L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Apartheid

Ahmed Kathrada, la conscience de l’Afrique du Sud

Avec la disparition d’Ahmed Kathrada, c’est un chapitre de la longue histoire douloureuse de l’Afrique du Sud qui se ferme. Sa vie et celle de la lutte contre l’oppression raciste ne font qu’une seule et même histoire. Engagé dans la lutte politique dès l’âge de 12 ans, Kathy, comme on l’appelait avec affection, aura été la conscience politique et morale de l’Afrique du Sud perdue dans le marécage de la corruption et des scandales.

>>>

Se souvenir du passé

Le 24 septembre est National Heritage Day en Afrique du Sud, une journée où les citoyens sont appelés à se souvenir du passé. A cette occasion Khulumani Support Group a fait la déclaration suivante

>>>

Il y a 40 ans les jeunes de Soweto affrontaient la police de l’apartheid

La révolte du 16 juin 1976 a marqué un tournant dans la lutte contre l’apartheid. La jeunesse sud-africaine, en refusant une éducation au rabais, en affrontant les balles de la police, a montré au monde entier qu’un régime totalitaire et racial n’avait pas de chance de survie. Après plus de 20 ans de gouvernement démocratique, la jeunesse sud-africaine peut-elle rêver d’un monde meilleur ?

>>>

Il y a vingt ans s’ouvrait la Commission Vérité et Réconciliation

Dans une grande salle de la mairie d’East London, le 15 avril 1996, Monseigneur Desmond Tutu ouvrait solennellement la première audition de la Commission Vérité et Réconciliation. Les horreurs du système d’apartheid vont être exposés au grand jour pendant plus de deux ans et consignés dans les nombreux volumes du rapport remis au président Mandela en octobre 1998. Pourtant tout n’a pas été dit et des victimes attendent encore de connaître la vérité.

>>>

Hommage à Dulcie September

Le 29 mars 1988, Dulcie September, représentante de l’Anc pour la France, la Suisse et le Luxembourg était abattue devant la porte de son bureau à Paris. Elle a sacrifié sa vie à une juste cause : mettre fin au système d’apartheid. Les associations RENAPAS, IFAFE et Femmes solidaires lui rendront hommage le Mardi 29 mars à 18 heures en déposant des gerbes devant la plaque commémorative apposée à l’entrée de l’immeuble où elle résidait : 5 avenue de la Convention à Arcueil. Venez nombreux

>>>

L’assassin de Chris Hani va sortir de prison

L’annonce de la libération conditionnelle de Janusz Walus, l’assassin de Chris Hani a été accueillie avec colère et inquiétude par la famille et les camarades de lutte du dirigeant communiste assassiné le 10 avril 1993 devant sa maison et sous les yeux de sa fille. Toute la vérité n’a pas été faite sur les raisons de ce meurtre politique qui a failli plonger l’Afrique du Sud dans la guerre civile.

>>>

Comme la vie était belle autrefois dans District Six !

Catherine et Cyril Wagner tous les deux nonagénaires en fauteuil roulant, et Yassiem Beckles, quatre ans, ans, en tête des manifestants, sont venus demander au maire du Cap de pouvoir retourner vivre dans le quartier de leur jeunesse, District Six, d’où ils ont été expulsés par le régime d’apartheid.

>>>

Le massacre de Sharpeville : l’histoire du « dompas »revisité

L’imposition du document d’identité visant à réglementer et à surveiller les déplacements de la population noire a jalonné l’histoire coloniale de l’Afrique du Sud, tout comme son rejet par ceux qui considéraient ce document comme une infamie et une indignité. Alors que le 21 mars est devenu la journée internationale de lutte contre le racisme, il n’est pas inutile de rappeler ce que fut le massacre de Sharpeville les luttes qui l’ont précédé et la réapparition du "dompas" aujourd’hui

>>>

Qui étaient Moses Kotane et JB Marks ?

Les cendres de deux grandes figures de la lutte de libération du peuple sud-africain viennent d’être rapatriées de Moscou, où ils étaient enterrés dans le cimetière de Novodevitchi. Au moment où l’Afrique du Sud est confrontée à une crise politique et économique, un rappel des luttes et des sacrifices passés n’est pas sans intérêt.

>>>

Ne pas confondre apartheid et racisme

Le discours du 2 février 1990 du Président FW de Klerk entrait dans l’histoire en mettant fin à 48 ans d’un système totalitaire fondée sur la différence des races. Au mon de la race, une minorité pouvait mettre à l’écart, refuser tous les droits humains fondamentaux, exploiter, emprisonner, torturer ceux qui avaient une couleur de peau différente. C’était la fin d’un système, ce n’était pas la fin du racisme.

>>>

Les crimes de l’apartheid hantent l’Afrique du Sud

Le Ministre de la justice Michael Masutha vient d’annoncer qu’il refusait la libération de Clive Derby-Lewis, mais accordait la remise en liberté de Eugene De Kock et que la décision pour Ferdi Barnard serait prise plus tard. Tous les trois purgeaient des peines de prison à vie pour des meurtres commis sous le régime d’apartheid.

>>>

Ne pas réduire le racisme à l’apartheid

Dans son article Ne pas réduire le racisme à l’apartheid, publié par South African Civil Information, Richard Pithouse, professeur de sciences politiques à Rhodes University, revient sur le fait que le racisme, qui a des aspects qui se perpétuent depuis le 17éme siècle, évolue dans le temps et l’espace. Ce qui était accepté en d’autres temps est jugé aujourd’hui outrancier, mais le racisme se coule dans d’autres formes de pensée et de façon de vivre plus subtiles mais qui n’en sont pas moins racistes.

>>>

Gandhi quittait l’Afrique du Sud, il y a cent ans

A un jour près, deux hommes d’exception sont à l’honneur : le 18 juillet marque l’anniversaire de la naissance de Nelson Mandela et le 19 juillet celui du départ de Gandhi d’Afrique du Sud. Ces deux grandes figures, emblèmes de la lutte contre l’oppression coloniale et les injustices qu’elle génère, ont jeté une lueur d’espoir dans un siècle de désastres guerriers.

>>>

Qui se souvient de Neill Aggett ?

Neill Agett fait partie de ces Sud-africains blancs qui ont choisi de lutter contre l’apartheid au lieu de profiter des avantages que le système leur offrait. Arrêté, torturé, il fut retrouvé pendu dans sa cellule. La police conclut à un suicide. Ses tortionnaires n’ont jamais été poursuivis.

>>>

Marc Rich, le bien nommé

Mais qui donc était Marc Rich ? Disparu en juin 2013, la presse française a peu fait cas de sa mort, au contraire de la presse anglo-saxonne. Pourtant ce richissime homme d’affaires, champion de la fraude fiscale et grand pourvoyeur de pots de vin mérite qu’on s’attarde un peu sur son passé florissant, mais peu recommandable.

>>>

Rivonia : 50 ans après la mémoire reste vive

Rivonia est une banlieue chic de Johannesburg, mais en juillet 1963, c’était encore le veld avec une ferme, Liliesleaf Farm, qui est entrée dans l’histoire comme un haut lieu de la lutte contre le système d’apartheid. Le 11 juillet 1963, une descente de police décapita la direction de l’Anc, de son aile armée MK et la direction du Parti communiste, déjà interdit depuis 1950. Rivonia, c’est aussi le procès qui a condamné Nelson Mandela et 7 autres dirigeants à la prison à vie : Walter Sisulu, Govan Mbeki, Andrew Mlangeni, Raymond Mhlaba, Ahmed Kathrada, Elias Motsoaledi et Denis Goldberg.

>>>

Disparition du juge Arthur Chaskalson

Le juge Arthur Chaskalson s’est éteint le 1e décembre 2012 à l’âge de 81 ans. Juriste, défenseur des droits humains, sa disparition endeuille l’Afrique du Sud. Le Juge Chaskalson avait mis ses talents de juriste au service de la justice au temps de l’apartheid et de la nouvelle Afrique du Sud après les élections démocratiques de 1994

>>>

General Motors accepte de négocier des indemnités aux victimes de l’apartheid

Près de dix après le dépôt d’une requête auprès des tribunaux américains par l’association Khulumani Support Group contre les entreprises qui avaient collaboré avec les forces de sécurité du régime d’apartheid, un tribunal américain a ratifié un accord entre les plaignants et l’entreprise General Motors.

>>>

Docteur Basson ou Docteur la Mort sans regrets ni remords

Dr Basson, plus connu sous le nom de Dr la Mort à cause de son rôle dans le projet de guerre chimique et biologique de l’apartheid : Project Coast, comparait devant le Conseil des médecins, comparution qui pourrait enfin établir sa responsabilité dans ce qui a été qualifié « l’aspect le plus diabolique de l’apartheid » par Desmond Tutu.

>>>

Les chants de libération font partie du patrimoine culturel sud-africain

L’histoire violente et tourmentée de l’Afrique du Sud ne facilite pas toujours le travail de réconciliation et les tribunaux sont amenés à trancher dans le vif de blessures encore ouvertes. Ainsi la justice doit examiner le cas de Julius Malema, le président de la Ligue de la jeunesse de l’Anc accusé d’incitation à la haine par des organisations afrikaners, pour avoir chanté le célébre « kill the boer ».

>>>

L’université de Johannesburg coupe toute relation avec l’université Ben Gourion

Cette décision a été saluée par les forces progressistes sud-africaines regroupées dans la Coalition pour une Palestine libre (CFP) qui voit dans cette décision un tournant décisif dans la campagne de boycott, désinvestissement et sanctions envers Israël (BDS) demandée par la société civile palestinienn

>>>

Afrique du Sud : des paroles racistes de trop

Les paroles de Jimmy Manyi , porte parole du gouvernement ont réveillé les vieux démons du racisme que l’on espérait ne plus entendre dans la nation arc-en-ciel de Mandela. Non seulement la communauté métisse de la province du Cap est profondément blessée, mais les propos tenus risquent de ruiner le travail entrepris depuis des décennies par l’Anc, d’attiser les braises du racisme que vingt ans de démocratie non raciale n’ont pas encore éteintes.

>>>

Quelles indemnités pour les victimes de l’apartheid ?

La Commission Vérité et Réconciliation a permis d’apaiser les tensions et a été une avancée considérable vers la réconciliation, mais elle n’a pas résolu toutes les questions que les victimes de l’apartheid continuent à se poser en matière d’indemnités en particulier et de façon plus générale de l’impunité dont ont bénéficié les complices de l’apartheid.

>>>

16 juin 1976 : la révolte de Soweto

Cette date est devenue la journée nationale de la jeunesse en Afrique du Sud. Une date qui marque un tournant dans la lutte contre le régime d’apartheid.

>>>

Le retour du racisme en Afrique du Sud : mise en garde du Pasteur Boesak

C’est devant plus de 2000 personnes réunies dans le grand hall de l’université du Cap que le Pasteur Allen Boesak a donné la 5e conférence en mémoire de Ashley Kriel. Accompagné par Lynne Brown, nouveau Premier ministre de la province, ce vétéran de la lutte anti-apartheid a mis en garde contre le retour des divisions raciales.

>>>

Les crimes de l ‘apartheid, une blessure encore vive

Les accusations d’Eugène de Kock, condamné à 212 années de prison pour les crimes commis sous le régime d’apartheid, contre l’ancien président FW De Klerk et le procès de l’ancien ministre de l’ordre et de la loi, Adriian Vlok rappellent que les crimes de l’apartheid restent une blessure vive pour de nombreux sud-africains.

>>>

Disparition de Hilda Bernstein

Hilda Berstein, qui avait consacré sa vie à combattre le système d’apartheid, à la cause des opprimés et à la cause des femmes, s’est éteinte à l’âge de 91 ans en Afrique du Sud. Elle était aussi artiste et écrivain.

>>>

Nous avons combattu l’apartheid

La passion pour l’Afrique du Sud et la lutte de son peuple contre le régime d’apartheid sont au cœur de ce livre. Mêlant travail de mémoire, mais aussi analyse sur la réalité de ce système qualifié de crime contre l’humanité, l’auteure brosse les portraits de militants et responsables de l’ANC et du SACP, en particulier celui de Dulcie September, assassinée à Paris en mars 1988 au côté de laquelle elle a milité.

>>>

Quand les banques vont-elles admettre leur complicité avec l’apartheid ?

Les banques multinationales refusent toujours la réconciliation, titre le communiqué de presse de Jubilee South Africa pour la journée nationale de réconciliation du 16 décembre. L’association demande aux banques multinationales de s’engager dans le processus de réconciliation en reconnaissant l’aide qu’elles ont apporté au régime d’apartheid.

>>>

Ces banques qui ont aidé le régime d’apartheid

Une semaine d’action contre les banques et multinationales qui ont aidé au maintien du régime d’apartheid a commencé en Afrique du Sud à l’appel de Jubilee South Africa. Un communiqué explique les enjeux de cette action

>>>

Khulumani Support Group réagit au rejet de sa plainte en justice

Khulumani, qui va commencer une campagne le 16 décembre avec le mot d’ordre « Dites oui aux réparations » affirme qu’elle n’abandonnera pas.

>>>

Disparition de Ray Alexander

Ray Alexander était née en Lettonie et avait émigré en Afrique du Sud en 1929 à l’âge de 16 ans. Dans les cinq jours suivant son arrivée, elle avait rejoint le Parti communiste et dans l’année avait réussi à se faire renvoyer de son premier emploi pour avoir aidé des travailleurs noirs dans leur lutte contre les « pass ».

>>>

Disparition d’une grande figure de la lutte contre l’apartheid

Bayers Naude, disparu cette semaine, fut l’une des grandes figures de la communauté blanche, comme Jo Slovo, Bram Fisher, Helen Joseph ou Ruth First, à rejoindre les rangs de la lutte contre le régime d’apartheid.

>>>

Arrestation de Mark Thatcher

Jubilee South Africa et Khulumani Support Group qui dénoncent « la dette odieuse » de l’apartheid, la complicité de 23 banques et multinationales avec ce régime et bataillent pour le versement de compensation aux victimes de l’apartheid, ont publié le 27 août un communiqué de presse.

>>>

25e anniversaire de la mort de Solomon Mahlangu

Il y a 25 ans Solomon Mahlangu était pendu par le régime d’apartheid. Il faisait partie de cette génération de jeunes militants qui avaient decidé de rejoindre la lutte après les émeutes de Soweto.

>>>

Les brèves

Ahmed Timol mort en détention : l’apartheid c’était ça !

Ahmed Timol est mort le 27 octobre 1971 à 15h30 ; selon la police, il a sauté du 10 éme étage du sinistre commissariat de John Vorster Square à Johannesburg. La famille n’a jamais accepté cette version de la police. Selon un rapport de police, lui et Samuel Essop, tous deux membres du Sacp, auraient (...) >>>

Disparition de Joël Joffe, un défenseur des accusés de Rivonia

Joël Joffe faisait partie de l’équipe d’avocats qui a assuré la défense des accusés de Rivonia, au célèbre procès de 1963-1964 où Nelson Mandela et ses compagnons furent condamnés à la prison à vie pour sabotage contre l’état d’apartheid. Né dans une famille juive de Johannesburg en 1932, il étudia le droit à (...) >>>

Que sont les jeunes lions devenus ?

Le 16 juin 1976 la jeunes sud-africains des townships affrontaient la police les mains nues, mais les idées claires pour dire non à une école au rabais, à l’injustice faite à ceux qui n’avaient pas la peau assez blanche pour apprendre les mathématiques ou les sciences physiques. L’école « bantou » (...) >>>

Chris Hani tombait sous les balles d’un militant d’extrême droite le 10 avril 1993

Chris Hani était un dirigeant du SACP, de l’ANC et de son aile armée MK. On disait de lui qu’il était le dauphin de Nelson Mandela. Cette hypothèse a pris fin sous les balles d’un militant d’extrême droite, Janusz Waluś toujours en prison, celui qui lui avait fourni l’arme, Clive Derby-Lewis, est mort (...) >>>

21 mars : journée internationale de lutte contre le racisme

Le 21 mars 1960, la police sud–africaine tirait sur une manifestation pacifique de protestation contre l’infamant « pass » imposé à la population noire par le régime d’apartheid. On dénombrait 69 morts, la plupart tués d’une balle dans le dos. Le massacre de Sharpeville avait choqué l’opinion publique qui (...) >>>

Les descendants des Herero et Nama demandent des compensations à l’Allemagne

Entre 1904 et 1908 les peuples Herero et Nama ont été victimes d’un génocide perpétré par l’Allemagne qui administrait le territoire sous le nom de Sud-Ouest Africain, l’actuelle Namibie. Plus de 100 000 hommes, femmes, enfants ont été massacrés dans des camps de concentration. Les crânes des victimes (...) >>>

Les Sud-Africains ne participent pas à la conférence sur le génocide en Israël

Un universitaire sud-africain a annoncé qu’il ne participera pas à la conférence organisée par le Réseau international des chercheurs et universitaires sur le génocide qui se réunit ce dimanche 27 juin en Israêl. Le Centre pour l’étude de la violence et de la réconciliation a fait de même. Le Professeur (...) >>>

L’apartheid géographique toujours là

Le dernier recensement montre très clairement que les divisions géographiques héritées de la loi dite Group Areas Act, loi sur les zones réservées de 1950, sont toujours bien visibles. Cette loi a divisé le territoire sud-africain selon les races et chacun devait vivre dans son quartier. Personne ne (...) >>>

Denis Goldberg : je me sens trahi

Denis Goldberg est l’un des trois accusés de Rivonia encore en vie, avec Ahmed Kathadra et Andrew Mlangeni. Parce qu’il était blanc, il a passé 22 ans dans la prison de haute sécurité de Pretoria, séparé de ses compagnons de lutte qui furent envoyés à Robben Island. Fidèle à ses engagements, il a exprimé (...) >>>

Un Centre sur l’Holocauste et les génocides à Johannesburg

Les villes du Cap et de Durban ont déjà leur Centre sur l’Holocauste, Johannesburg va ouvrir le sien au public au début de l’année 2016. Une cérémonie inaugurale a réuni des survivants de l’Holocauste et du génocide au Rwanda qui y ont pris la parole, ainsi que le vice-Chancelier de l’Université de l’Etat (...) >>>

Rivonia : ni colère, ni amertume, ni haine, ni vengeance

C’est par ces mots que Ahmed Kathrada a commémoré l’anniversaire du procès de Rivonia. Kathy est le plus jeune des survivants de ce célèbre procès avec Andrew Mlhangeni et Denis Goldberg. Le 13 juin 1964, les condamnés sont arrivés à Robben Island où ils devaient purger leur peine, à l’exception de Denis (...) >>>

Le Comité spécial de l’Onu à l’avant-garde de la lutte contre l’apartheid

Qui se souvient de la création de ce comité en 1963 avec à sa tête Enuga Sreenivasulu Reddy ? Alors qu’il va bientôt fêter ses 90 ans, ES Reddy se souvient très bien du rôle qu’il a eu pour influencer les décisions de l’organisation internationale quand il préparait les documents qui servaient de base aux (...) >>>

Margaret Thatcher et Nelson Mandela

Contrairement à ce qu’elle a écrit dans ses mémoires, la Dame de fer n’a jamais demandé publiquement la libération du prisonnier de Robben Island. Des archives déclassifiées attestent de la persistance du gouvernement conservateur de Madame Thatcher à considérer Nelson Mandela et son organisation l’ANC (...) >>>

Wouter Basson ou Dr la Mort ne pourra plus exercer la médecine

Wouter Basson a été jugé par ses pairs, la décision du comité médical a été lue par le Pr Jannie Hugo « Dr Basson, le comité vous déclare coupable d’une conduite non professionnelle ». Wouter Basson est accusé d’avoir produit des substances toxiques pour les escadrons de la mort et l’armée sud-africaine qui (...) >>>

L’INA va restaurer l’enregistrement audio de la plaidoirie de Rivonia

Pour clôturer en beauté les Saisons croisées France Afrique du Sud, l’Institut National de l’Audiovisuel va restaurer l’enregistrement de la célèbre plaidoirie de Nelson Mandela au procès de Rivonia en 1964, à l’issue duquel huit responsables de l’Anc avaient été condamnés à la prison à vie. Après la mort (...) >>>

Ce « bon docteur Basson » rayé de l’ordre des médecins ?

Wouter Basson, plus connu sous le nom de Docteur la Mort pourrait être bientôt rayé de l’ordre des médecins, ce qui mettrait fin à sa carrière de cardiologue. Selon l’association des cardiologues qui plaide en sa faveur « Dr Basson est l’un des meilleurs cardiologues d’Afrique du Sud » et de plus le pays (...) >>>

Déception pour les victimes de l’apartheid

La plainte a été déposée en 2002, selon la loi Alien Tort Claims Act, après d’un tribunal de New-York contre les multinationales et les banques qui ont aidé le régime d’apartheid à se maintenir en lui accordant des crédits ou lui vendant du matériel. Mais le tribunal a décidé que les banques et les (...) >>>

Disparition de Pius Langa, ancien Président de la cour suprême d’Afrique du Sud

Pius Langa qui vient de mourir à l’âge de 74 ans a consacré sa vie au droit à la justice pour tous. Né dans un milieu modeste , il réussit, en dépit des obstacles que le système d’apartheid mettait pour empêcher la population noire d’avoir accès à l’éducation, à faire des études de droit. En 1960 il (...) >>>

Desmond Tutu rend visite à Madiba

L’archevêque Desmond Tutu a rendu visite le vendredi 19 juillet à son illustre ami à l’hôpital de Pretoria. Devant les journalistes, il a déclaré que l’Afrique du Sud devait remercier Dieu pour le don d’un homme comme Madiba qui inspire la nation et le monde entier, même depuis son lit de malade. Il a pu (...) >>>

Vingt ans après la mort de Chris Hani

Un tueur attendait Chris Hani devant chez lui pour l’abattre froidement le 10 avril 1993. L’assassinat du chef de l’aile armée de l’Anc, MK, un des plus aimé et respecté des dirigeants de l’Anc et du Sacp a failli plonger le pays dans la guerre civile. Le commanditaire, Clive Derby-Lewis et le (...) >>>

L’Archevêque Desmond Tutu une nouvelle fois récompensé

L’ Archevêque Desmond Tutu qui a passé sa vie à lutter contre l’apartheid vient de se voir attribué le Prix de la Fondation Templeton d’une valeur de 1,7 millions de dollars. Ce prix, crée en 1972 par le richissime philanthrope John Templeton, récompense une personne qui « a fait une contribution (...) >>>

Une rue Steve Biko dans la ville du Cap

La route NY1 qui mène au township de Gugulethu, un haut lieu de la résistance au système d’apartheid porte désormais le nom de Steve Biko Drive, le dirigeant du Mouvement de la Conscience noire arrêté, torturé, puis mort dans le fourgon de la police qui le transportait moribond de sa prison de Port (...) >>>

Marikana : la société civile sud-africaine demande des comptes

La société civile exige la vérité sur les événements de Marikana et exige la justice pour les victimes. La déclaration faite par une vingtaine d’associations le lundi 3 septembre exige transparence et respect des droits humains et précise « le massacre de Marikana est un moment déterminant dans notre (...) >>>

Disparition de Sœur Bernard Ncube, religieuse « pas très orthodoxe »

Sœur Bernard Ncube vient de mourir à l’âge de 80 ans. Après avoir étudié et enseigné la théologie, elle était entrée dans l’Ordre des Compagnons catholiques. Pendant les heures sombres de l’apartheid dans les années 1870 à 1980 elle avait été très active pour organiser les femmes et comme membre de l’Anc ce (...) >>>

Quand un prix Nobel de la Paix justifie les bantoustans

Les propos tenus par le dernier président blanc d’Afrique du Sud et prix Nobel de la Paix, Frederick De Klerk a soulevé une vague de protestations dans le pays. De Klerk a bien accepté de trouver « moralement répugnant » le système d’apartheid mais il a justifié le système des bantoustans en faisant un (...) >>>

MaKotane fête ses cents ans

Rebecca Kotane, la veuve du dirigeant de l’Anc et du Sacp Moses Kotane, a fêté ses cents avec tous les honneurs dus à une militante. MaKotane qui est une alerte centenaire aurait souhaité que son mari soit encore à ses cotés pour fêter son anniversaire. Née en 1912 dans l’Etat libre, elle voit sa (...) >>>

L’Afrique du sud réaffirme son opposition définitive à la peine de mort

L’ Afrique du Sud refuse d’extrader des suspects dans un pays où ils pourraient être condamnés à mort, à moins que le pays donne l’assurance que la peine de mort ne sera pas appliquée. C’est la décision que vient de prendre le tribunal de South Gauteng qui réaffirme le droit à la vie inscrit dans la (...) >>>

10 avril 1993 : assassinat de Chris Hani

L’assassinat de Chris Hani a failli faire basculer l’Afrique du Sud dans la guerre civile, alors que l’Anc et le Parti national continuaient à négocier pour trouver une solution pacifique pour mettre fin à l’apartheid. Chris Hani était un dirigeant respecté par les jeunes des townships en sa qualité (...) >>>

Solomon Mahlangu, un héros de la lutte de libération

Solomon Mahlagu est l’une des figures les plus émouvantes de la lutte de libération contre le régime d’apartheid. Il fut exécuté le 6 avril 1979 après avoir passé 300 jours dans le couloir de la mort. Ses paroles alors qu’il allait vers la potence « que mon sang nourrisse l’arbre de la liberté » ont (...) >>>

Effets collatéraux de la guerre en Libye

Une recrudescence du racisme envers les populations noires subsahariennes pourrait bien être un des effets inattendus du conflit en Libye. Les mercenaires « noirs » à la solde de Kadhafi pourraient attiser un racisme latent des Arabes contre les Noirs. Déjà en 2000 les migrants venus des pays (...) >>>

Quelle amnistie pour les crimes de l’apartheid ?

Le président Zuma devrait accorder l’amnistie à 149 personnes accusées de « crimes politiquement motivés », mais cette décision annoncée par le Ministère de la justice a choqué plusieurs associations qui se battent pour que les victimes soient entendues. Cette décision fait suite à une longue bataille (...) >>>

Le massacre de Sharpeville : 21 mars 1960

Il y a cinquante ans, la police tirait sur les manifestants qui protestaient à Sharpeville pacifiquement contre le port du pass. À la fin de cette journée tragique, on relevait 69 morts dont huit enfants et dix femmes, tous avaient reçu des balles dans le dos et 180 personnes avaient été (...) >>>

Racisme, l’affaire de l’université de la province de l’Etat libre

La décision annoncée par le recteur de l’université de l’Etat libre, Jonathan Jansen de retirer la plainte de l’université contre quatre étudiants blancs qui avaient humilié de manière scandaleuse des travailleurs noirs, au prétexte de favoriser « la réconciliation » a provoqué une série de (...) >>>

Disparition de Brian Bunting, un vétéran de la lutte contre l’apartheid

Brian Bunting s’est éteint au Cap à l’âge de 88 ans. Né à Johannesburg en 1920, il était le fils de Sidney Percival Bunting, un des fondateurs du parti communiste d’Afrique du Sud. Après des études à l’université de Witwatersrand, il deviendra un journaliste engagé et ses écrits lui vaudront la prison et le (...) >>>

Les victimes de l’apartheid marquent des points devant les tribunaux

Khulumani Support Group, une organisation qui regroupe des victimes du régime d’apartheid et cherche à obtenir des réparations des grands groupes multinationaux qui ont profité du système pour faire des bénéfices vient d’obtenir une victoire auprès des tribunaux américains. Khulumani Support Group a (...) >>>

La Fondation Mandela pour la liberté de la presse

La Fondation Mandela commémore « le mercredi noir » d’octobre 1977 qui avait été une journée de sinistre mémoire pour les médias au temps du régime d’apartheid quand des journaux étaient censurés, interdits et les journalistes menacés ou emprisonnés. Dans sa déclaration, la Fondation dit avoir saisi l (...) >>>

Responsabilité des multinationales pour les crimes de l’apartheid

La cour d’appel de New York reconnaît la responsabilité des multinationales pour les crimes commis sous le régime d’apartheid. C’est une victoire pour Khulumani Support Group qui demande que les multinationales paient des indemnités aux victimes. Parmi les multinationales qui refusent toute (...) >>>

Desmond Tutu et Robert Mugabe

Les deux hommes ne s’apprécient pas du tout. L’archevêque, prix Nobel de la paix a qualifié le président du Zimbabwe de « caricature d’un dictateur africain » et celui-ci a qualifié Desmond Tutu de « méchant petit évêque ». Desmond Tutu, inlassable adversaire du régime d’apartheid, compare la situation (...) >>>

Une rue Janusz Walus en Pologne ?

L’extrême droite polonaise veut réécrire l’histoire de la lutte de libération sud-africaine en proposant de donner le nom de l’assassin du dirigeant sud africain Chris Hani à une rue dans la ville de Radom. Chris Hani, dirigeant de l’ANC et du SACP a été lâchement assassiné le 10 avril 1993 par deux (...) >>>

Disparition de Ma Tambo

La disparition d’Adélaïde Tambo à l âge de 77 ans a été accueillie avec une très grande émotion. Les membres du gouvernement, les représentants de l’ANC, du COSATU, du SACP¨, une foule nombreuse se sont succédés à son domicile pour saluer une héroïne de la lutte de libération. Elle a vécu une grande partie de (...) >>>

Le sport doit-il tenir compte de la couleur de la peau ?

Le rugby a été l’emblème du sport blanc par excellence au temps de l’apartheid, ce qui explique que le vivier de joueurs non-blancs de haut, niveau est peu abondant. Aussi quand en 2001 un système de quota a exigé que l’équipe des Springboks compte au moins quatre joueurs noirs, la tâche n’a pas été (...) >>>

Immunité pour les criminels de l’apartheid ?

Une association internationale de juristes (IBA) a exprimé son inquiétude devant les amendements apportés à la loi sud-africaine qui pourraient permettre d’accorder l’amnistie aux criminels de l’apartheid à la discrétion du procureur général. Cette loi viserait les individus à qui la Commission Vérité et (...) >>>

Jubilee South Africa dénonce la joint-venture entre Standard Bank et le Groupe Crédit Suisse

Le Groupe Crédit Suisse et la banque USB ont joué un rôle important en accordant des prêts et en facilitant l’exportation d’or au temps du régime d’apartheid. En 1968, le Crédit Suisse a été un des membres fondateurs du Zurich Gold Pool avec deux autres banques suisses SBC et USB/SBG qui ont permis (...) >>>

Des fosses communes découvertes au nord de la Namibie

Des experts namibiens et sud-africains vont identifier les restes des corps découverts dans cinq fosses communes dans la région frontalière avec l’Angola. On suppose que ces corps sont ceux de combattants de l’armée populaire de libération de la Namibie qui auraient été tués en 1989 lors (...) >>>

Financement de la répression

C’est le titre d’une brochure éditée par Jubilee South Africa qui montre comment les grandes banques et les multinationales ont prolongé l’existence du régime d’apartheid.. Avec cet argent, le régime pu renforcer les capacités de son armée et de sa police pour réprimer les manifestations populaires et (...) >>>

Disparition de Raymond Mhlaba

Raymond Mhlaba, qui vient de disparaître, a été une grande figure de la lutte anti-apartheid. Né en 1920, il a été syndicaliste avant de rejoindre le Parti communiste sud-africain en 1943 et l’ANC en 1944. Il a été un des premiers dirigeants arrêtés pendant la Campagne de Défiance de 1952. Interdit (...) >>>

David Bopape, une grande figure de l’ANC

David Bopape qui vient de disparaître a été un des fondateurs de la Ligue de la Jeunesse aux côtés de Nelson Mandela, Walter Sisulu, Oliver Tambo, pour ne citer que les plus connus. Éduqué dans une école de mission, il deviendra enseignant. En 1940, il rejoint le Parti communiste et en 1942, l’ANC. (...) >>>



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP