L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Femmes d’Afrique du Sud :vers la complète parité ?

Le 9 août est la journée nationale des femmes, date choisie en commémoration de la marche des femmes, toutes races confondues, le 9 août 1956, sur les bâtiments du gouvernement à Pretoria, pour déposer les milliers de signatures recueillies dans tout le pays pour protester contre le port obligatoire des " pass " pour les femmes.

Depuis l’adoption en 1996 de la nouvelle constitution qui affirme que l’Afrique du Sud est une démocratie unie, non-raciale et non-sexiste, les femmes sud-africaines sont passées du statut de mineure asservie aux lois de l’apartheid et de la tradition patriarcale à celui de la citoyenneté pleine et en entière.

Dans le domaine politique, la place des femmes est tout fait exceptionnelle. Elles représentent un tiers des députés au Parlement et plus de 40% des postes gouvernementaux sont occupées par des femmes. Sur 130 Parlements nationaux, celui de l’Afrique du Sud se place au dixième rang par le nombre de ses femmes élues. La nomination d’une femme au poste de vice-présidente, Phumzile Mlambo-Ngcuka mesure les pas de géants accomplis en 11 ans de gouvernement démocratique. La vice-présidente a mis au défi les partis d’opposition et les entreprises d’avoir le même pourcentage de femmes dans leurs directions.

Cependant il reste encore bien du chemin à faire pour que les femmes sud-africaines qui comptent pour plus de la moitié de la population totale et la majorité des pauvres accèdent à une véritable égalité de droits économiques. Les femmes sont encore trop peu visibles dans les entreprises privées aux postes de direction. Ce sont aussi les femmes et qui sont les principales victimes de la violence. Le nombre de viols reste toujours sinistrement élevé et le nombre de jeunes femmes infectées par le VIH/sida est plus élevé que celui des hommes.

La politique volontariste du gouvernement pour la promotion des femmes en mettant en place toute une série de lois et de mécanisme pour protéger les femmes et mesurer les progrès accomplis est un exemple qui mérite d’être souligné.

Plus d'informations : anc

Publié le dimanche 7 août 2005


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Femmes

A lire également

Sale temps pour Jacob Zuma à trois jours de la Conférence nationale de l’ANC

Sida : convaincre les hommes pour protéger les femmes

Via Kanana Via Katlehong / Gregory Maqoma

Élection partielle en Afrique du Sud : le parti communiste sud-africain part seul

Violences faites aux femmes : tout dans la loi, rien dans la vie

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Avorter en Afrique du Sud : un droit, pas une réalité

Beata Lipman, la femme qui a écrit de sa main la Charte de la Liberté



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP