L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Explosion dans une usine Sasol

Six morts, 147 blessés après l’explosion qui a ravagé le complexe pétrochimique Sasol, mercredi 1er septembre . Selon un témoin, « c’était comme à la guerre, avec des gens par terre ; c’était horrible ».

D’autres disent avoir entendu un bruit assourdissant qui couvrait les hurlements des gens pris de panique. On pense qu’une fuite de gaz serait à l’origine du drame dans cette unité qui produisait de l’éthylène.

Du temps de l’apartheid, SASOL avait pour mission de produire du pétrole à partir du charbon, pour contrer l’embargo pétrolier qui frappait le régime. Les usines Sasol, fleuron technologique du régime d’apartheid, sont devenus un gigantesque complexe pétrochimique.

Une enquête devrait permettre de trouver l’origine du drame. Les syndicats Solidarity et Cosatu avaient alerté la direction sur les problèmes de sécurité après trois explosions en juin dernier. Sasol souffre comme de nombreuses autres industries du manque de personnel. Pour la maintenance des installations ont fait appel à des sous-traitants qui ne connaissent pas toujours le site et au lieu d’assurer des contrôles permanents, les équipes viennent périodiquement.

Ce mercredi, l’unité ne fonctionnait pas, mais 450 ouvriers d’entreprises sous-traitantes et une centaine d’employés permanents de Sasol procédaient à des travaux de maintenance.

Publié le lundi 6 septembre 2004


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Syndicats et monde du travail

A lire également

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Bon anniversaire Mr Le Président ! Nous sommes dans la rue !

Des morts et des blessés dans une prison sud-africaine

Massacre de Marikana, un tournant dans l’histoire sud-africaine

Uber au Cap, ici pas mieux qu’ailleurs

Les mineurs sud-africains perdent et gagnent



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP