L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Lettres d’Afrique du Sud

La nation arc-en-ciel à la croisée des chemins

Ces lettres n’étaient pas destinées à la publication mais aux proches et aux amis de Philippe Denis, dominicain , professeur d’histoire et de théologie à l’université du Kwazulu-Natal. De 1990 à 2010, ces lettres racontent les espoirs, les joies, les déceptions, les frustrations des amis, des élèves, des voisins , des collègues du narrateur. Ce témoignage de première main nous plonge au cœur de cette jeune démocratie qui est vraiment, comme le dit le sous-titre de l’ouvrage, à la croisée des chemins.

Au cours de ces vingt années, l’auteur a vécu les difficultés de la période des négociations, le risque permanent de voir les espoirs s’effondrer sous les coups bas des tenants de l’apartheid , le jusqu’auboutisme des extrémistes blancs, les ambitions et les jalousies des collaborateurs noirs du pouvoir blanc.

Le maître mot de cette période est la violence qui a failli plus d’une fois mener le pays dans le désastre sanglant de la guerre civile. En témoin objectif, l’auteur montre comment la sagesse, la diplomatie, l’intelligence politique de l’équipe autour de Nelson Mandela a réussi a mené le pays vers des élections libres qui allaient mettre fin à près de 50 ans de régime d’apartheid.

Un grand nombre de ces lettres parlent de cette violence qui perdure dans la société d’aujourd’hui et qui frappe d’abord les plus pauvres. Sur cette violence héritée du temps de l’apartheid vient s’ajouter la violence d’une jeunesse désoeuvrée qui ne peut plus trouver d’exutoire dans la lutte de libération. Philippe Denis en observateur précis du monde qui l’entoure voit aussi dans la désagrégation de la famille une cause de violence. « Sans travail et sans famille, déracinés et insécurisés, les hommes n’ont que la sexualité pour s’affirmer et restaurer-faussement-une image de soi positive » .

Le sida est tout aussi omniprésent que la violence dans ce récit d’une vie ordinaire. Philippe Denis donne, non pas des chiffres froids et désincarnés, mais il donne à voir comment des familles, des individus sont frappés par ce mal dont le nom est tabou. Une partie de son travail d’historien de « l’histoire orale » le rapproche de ces organisations qui s’occupent au jour le jour des orphelins dont les parents sont morts du sida. Par la pratique des « boîtes de mémoire », il donne aux lecteurs une vision en profondeur du drame que vivent les populations de ce pays.

La politique n’est pas absente de ce recueil de lettres, bien au contraire elle en est le fil directeur. En lisant ces lettres, le lecteur même averti, comprendra mieux combien ce pays a basculé de l’horreur au quotidien, à une vague d’espoir fou. Mais la politique, ce sont les hommes qui la font, qui la pratiquent et nul n’est à l’abri de l’ivresse du pouvoir. La corruption, la politique bling bling n’ont pas épargné cette démocratie toute jeune.

Un livre à lire avant de formuler des jugements à l’emporte-pièce, loin de tout pessimisme du genre « on vous l’avait bien dit » et de tout angélisme envers des héros qui ne sont au fond que des hommes.

Jacqueline Dérens

Lettres d’Afrique du Sud La nation arc-en-ciel à la croisée des chemins Par Philippe Denis Éditions EME 316 pages 22 euros

Publié le mardi 28 décembre 2010


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Afrique du Sud

Lecture

A lire également

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?

Big boys don’t cry : violence et virilité en Afrique du Sud

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

Bon anniversaire Mr Le Président ! Nous sommes dans la rue !

Afrique du Sud

Freedom never rests

Qui se souvient du génocide des peuples Herero et Nama de Namibie ?

Lire pour voyager loin cet été et longtemps après...



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP