L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Menace de grève dans l’industrie automobile

L’industrie automobile qui emploie 30 000 salariés et qui compte pour 7% du PIB de l’Afrique du Sud risque un conflit majeur avec le syndicat NUMSA à propos des revendications salariales.

La direction, qui calcule sa proposition d’augmentation par rapport à l inflation (4,4%) offre 6% d’augmentation. Cette offre est rejetée par le syndicat qui demande 9% en précisant que l’inflation n’est pas un critère suffisant de référence « Nous continuerons à rejeter ces notions simplistes de mesurer les augmentations de salaires par rapport à l’inflation parce que cela n’est pas compatible avec le niveau de vie des travailleurs. L’inflation ne prend pas en compte la pauvreté et le chômage » Le syndicat demande aussi une négociation salariale pour trois ans, le paiement à 100% des congés maternité et la mise à disposition gratuite des médicaments antirétroviraux pour les travailleurs infectés par le VIH/sida..

Si aucun accord n’intervient, la grève pourrait durement toucher la production de véhicules pour l’exportation. Volkswagen vient de signer un contrat important pour la fabrication de Golf 5 destinées au marché Asie-Pacifique.

Publié le lundi 12 juillet 2004


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Syndicats et monde du travail

A lire également

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

Apartheid Guns and Money : A Tale of Profit

L’énergie solaire fait ses preuves dans la province du Cap Nord

Rien ne va plus entre le syndicat des mineurs et le ministre des mines

Des morts et des blessés dans une prison sud-africaine

Massacre de Marikana, un tournant dans l’histoire sud-africaine

Uber au Cap, ici pas mieux qu’ailleurs



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP