniversaire Mr Le Président ! Nous sommes dans la rue !

Eskom : colère et stupéfaction pour le retour de Brian Molefe à la direction de l’entreprise

La question du jour en Afrique du Sud : comment se débarrasser d’un président ?

Remaniement ministériel en Afrique du Sud : le séisme

En attendant Sona



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP