L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Jacob Zuma s’adresse à la nation

Le discours sur l’état de la nation du Président Jacob Zuma était très attendu parce que c’était son premier discours en tant que chef du gouvernement et parce qu’il allait donner les grandes de l’orientation politique des mois à venir.

Les anciens présidents, Nelson Mandela, Thabo Mbeki et Kgalema Motlanthe étaient présents donnant une allure encore plus officielle à la cérémonie et sa pleine légitimité de président de la république à Jacob Zuma

L’Afrique du Sud qui appartient à tous ceux qui y vivent, une nation unie dans sa diversité et la volonté d’un travail en commun pour construire la nation, lutter contre la pauvreté et améliorer les conditions de vie de tous sont les thèmes abordés dès le début du discours.

La lutte contre la pauvreté a été déclinée sous toutes ces formes. Dix thèmes prioritaires ont été identifiés pour les cinq prochaines années en dépit de la récession, conséquence de la crise économique mondiale

Le gouvernement veut une collaboration de tous les partenaires pour éviter des licenciements massifs et explorer toutes les pistes alternatives au licenciement sec. Garder le personnel en organisant des stages de formation pour qu’il soit mieux préparé à la reprise de l’activité est une possibilité, fournir des aides financières aux entreprises en difficulté en est une autre. Les secteurs prioritaires seront l’automobile, la chimie et la métallurgie, le tourisme, le textile, la filière-bois La volonté est affichée de créer des emplois véritables, avec des salaires corrects. Le programme de travaux d’intérêt public a pour but de fournir un emploi, un revenu et une formation à ceux qui n’en ont pas et très souvent n’en ont jamais eu. Le Président a martelé que le gouvernement respecterait ses engagements pour assurer au pays une politique de développement.

Tout en assurant que 500 000 emplois seraient créés d’ici à décembre 2009, le Président a réaffirmé la nécessité de venir en aide aux plus démunis par un élargissement des aides de l’état. Mais ces aides se doubleront de programmes pour redonner une activité économique à ces personnes, seul moyen de leur redonner dignité et confiance.

Un programme de construction d’infrastructures a déjà commencé avec les besoins générés par la tenue de la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud. Les infrastructures des liaisons routières et ferroviaires sont un enjeu crucial pour 2010 et au-delà. Tout sera prêt pour le coup d’envoi du 15 juin 2010, mais les générations futures bénéficieront des travaux entrepris pour cet événement exceptionnel.

Un projet pilote de développement rural doit voir le jour dans la province du Limpopo et doit servir de modèle pour tout le pays. Les petites villes des zones rurales doivent aussi bénéficier du développement et une reconfiguration des zones rurales, trop longtemps laissées à l’écart, est à l’ordre du jour.

Un gros effort sera fait pour l’éducation, mais en contrepartie, le Président exige des enseignants et des élèves le strict respect de la ponctualité, de l’assiduité et du respect mutuel. Il envisage des rencontres avec les chefs d’établissement pour examiner tous les moyens pour que tous les enfants puissent apprendre dans les meilleures conditions possibles. Il a aussi fait mention du harcèlement sexuel dont de nombreuses filles sont victimes et a assuré que des sanctions sévères seront prises envers les adultes qui abusent de leur pouvoir et autorité sur les élèves.

La santé est une autre priorité du gouvernement qui est conscient de la dégradation des services publics de santé et de l’extension de la pandémie du sida et des cas de tuberculose. Le gouvernement s’engage à ce que 80 % des malades du sida reçoivent les traitements dont ils ont besoin d’ici 2011. Un système de couverture médicale universelle va être mis en place d’urgence ainsi que la rénovation des établissements publics de santé. La rémunération des personnels, qui ont fait grève récemment, n’a pas été oubliée, mais précisions particulières.

La lutte contre la criminalité a fait l’objet d’un long développement ainsi que l’amélioration du fonctionnement des tribunaux et de la police. Ces améliorations devraient diminuer la criminalité de 7 à 10 % chaque année. La lutte contre le crime organisé, les violences envers les femmes et les enfants feront l’objet d’une attention particulière tout comme la lutte contre la corruption et le respect de la Constitution.

La politique régionale et internationale n’ont pas été oubliées dans ce long discours présidentiel, ni le cycle de Doha, ni les relations avec le G8 et l’Union européenne. En conclusion Jacob Zuma a rendu un vibrant hommage à Nelson Mandela en proposant une journée nationale d’hommage.

Les alliés de l’Anc, Cosatu et Sacp ont plutôt apprécié favorablement le discours tout en notant ses faiblesses. Pour le Cosatu, beaucoup de points doivent être éclaircies en ce qu concerne la politique intérieure, mais il est surtout déçu par les oublis du Président au niveau de la politique internationale. Les accords de Doha et les négociations à l’Omc, la situation au Zimbabwe et au Swaziland n’ont été que mentionnés alors que ces questions sont de toute première importance. Reste maintenant à tous les partenaires à se mettre au travail pour que le discours prenne un sens concret.

Plus d'informations : cosatu media monitor

Publié le jeudi 4 juin 2009


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Hommage à O.R Tambo et Dulcie September

Nkosazana Dlamini-Zuma : une femme au dessus de tout soupçon ?

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

Zimbabwe : l’armée ou le clan Mugabe, le peuple oublié

Grace, la Disgrâce, première Dame du Zimbabwe

Quoi de neuf en Afrique du Sud ?

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP