L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’Afrique du Sud manque de travailleurs en santé

Une étude récente souligne le manque criant de conseillers et travailleurs de santé pour les zones rurales et l’ignorance des infirmières concernant les effets des anti-rétroviraux.

La moitié des lits des hôpitaux publics sont occupés par des malades du sida. 65 % des établissements publics n’ont pas le matériel stérilisé adéquat et 60% des dispensaires n’ont pas le matériel pour pratiquer les tests. Le manque de personnel devient critique même si cette pénurie n’est pas particulière à l’Afrique du Sud . Lors d’une conférence professionnelle tenue à Sandton en Afrique du Sud, on a fait remarquer que le manque d’infirmières provoque une sorte de jeu de chaises musicales. Les USA attirent les infirmières du Canada, lequel attire celles de Grande-Bretagne, laquelle attire celles d’Afrique du Sud, laquelle attire celles du Ghana ! La carrière est beaucoup moins attirante aujourd’hui et l’on forme dans le monde moins d’infirmières qu’en 1977. Et comme les infirmières gagnent sept fois plus aux USA qu’en Afrique du Sud on comprend le jeu mentionné plus haut ! Pourtant tout ne va pas mal. Le Malawi vient de recevoir des fonds du Fonds mondial de lutte contre le sida et met en place un accès aux médicaments gratuit ts pour les personnes infectées et malades .Ce petit pays de 12 millions d’habitants compte près de 900 000 personnes infectées dont 56 % de femmes, l’espérance de vie est tombée à 36 ans. En juillet prochain, quatre hôpitaux vont commencer à offrir les traitements et de 6000 malades traités aujourd’hui, on espère atteindre l’objectif de 350 000 en 12 mois, mais la question des tests n’est pas encore résolue. Création d’emplois dans le secteur agricole Dans la région de Moutse dans la province du Mpumalanga, un projet agricole a vu le jour grâce à des fonds donnés par le Job Creation Trust. Ce fonds créé en 1998 à l’initiative de syndicalistes a réussi à collecter 80 millions de rands. Pour le projet de Moutse, un don de 600 000 rands a permis d’acheter 640 hectares de terre et deux tracteurs pour la culture du coton. 150 emplois ont été crées.

Publié le mercredi 12 mai 2004


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

SIDA et santé

A lire également

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Bon anniversaire Mr Le Président ! Nous sommes dans la rue !

Sida : la lutte continue en Afrique du Sud

Et si l’Afrique du Sud dépénalisait l’usage du cannabis ?

Le Sida en Afrique du Sud : des avancées et des craintes

Cri d’alarme à la Conférence sur le Sida à Durban



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP