L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

À propos du rapport du Programme de Développement des Nations unies pour le développement

Dans un article publié par This Day, Z.Vavi, président du COSATU concluait par ces remarques : "Si des solutions doivent être trouvées, la première chose est de reconnaître l’étendue de la crise. Ergoter sur les détails du rapport du PDNU ou de l’idéologie de ses auteurs ne mène nulle part.

Être sur la défensive ou vilipender le rapport ne résoudra pas la question de la pauvreté et du chômage.

Les deux gouvernements dirigés par l’ANC ont beaucoup fait pour améliorer la vie des pauvres. Des aides sociales accrues, un plus grand accès au logement, à l’eau ;à l’électricité, à l’éducation , à la santé ont amélioré la vie des gens. Mais l’eau, l’électricité, le téléphone ne sont pas suffisants si vous n’avez pas d’emplois et si vous ne pouvez pas payer les factures.Les services ne mettent pas d’argent dans les poches des gens. Il faut des emplois et des moyens de vivre durables en particulier dans les zones rurales. Ce dont nous avons besoin , c’est d’un gouvernement plus interventionniste qui tourne les investissements vers les secteurs de l’économie à créations d’emplois massifs au lieu de les diriger vers des secteurs à haut rendements financiers, qui ne créent pas d’emplois. Le défi est immense, mais nous ne pouvons pas l’esquiver. Les conséquences de dix autres années de chômage touchant 40 % de la population et la moitié vivant dans la pauvreté est tout simplement impensable".

Publié le lundi 17 mai 2004


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Développement

A lire également

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

Apartheid Guns and Money : A Tale of Profit

L’énergie solaire fait ses preuves dans la province du Cap Nord

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

L’Afrique du Sud manque d’eau de bonne qualité

Les femmes de Marikana ne discutent plus avec Lonmin

Energie nucléaire : le prochain scandale sud-africain



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP