L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L ‘Afrique du Sud, la Norvège et le changement climatique

La Norvège a été un des pays nordiques qui a activement soutenu le mouvement de libération dans sa lutte contre l’apartheid, puis qui a fortement investi dans l’aide au développement dès 1994. La visite récente du roi et de la reine de Norvège et d’une délégation importante en Afrique du Sud marque une nouvelle étape des relations entre les deux pays.

Comme l’a fait remarquer le Secrétaire au commerce et à l’industrie de Norvège, Halvard Ingebrigtgtsen,qui conduisait la délégation de 70 chefs d’entreprises et hommes d’affaires venue en Afrique du Sud, le temps est venu de chercher des opportunités commerciales nouvelles pour les deux pays.

La Norvège peut offrir à l’Afrique du Sud une diversification de ses marchés. L’Afrique du Sud exporte 20 % de ses marchandises vers l’UE, 25 % vers les marchés asiatiques, mais 80% de ces produits sont des matières premières. L’Afrique du Sud pourrait bénéficier de l’accord signé entre l’Association européenne de libre-échange (Efta) et l’Union douanière d’Afrique australe (Sacu). La Norvège, le Lichtenstein, l’Islande et la Suisse font partie de l’Efta, l’Afrique du Sud de la Sacu.

L’Afrique du Sud pourrait donc exporter des produits industriels, du poisson et des produits agro-alimentaires sans droits de douanes vers ces marchés. En retour, la Norvège aurait accès aux neuf ports sud-africains pour accéder aux pays africains enclavés dans le continent.

L’énergie et le changement climatique à quelques semaines du Sommet de Copenhague ont fait l’objet de deux accords spécifiques. Au cours de la visite norvégienne deux accords touchant au secteur énergétique ont été signés. Le premier entre Sasol et Statoil of Norway et la compagnie américaine Chesapaeke pour l’exploration pétrolière off-shore en Afrique du Sud.

Le second entre Sasol et la compagnie nationale norvégienne Gassnova touche à la question sensible de la réduction des émissions de gaz à effets de serre. Sasol qui est un pionnier dans la technologie de la capture et du stockage des émissions de carbone a conclu un accord pour un complexe pour la capture et le stockage de ce gaz au nord de Bergen en Norvège.

Le Président Zuma et le Roi Harald de Norvège ont exprimé leur satisfaction de voir cette coopération renforcer le commerce entre les deux pays, mais aussi contribuer à la coopération des deux pays dans un effort commun pour lutter contre le réchauffement climatique Source Business Day

Publié le dimanche 29 novembre 2009


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

économie

A lire également

Rien ne va plus entre le syndicat des mineurs et le ministre des mines

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Le nouveau code minier sud-africain laisse les mineurs sur le carreau

Brexit et l’Afrique du Sud : what a mess !

Migrants illégaux en Afrique du Sud

Un budget juste et équilibré pour tous les Sud-africains



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP