L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Après la fête

Après le triomphe de l’ANC aux dernières élections, les festivités pour célébrer 10 ans de démocratie, le nouveau gouvernement va se mettre au travail.

Le slogan de l’Anc pour les élections" un contrat populaire pour créer du travail et lutter contre la pauvreté" doit devenir une réalité sous peine de créer une grande frustration pour les électeurs qui font confiance au mouvement qui leur a apporté la liberté et un mieux-être en 10 ans. Mais les 22 millions de pauvres attendent une amélioration de leurs conditions de vie ainsi que les chômeurs qui représentent 40 % de la population active. Dans un pays où la culture du boycott est une façon de montrer son mécontentement, 12 millions d’électeurs ne se sont pas exprimés soit parce qu’ils ne s’étaient pas inscrits sur les listes, soit qu’ils se sont abstenus. Le COSATU comme TAC ont exprimé leur volonté de travailler avec la nouvelle équipe gouvernementale. TAC souhaite de meilleures relations avec la ministre de la santé qui reste en poste. Tous saluent l’arrivée massive des femmes au sein du gouvernement aussi bien que dans l’administration. Le but est d’arriver rapidement à une véritable parité.

Publié le lundi 3 mai 2004


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

Sale temps pour Jacob Zuma à trois jours de la Conférence nationale de l’ANC

Sida : convaincre les hommes pour protéger les femmes

Via Kanana Via Katlehong / Gregory Maqoma

Élection partielle en Afrique du Sud : le parti communiste sud-africain part seul

Fin de partie pour Mugabe et après ?

Zimbabwe : l’armée ou le clan Mugabe, le peuple oublié

Nkosazana Dlamini-Zuma : une femme au dessus de tout soupçon ?

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP