L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Une loi pour protéger le littoral sud-africain

Le gouvernement veut protéger le littoral du pays par une loi imposant une réglementation pour la vente et l’achat des terrains en zone côtière. Cette loi qui est encore à l’étude vise à maintenir un accès public libre à la mer et à préserver un environnement fragile.

Le milieu des agences immobilières a vivement réagi à l’annonce de cette proposition de loi faite par le ministère du tourisme et de l’environnement car elle visait aussi à restreindre les ventes de terrains aux étrangers. Selon les mots du porte-parole du ministère "si rien n’est fait, un jour les Sud-Africains se réveilleront pour découvrir que seuls les étrangers et les super riches ont accès à la côte"

Propos démentis plus tard, car les étrangers investissent beaucoup dans l’immobilier de luxe et le gouvernement ne veut pas se priver de cet apport financier. Toutefois, il a bien l’intention d’adopter une régulation pour les constructions en bord de mer qui s’appliquera à tous, étrangers et nationaux

Le gouvernement s’inquiète de la prolifération des constructions sur les côtes et la façon irresponsable dont les autorités locales vendent les terrains sans tenir compte de l’intérêt général et en privant la population locale de l’accès à la mer.

La loi, qui va être soumise aux commentaires du public pendant trois mois, donnera au gouvernement les moyens de protéger les côtes et les estuaires pour le bien de tous et pour les générations futures. Le gouvernement aura pour la première fois un moyen légal de veiller à la préservation des écosystèmes en bordure de mer qui sont très fragiles.

La loi pourra empêcher l’installation d’activités dangereuses et polluantes pour l’environnement en interdisant l’accès trop près des côtes en instaurant " une ligne de démarcation" et en assurant le libre accès à la côte qui est devenue inaccessible en certains endroits par l’installation de golf privés ou la construction de résidences.

Cette loi, si elle est adoptée, donnera pour la première fois un cadre légal de protection de l’environnement au plan national, provincial et local. Source Business Day

Publié le mardi 12 décembre 2006


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Environnement

A lire également

Inégalité, violence, changement climatique : les femmes ont des solutions

Racisme au pays de Mandela : la routine pas l’exception

La présidente de Ligue des femmes de l’Anc inculpée pour parjure

Vol de carburant, une activité très lucrative en Afrique du Sud

Un diamant pour le meilleur et pour le pire

Mines de charbon et rivières, l’impossible cohabitation

Quand une usine de produits chimiques prend feu près de Durban

Le charbon tue à bout portant ou à petit feu



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP