L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L"ANC célèbre ses 95 ans

Comme le veut la tradition, depuis sa création en 1912 chaque 8janvier, la direction de l’ANC adresse un discours au peuple sud-africain pour faire un bilan de l’année passée et tracer les grands axes de lutte pour surmonter les défis de l’année à venir.

L’unité des partenaires de la triple alliance, ANC, COSATU, SACP est plus que jamais à l’ordre du jour en 2007 qui sera une année décisive pendant laquelle va se tenir la conférence nationale qui désignera le Président de l’ANC et le candidat aux élections présidentielles de 2009. L’Alliance est désignée comme la force dirigeante qui doit mener à bien la transformation démocratique et sociale du pays. en partageant les mêmes objectifs stratégiques et les mêmes valeurs.

Après les scandales pour corruption, pour harcèlement sexuel et enrichissement personnel qui ont jalonné l’année 2006 ce rappel à l’unité et aux valeurs partagées qui ont permis d’en finir avec le système d’apartheid était un rappel plus que nécessaire. Le SACP, dans son message d’anniversaire à rappeler à l’ANC de rester fidèle "à ses principes révolutionnaires" et de rester plus proche des pauvres que du monde des affaires.

Le Cosatu pour sa part demande à l’ANC de rester fidèle à l’esprit de la Charte de la Liberté et de consacrer ses efforts à la création d’emplois. Le Cosatu conteste les chiffres donnés par le Président Mbeki et son secrétaire n’y va pas par quatre chemins quand il déclare que "le Président doit refaire ses additions. Je ne conteste pas la création de 2 millions d’emplois, mais nous ne comptons pas les emplois supprimés dans la fonction publique, les mines, l’agriculture et l’industrie"

Si tout le monde s’accorde à dire que le chômage est le talon d’Achille de la croissance du pays, le gouvernement annonce un taux de 25 % et les syndicats un taux de 40 % qui englobe aussi ceux qui ont renoncé à chercher un emploi.

La perspective de réduire la pauvreté et le chômage de moitié d’ici 2014 est un objectif partagé, mais la stratégie pour y arriver est loin de faire l’unanimité Les partenaires de l’ANC qui avaient dénoncé la stratégie du GEAR, ne sont pas vraiment convaincus que le nouveau plan ASGI-SA sera plus efficace pour créer des emplois. Le secrétaire du SACP "reconnaît que le pays a connu une croissance sans précédent, mais cette croissance s’est accompagnée d’une perte d’emplois massive et elle a surtout bénéficié aux classes moyennes au détriment des plus pauvres"

En décembre 2007, l’ANC tiendra sa 52 ème conférence nationale, mais avant cela le mouvement aura fort à faire pour revivifier ses structures de base qui ont vu fondre leurs effectifs de militants actifs. Le soutien populaire est plus que jamais nécessaire si l’équipe dirigeante veut mettre en adéquation ses discours et la réalité vécue au quotidien par la majorité des Sud-africains

Plus d'informations : cosatu.

Publié le mardi 16 janvier 2007


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Politique

A lire également

Meurtres, sexe et élections : où va l’ANC ?

Grace, la Disgrâce, première Dame du Zimbabwe

Quoi de neuf en Afrique du Sud ?

Jacob Zuma sera-t-il débarqué par la direction de l’ANC ?



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP