L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’ANC remporte les élections municipales

Contrairement aux prévisions pessimistes qui envisageaient une forte abstention et un recul de l’ANC, le parti au pouvoir sort vainqueur des élections locales avec 67,1 % des voix et la direction de140 conseils locaux sur les 283 que compte le pays.

Pour les analystes le fait que la population noire, rurale et pauvre continue à voter ANC indique que ces populations s’identifient fortement au parti au pouvoir qui a mené la lutte de libération.

Ce sont dans les régions les plus pauvres, là où la population avait manifesté son mécontentement devant la mauvaise gestion de ces élus locaux que l’ANC fait ses meilleurs scores. Sur 90 % de votes déjà comptabilisés, l’ANC remporte 80,68 % dans la province de Mpumalanga ; 83,7 % dans la province du Limpopo et 81,7 % dans le Cap oriental.

La participation a augmenté, passant de 48 de votants aux élections municipales de 2000 à 49% ce qui semblerait renverser la tendance de la désaffection des électeurs.. Là, encore, c’est dans la province du Cap oriental qui avait connu de fortes manifestations populaires pour dénoncer le manque de logements et d’accès aux services comme l’eau et l’électricité que la participation a été la plus forte avec 56 %.

Les partis d’opposition n’ont pas réussi à attirer les mécontents. L’Alliance démocratique (DA) remporte14,8 % des voix et huit conseils ; l’Inkatha Freedom Party (IFP) 7,3 % et sept conseils ;les Démocrates indépendants (ID) 2 % et aucun conseil.

Seule, la ville du Cap va être l’enjeu de tractations pour former une coalition capable de gérer la ville. L’Alliance Démocratique avec 43 % des voix devance l’ANC qui a recueilli 37 % des voix. Les petits partis, les Démocrates indépendants avec 10,5 % et le Parti démocrate chrétien avec 3,3 % des voix vont être largement sollicités pour une coalition, au risque de perdre leur indépendance. Source Business Day

Publié le vendredi 3 mars 2006


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Cyril Ramaphosa et l’impatience de ces concitoyens

Winnie Madikizela-Mandala : ni ange, ni démon

L’Afrique du Sud fait le choix des énergies renouvelables

Marikana : les excuses de Cyril Ramaphosa

Cyril Ramaphosa et les 12 travaux d’Hercule

Zexit ou comment gérer la sortie d’un président

L’ANC a un nouveau président, l’Afrique du Sud attend le changemet

Cyril Ramaphosa à la tête de l’ANC et après ?



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP