L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Arrestation de Mark Thatcher

Jubilee South Africa et Khulumani Support Group qui dénoncent « la dette odieuse » de l’apartheid, la complicité de 23 banques et multinationales avec ce régime et bataillent pour le versement de compensation aux victimes de l’apartheid, ont publié le 27 août un communiqué de presse.

« Jubilee South Africa et Khulumani Support Group se félicitent de l’arrestation de Mark Thatcher en application de la loi sur l’assistance militaire à l’étranger, accusé d avoir fournit un soutien financier aux mercenaires qui voulaient renverser le gouvernement de Guinée-Équatoriale.

Khulumani support Group et Jubilee South Africa ont porté plainte il y a deux ans contre 23 multinationales pour avoir fourni, entre autres, un soutien financier au gouvernement de l’apartheid. Nous faisons en particulier référence au rôle joué par la Banque Barclays, connue pour son financement de l’apartheid ? En 1976, peu après le 16 juin (soulèvement et massacre de Soweto, ndlt) la Barclays a acheté pour 10 millions de rands d’obligations de la Défense sud-africaine, ce qui représentait un huitième de toutes les obligations vendues à cette époque. Le directeur de l’époque avait décrit cet achat comme la responsabilité sociale de la banque envers l’Afrique du Sud.

Nous croyons fermement que l’arrestation de Mark Thatcher justifie la démarche entreprise par Khulumani pour porter plainte contre 23 multinationales qui avaient fourni un soutien pour le maintien du gouvernement de l’apartheid. Selon la loi, cette attitude revient à aider et encourager un régime criminel, et ce que l’on accuse Mark Thatcher d’avoir fait est semblable à ce qu’ont fait les multinationales au temps de l’apartheid Les conséquences de cette attitude de soutien et d’encouragement est épouvantable car elle mène à des meurtres, des tortures, des viols, des détentions arbitraires et des disparitions...

Nous espérons que le gouvernement d’Afrique du Sud va saisir cette occasion pour retirer son opposition à la plainte de Khulumani car l’arrestation de Mark Thatcher fondée sur son soutien et son encouragement à une action illégale n’aurait pas de sens. »

Publié le dimanche 29 août 2004


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Apartheid

A lire également

Hommage à O.R Tambo et Dulcie September

Nkosazana Dlamini-Zuma : une femme au dessus de tout soupçon ?

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

Apartheid Guns and Money : A Tale of Profit

Ahmed Kathrada, la conscience de l’Afrique du Sud

Se souvenir du passé

Il y a 40 ans les jeunes de Soweto affrontaient la police de l’apartheid



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP