L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Jacob Zuma : assez de théorie, passons à l’action !

Après le discours du 8 janvier qui mettait l’accent sur la priorité à la création d’emplois, le Président Jacob Zuma a demandé à l’Anc de mettre en œuvre les propositions du New Growth Path (NGP).

Ce nouveau plan de croissance a pour ambition de mettre en harmonie la croissance et la création d’emplois, et de mettre un terme à la politique néo-libérale du Gear mise en œuvre à partir de 1996 par les gouvernements de Thabo Mbeki. Ce plan, croissance, emploi et redistribution, avait été dénoncé par les alliés de l’Anc et au sein même du parti au pouvoir. De fait si la croissance a bien été au rendez-vous, les emplois n’ont pas suivi et le chômage a continué sa dangereuse courbe ascendante.

L’arrivée au pouvoir de Jacob Zuma devait mettre à un terme à la politique économique de son prédécesseur qui avait favorisé une nouvelle classe moyenne noire et surtout une classe de nouveaux riches prédateurs, au détriment des plus pauvres et de la classe ouvrière, grands oubliés de la croissance. Le Cosatu qui avait été très actif dans le soutien à Jacob Zuma a depuis été très critique et exige une véritable politique de l’emploi.

La centrale syndicale a émis des réserves sur le nouveau plan présenté par le Ministre du développement Ebrahim Patel en novembre dernier. Ce plan prévoit la création de 5 millions d’emplois en dix ans, mais la façon dont ces emplois seront financés n’est pas claire et de plus le Cosatu reproche à l’Anc de n’avoir pas été consulté. Une autre pomme de discorde entre les alliés est le projet de loi sur le travail intérimaire et de sous-traitance, une nouvelle forme d’esclavage selon les syndicats, qui pourrait trop facilement être contourné par le patronat.

L’Anc reconnaît que le NGP n’est pas « un document parfait » et qu’il peut être amélioré, mais le gouvernement lui accorde le mérite d’exister et voudrait sa mise en pratique rapide car il a en ligne de mire les prochaines élections locales et souhaite offrir aux électeurs des faits, pas de vagues promesses.

La réunion de trois jours du Comité national exécutif de l’Anc qui a réuni les partenaires de l’alliance tripartite a consacré ses débats à la mise en œuvre du nouveau plan. Le secrétaire de l’Anc a toutefois souligné que « les débats ne créent pas les emplois » dont le pays a un urgent besoin et Jacob Zuma a renchéri dans son discours inaugural en demandant aux dirigeants de ne pas perdre leur temps en débats théoriques sur le plan mais plutôt de le consacrer à trouver des solutions pratiques à la création concrète d’emplois.

Le Ministre des finances Pravin Gordhan a expliqué aux participants comment son ministère envisageait d’intégrer le financement pour la création d’emplois dans le prochain budget qui sera présenté en avril. Le porte-parole du gouvernement a été très précis en s’adressant aux journalistes « Nous voulons des plans concrets. Combien d’emplois, quand et dans quels secteurs ». Le secteur agricole serait un important gisement d’emplois pouvant aboutir à la création rapide de 250 000 emplois.

Pour le gouvernement, cette lekgotla qui fait suite au discours anniversaire de l’Anc doit être consacrée aux travaux pratiques, pas à la théorie.

Plus d'informations : cosatu media monitor

Publié le dimanche 16 janvier 2011


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Bon anniversaire Mr Le Président ! Nous sommes dans la rue !

Eskom : colère et stupéfaction pour le retour de Brian Molefe à la direction de l’entreprise

La question du jour en Afrique du Sud : comment se débarrasser d’un président ?

Remaniement ministériel en Afrique du Sud : le séisme

En attendant Sona



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP