L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

2007, une année charnière pour l’Afrique australe

Pour les pays de la SADC, 2007 sera l’année des choix qui détermineront les années à venir. Il faudra trouver des solutions à une crise énergétique qui s’annonce, mettre en place des mécanismes pour créer un bloc économique et poltique régional unifié, négocier des rapports d’échanges équitables avec l’UE et l’OMC et veiller à la tenue d’élections libres et justes dans plusieurs états de la région

L’Afrique australe est une région en pleine expansion économique avec un taux de croissance qui tourne autour de 6% , l’Afrique du Sud et l’Angola en tête. Pour satisfaire ces besoins, la demande énergétique dépasse déjà les capacités de production, de nombreuses coupures de courant en sont la preuve. Il faudra des investissements considérables pour rénover les centrales et les réseaux existants, construire de nouvelles centrales et aussi innover pour trouver de nouvelles sources d’énergie

La zone de libre-échange doit se mettre en place d’ici à fin 2008 avec la libre circulation d’au moins 85 % des marchandises. D’ici là des réformes profondes doivent être faites pour aboutir à l’harmonisation des tarifs douaniers et la mise en place de mécanismes de régulation. Le travail n’est pas simple car les pays d’Afrique australe sont très dissemblables et leur niveau de développement complètement asymétrique, rien de commun entre un pays industrialisé comme l’Afrique du Sud et des pays comme le Lesotho ou le Swaziland. L’année qui vient sera déterminante pour mesurer à quel rythme va se faire la marche vers un marché commun et une monnaie commune pour la région qui sont respectivement programmés pour 2010 et 2015.

Les personnes devraient aussi pouvoir circuler plus librement avec l’abolition des visas entre les états de la région. Déjà, il n’y a plus besoin de visa pour circuler entre le Mozambique, le Swaziland et l’Afrique du Sud d’une part, et entre l’Angola et la Namibie d’autre part.

Les pays de la SADC se sont engagés à améliorer le respect des droits humains et la bonne gouvernance. Deux organismes seront lancés en 2007, la Commission des droits humains et le Conseil consultatif électoral de la SADC (SEAC).Des élections vont avoir lieu au Lesotho, à l’île Maurice et en Angola en 2007. Dans ce dernier pays , ces élections seront les premières depuis 14 ans.

2007 devra aussi être l’année pour trouver des solutions à l’impasse des négociations au sein de l’OMC et finir les négociations sur les Accords de partenariat économique (EPA) avec l’Union européenne. 6 pays sur les 14 que compte la SADC ont rompu avec celle-ci pour la poursuite de ces négociations.

Les Accords de partenariat économique vont remplacer les accords de Cotonou qui régissaient les accords commerciaux entre l’UE et les pays ACP. Ces accords sont d’une importance vitale pour les pays ACP, car ce sont eux qui régleront les accords commerciaux pour l’ouverture des marchés entre l’UE et ces pays. Cela concerne les produits agricoles et non -agricoles, la pêche, les services et le développement économique. Source Southern Africa News Features

Publié le dimanche 7 janvier 2007


Imprimer cet article


Envoyer cet article

© RENAPAS

Les thèmes de cet article

Développement

A lire également

L’Afrique du Sud lorgne toujours vers l’énergie nucléaire

L’énergie solaire fait ses preuves dans la province du Cap Nord

Transformation radicale de l’économie pour qui ?

L’Afrique du Sud manque d’eau de bonne qualité



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP