L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Un bidonville se mobilise pour l’accès à la santé

Treatment Action Campaign commence à publier une série de témoignages écrits par des militants qui sont sur le terrain. Voici le deuxième écrit par Vuyokazi Majali qui vit dans un bidonville dans la province du Cap occidental

Wallacedene qui se trouve près de la ville de Kraaifontein dans la province du Cap occidental est un bidonville où vit une population métisse et noire. La municipalité n’offre aucun service public et il y a beaucoup de dépôts d’ordures et les conditions d’hygiène sont déplorables. Les taux de pauvreté, de criminalité et de chômage y sont très élevés et aussi celui des personnes infectées par le VIH et malades du sida.

Nos centres de santé sont nettement insuffisants. Il y a un seul dispensaire pour tout Wallacedene et beaucoup de malades doivent s’y rendre tous les jours. Il n’y a aussi qu’un seul centre de santé à Kraaifontein. Le centre ne dispose que d’une seule infirmière et d’un personnel restreint. Vous devez prendre rendez-vous un mois à l’avance pour voir un médecin, même si vous êtes en danger de mort.

Nous, les militants de TAC à Wallacedene, avons entendu les doléances de la communauté. Nous avons essayé d’organiser des rencontres avec l’infirmière en charge du centre de santé, mais elle a refusé de nous recevoir et de discuter avec nous. Nous avons organisé une marche de protestation. Cette infirmière est blanche et n’a pas un comportement correct avec les Noirs.

Nos exigences sont les suivantes * Accès à l’information pour tous * accès aux antirétroviraux pour ceux qui ont besoin de ce traitement * Pas de système de rendez-vous, mais le système du premier arrivé, premier servi * Non au racisme

Notre manifestation a eu lieu le 8 Octobre, 2004. Au début il y avait peu de monde et puis le monde est arrivé et nous avions une petite foule à la fin parce que les gens à Wallacedene partagent nos idées. Cette manifestation a été un succès parce qu’elle a fait prendre conscience à notre communauté de la nécessité d’avoir accès à un meilleur service de santé.

Il y a maintenant un véritable progrès : l’ouverture d’un site pour l’accès aux traitements par les antirétroviraux qui fonctionne bien. Nous espérons qu’il y aura encore des améliorations et nous restons mobilisés pour cela.

Plus d'informations : TAC

Publié le mercredi 20 avril 2005


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

SIDA et santé

A lire également

Hommage à O.R Tambo et Dulcie September

Nkosazana Dlamini-Zuma : une femme au dessus de tout soupçon ?

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

Sida : la lutte continue en Afrique du Sud

Et si l’Afrique du Sud dépénalisait l’usage du cannabis ?

Le Sida en Afrique du Sud : des avancées et des craintes

Cri d’alarme à la Conférence sur le Sida à Durban



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP