L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Il n’y a plus de place dans les cimetières de Durban

Sur les 20 cimetières que compte Durban au Kwazulu-Natal, deux seulement disposent de quelques places. En 1998 on enterrait 500 personnes par an, en 2004 on enterre 500 personnes par semaine. Les morts sont jeunes, souvent de moins de 35 ans. Le Kwazulu-Natal est l’une des plus touchées par l’épidémie VIH/sida. Pour faire face aux besoins, il faudrait un changement d’attitude des familles : accepter de faire incinérer leurs défunts ou bien accepter des fosses où l’on met deux cercueils l’un au-dessus de l’autre source Southscan


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le passé de l’extraction minière devant la justice


Le cobalt, un métal facétieux


Sale temps pour le Président Ramaphosa


Ministère sud-africain des femmes, de la jeunesse et des handicapées : le compte n’y est pas !




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP