L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Licenciements à Harmony Gold

Le géant minier prévoit la fermeture de six puits et les licenciements de 7000 mineurs. Pour le syndicat NUM, cette annonce a un arrière-goût politique car elle a été faite à quelques jours des élections.

La raison évoquée est le trop fort taux du rand qui a mené à une baisse des profits. Le NUM était en négociations avec la direction pour les salaires et l’introduction d’une nouvelle organisation du travail. La production en continue, c’est- à -dire sept jours sur sept, 24 heures sur 24, avec une prime de 300 rands par mois pour les mineurs qui acceptaient. Cela devait, selon la direction, permettre de sauver de 5000 à 7000 emplois. Tous ces pourparlers se trouvent sans objet si la direction a déjà prévu la fermeture des puits. Le NUM soutiendra toutes les actions que les mineurs vont décider dans les jours qui viennent.

Publié le mardi 13 avril 2004


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Syndicats et monde du travail

A lire également

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

Apartheid Guns and Money : A Tale of Profit

L’énergie solaire fait ses preuves dans la province du Cap Nord

Rien ne va plus entre le syndicat des mineurs et le ministre des mines

Des morts et des blessés dans une prison sud-africaine

Massacre de Marikana, un tournant dans l’histoire sud-africaine

Uber au Cap, ici pas mieux qu’ailleurs



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP