L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Réunion au sommet de l’Alliance ANC -SACP- COSATU et SANGO

Pendant deux jours, du 9 au 11 mai , les dirigeants de l’alliance tripartite, élargie à un quatrième partenaire, la SANGO, l’Organisation civique nationale sud-africaine, se sont réunis pour examiner toutes les questions politiques, économiques et sociales que cette coalition doit affronter et examiner quelle politique le gouvernement dirigé par l’Anc doit adopter pour répondre aux défis de la construction d’un pays où la « vie sera meilleure pour tous ».

Les partenaires ont réaffirmé leur volonté de travailler en commun pour la rédaction du prochain manifeste électoral de l’ANC pour les élections générales de 2009. Cette volonté de réfléchir et d’agir ensemble exprimée au sommet devrait devenir une réalité aussi à l’échelle locale et provinciale, car les frictions sont parfois rudes entre partenaires.

Après avoir réaffirmé le soutien au nouveau Président de l’Anc, Jacob Zuma, pour qu’il devienne le futur président de l’Afrique du Sud, les participants ont exprimé leur souhait de voir organiser une conférence sur la politique économique à adopter.

Toutes les questions cruciales ont été abordées dans une déclaration finale qui sera publiée et distribuée à tous les adhérents. Les propositions touchant à l’économie ont retenu l’attention des analystes qui y voient « une poussé à gauche », mais expriment leur scepticisme sur les possibilités concrètes de leur mise en œuvre.

Pour lutter contre l’augmentation des prix, l’Alliance demande des mesures d’urgence : l’abolition de la TVA sur les produits de base,l’augmentation des aides sociales et allocations, une accélération de la réforme agraire afin de libérer des terres pour la production de produits agricoles alimentaires et l’arrêt de la vente des terres à des fins spéculatives. L’alliance soutiendra la grande manifestation prévue par le Cosatu le 17 mai contre la flambée des prix.

Le sommet a rejeté catégoriquement la demande de 53 % des tarifs demandés par ESKOM. Le sommet énergétique prévu devra examiner tous les aspects de la crise énergétique. Les projets industriels, gros consommateurs d’énergie devront être réexaminés, les énergies renouvelables encouragées.

À propos de la situation au Zimbabwe, l’Alliance a exprimé son inquiétude devant l’aggravation de la crise. Elle condamne toutes les formes de violence et de répression contre la population civile et les membres de l’opposition. Elle demande instamment aux dirigeants, au peuple du Zimbabwe, avec l’assistance de la SADC de trouver une solution durable à la crise.

L’alliance veut assurer une transition tranquille jusqu’aux prochaines élections par des mécanismes de consultation entre l’Anc et le gouvernement. Source Cosatu

Plus d'informations : cosatu

Publié le mardi 13 mai 2008


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Pik Botha, un pingouin qui savait nager entre deux eaux

Le Président Cyril Ramaphosa a nommé un nouveau ministre des finances

Donald Trump ne fait pas rire l’Afrique du Sud

Crise du platine, après le massacre de Marikana

Zimbabwe, des élections pour que rien ne change ou si peu

Ramaphoria ou les cent jours du Président Ramaphosa

Cyril Ramaphosa et l’impatience de ces concitoyens

Cyril Ramaphosa et les 12 travaux d’Hercule



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP