L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Exode des médecins et infirmières vers la Grande-Bretagne

Lors du Forum bilatéral Afrique du Sud-Royaume-Uni, le Ministre de la santé britannique a annoncé de nouvelles propositions pour empêcher la fuite du personnel médical des pays en voie de développement vers les pays riches.

La Grande-Bretagne aura en 2005, la présidence de l’Union Européenne et du G8, une opportunité à saisir pour faire avancer ce dossier sensible, a fait remarquer la Ministre des Affaires étrangères d’Afrique du Sud.

Pour l’Afrique du Sud, la fuite de ce personnel vers la Grande-Bretagne atteint des proportions alarmantes. La Ministre de la santé a proposé un plan, non seulement pour empêcher de nouveaux départs, mais aussi inciter ceux qui sont partis à revenir au pays. 37 % des postes sont vacants faute de candidats. Pour résoudre cette crise, la question doit être traitée dans sa globalité. En effet, le manque de techniciens et de personnel de maintenance décourage les médecins les plus dévoués.

Seules deux provinces, le Limpopo et le Cap oriental, ont réussi à garder leur personnel de santé par des mesures appropriées.

Publié le dimanche 29 août 2004


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

SIDA et santé

A lire également

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

Apartheid Guns and Money : A Tale of Profit

L’énergie solaire fait ses preuves dans la province du Cap Nord

Sida : la lutte continue en Afrique du Sud

Et si l’Afrique du Sud dépénalisait l’usage du cannabis ?

Le Sida en Afrique du Sud : des avancées et des craintes

Cri d’alarme à la Conférence sur le Sida à Durban



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP