L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La peine de mort et l’Afrique du Sud

Il y a plus de dix ans la Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud a déclaré la peine de mort incompatible avec la nouvelle constitution, mais aucune décision n’a encore été prise pour les 62 condamnés à mort qui attendent en prison.

La Commission des Droits de la personne a appris avec satisfaction le jugement de la Cour Constitutionnelle qui demande au gouvernement de fournir un rapport sur ce qui a été fait pour les 62 condamnés à mort qui attendent toujours dans le couloir de la mort

La Cour trouve que le processus pour trouver une peine de substitution à la peine de mort a pris trop de temps. Seul le cas d’un prisonnier a été traité jusqu à présent, trois autres devraient l’être rapidement.

C’est en 1995 que la Cour constitutionnelle a aboli la peine de mort. En 1998 l’amendement sur la loi sur la criminalité adoptée un an plus tôt fournissait une procédure pour substituer d’autres peines, mais les choses ont traîné.

C’est une mesure inhabituelle de demander aux autorités judiciaires et pénitentiaires quelles mesures elles ont prises pour que ces prisonniers soient fixés sur leur sort, mais la Cour trouve que l’attente n’a que trop duré pour eux et que cette situation est contraire à la constitution. Source Business Day .

Publié le vendredi 27 mai 2005


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Politique

A lire également

L’ANC a un nouveau président, l’Afrique du Sud attend le changemet

Retour sur l’histoire de l’ANC,mouvement de libération et parti au pouvoir

Cyril Ramaphosa à la tête de l’ANC et après ?

Sale temps pour Jacob Zuma à trois jours de la Conférence nationale de l’ANC

Élection partielle en Afrique du Sud : le parti communiste sud-africain part seul

Fin de partie pour Mugabe et après ?

Zimbabwe : l’armée ou le clan Mugabe, le peuple oublié

Nkosazana Dlamini-Zuma : une femme au dessus de tout soupçon ?



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP