L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La Journée de la Réconciliation

Après les funérailles de Nelson Mandela, le 16 décembre est un jour férié pour les Sud-Africains, le Jour de la Réconciliation. A cette occasion une statue de Nelson Mandela de 9 mètres de haut, érigée devant le siège du gouvernement, Union Buildings à Pretoria, a été dévoilée par le Président Zuma.

Cette journée du 16 décembre a été une date très controversée au temps de l’apartheid. Pour les Afrikaners, elle marquait le jour de leurs victoires sur les guerriers Zoulous et depuis 1948 ils commémoraient pieusement cette date, avec reconstitution de leur marche vers le nord du pays en chariots pour échapper à la domination britannique. Après des mois de conflits, le 16 décembre 1838, la bataille de la rivière Ngome, les Voortrekekkers sous la conduite de Hendrik Potgieter et Piet Uys, mirent en déroute les troupes du roi Dingane. Plus de 3000 Zoulous furent massacrés et la rivière rouge de sang, fut surnommée Blood River.

Pour ceux qui combattaient l’apartheid, cette journée était Dingane Day, pour honorer un des résistants à la conquête coloniale et symboliquement, l’aile armée de l’Anc, MK, choisit cette date pour lancer ses premières attaques le 16 décembre 1961. Le gouvernement démocratiquement élu en 1994 choisit de faire de cette date le Jour de la Réconciliation.

Cette statue de Mandela, le père de la nation, est donc doublement symbolique, alors qu’elle est érigée le jour de la réconciliation et le lendemain des funérailles nationales de Nelson Mandela, qui avait mis toutes ses forces dans le travail de réconciliation des ennemis d’hier, pour bâtir une nation unie et démocratique.

Le Président Zuma, en dévoilant la statue a aussi remercié tous ceux qui ont contribué à la réussite de l’hommage planétaire rendu à Nelson Mandela. En dépit de quelques faux pas, comme l’affaire de l’interprète de la langue des signes, de l’invitation ou non–invitation de Desmond Tutu et les huées réservées au Président Zuma, les cérémonies officielles et les hommages populaires se sont déroulés avec dignité et ferveur.

Les bâtiments du gouvernement Union Buildings, avec le monument dédié à la mémoire des Voortrekkers et la statue de Mandela font maintenant partie du patrimoine national de l’Afrique du Sud, a également annoncé le Président Zuma.

A partir du 16 décembre, les Sud-Africains sont en vacances d’été. Le pays va vivre au rythme des festivités de fin d’année et les plus favorisés vont profiter du soleil et des plages jusqu’à la mi-janvier. La rentrée politique se fera avec la rentrée parlementaire en février 2014, une année cruciale avec des élections générale au printemps 2014.

Publié le lundi 16 décembre 2013


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

A lire également

Sale temps pour Jacob Zuma à trois jours de la Conférence nationale de l’ANC

Sida : convaincre les hommes pour protéger les femmes

Via Kanana Via Katlehong / Gregory Maqoma

Élection partielle en Afrique du Sud : le parti communiste sud-africain part seul



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP