L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Corruption

Le Zuptagate va-t-il éclabousser l’UE ?

Lord Peter Hain, ancien militant anti-apartheid, a mis le pied dans la fourmilière des complicités tacites ou involontaires des banques européennes à blanchir l’argent des familles Gupta et Zuma. Dans son discours à la Chambre des Lords, il demande à son pays et aux autres pays de réagir avant qu’il ne soit trop tard.

>>>

Bell Pottinger ou la chute d’une agence de communication

L’Agence britannique de communication et relations publiques Bell Pottinger vient d’être lourdement sanctionnée par ses pairs pour avoir jeté le discrédit sur la corporation par son infamante campagne au profit de la famille Gupta qui pille sans vergogne les ressources de l’état sud-africain.

>>>

Bell Pottinger : communication, mensonge et gros pognon

Bell Pottinger est une agence de communication basée à Londres dont le travail consiste parfois à fabriquer des personnages vendables à une opinion publique présumée capable d’avaler de grosses couleuvres. Ses agents en Afrique du Sud ont forcé la dose et ça coince !

>>>

Ajay Gupta, le chausseur qui chaussait trop grand

C’est l’histoire d’un self–made man, un migrant indien qui débarque à Johannesburg en 1993 et ouvre un magasin de chaussures. La capitale économique de l’Afrique du Sud en a vu des migrants venus des quatre coins du monde et qui ont fait fortune : les Rhodes, les Rupert, les De Beers…

>>>

Commission Seriti : ni embrouilles, ni magouilles dans l’achat d’armes par l’Afrique du Sud

L’affaire a démarré en 1999 et le rapport de la Commission Seriti vient d’être rendu public ce 21 avril 2016 par le Président Jacob Zuma. Il aura fallu attendre 17 ans pour en arriver à la conclusion angélique qu’acheter et vendre des armes et du matériel militaire est un commerce d’une clarté cristalline entre gens de bien, honnêtes et respectables. Une conclusion que tout le monde ne partage pas, le dernier chapitre du scandale Arms Deal n’est pas clos.

>>>

Nkandla, Gupta, un scandale peut en cacher un autre

La famille Gupta s’est rendue célèbre en faisant atterrir un avion privé transportant les invités au mariage de leur fille sur l’aérodrome militaire de Waterkloof en 2013. La famille Gupta est une richissime famille indienne très proche de Jacob Zuma, si proche que les partis d’opposition y voient une collusion fâcheuse entre affaires et politique.

>>>

Vente d’armes et corruption : enfin la vérité avec le rapport final ?

Il aura fallu quatre ans d’enquête et des millions de rands pour que le rapport d’enquête soit enfin terminé et remis au président Zuma. Mais reste toujours la même question : le public saura-t-il vraiment la vérité sur un scandale de corruption sans précédent ? Le budget initial pour l’équipement des forces armées sud-africaines avait triplé au moment des achats et on estime à près de 60 millions d’euros la distribution des pots-de-vin.

>>>

Les brèves

Apartheid revisited ? Un livre interdit de vente

Le livre de Jacques Pauw The President’s Keepers doit être retiré de la vente et des chapitres supprimés selon la lettre que le Service de Sécurité de l’Etat vient d’envoyer à l’éditeur. Une inculpation pour violation de la loi de 2002 sur les Services secrets (Intelligence Service Act, Act 65 of 2002) (...) >>>

L’Union européenne et le scandale de la famille Gupta

Après la lettre envoyée par Lord Hain à Jean-Claude Juncker, Président de la commission européenne, c’est au tour de Neena Gill, porte parole du Parti travailliste pour l’économie, de demander, par une question écrite, à l’UE de revoir ses lois sur le blanchiment d’argent par ses propres institutions (...) >>>

Un livre qui accable Jacob Zuma

Jacques Paw dans son nouveau livre The President’s Keepers dresse un portrait accablant de Jacob Zuma. Les preuves s’accumulent et mettent à jour les innombrables magouilles, malversations d’un président sans foi, ni loi qui a compris que la politique pouvait lui rapporter gros. En plus d’avoir (...) >>>

L’Afrique du Sud n’a pas besoin d’énergie nucléaire

Brian Dames, ancien PDG d’Eskom a été très clair au cours de son audition auprès de la commission parlementaire sur les entreprises publiques : « aujourd’hui, le pays n’a absolument pas besoin de l’énergie nucléaire… Absolument pas besoin et je ne pense pas que nous en ayons les moyens ». Il a aussi exposé (...) >>>

Jacob Zuma bientôt devant la justice ?

Le procureur général vient d’accorder au Président Jacob Zuma et à ses avocats jusqu’au 30 novembre pour apporter des éléments nouveaux concernant les 783 chefs d’inculpation pour corruption pour lesquels la justice avait été saisie. Cette décision fait suite à celle de la Cour suprême d’appel qui avait (...) >>>

Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta

Après l’agence de communication Bell Pottinger, c’est au tour du cabinet d’audit KPMG d’être sanctionné pour ses liens douteux avec la famille Gupta. Le PDG de la branche sud-africaine et 7 de ses collègues ont démissionné. KPMG a reconnu avoir fourni un faux rapport qui mettait en cause Pravin Gordhan (...) >>>

Je vois que la tour Eiffel est illuminée aujourd’hui

Cette petite phrase anodine cache un des plus gros scandales de vente d’armes à l’Afrique du Sud. En prononçant cette phrase codée, Jacob Zuma acceptait un confortable pot de vin de l’entreprise Thalès, anciennement Thomson CSF, pour un contrat d’équipement électronique. Ce n’est qu’une minuscule partie (...) >>>

Eskom, atmosphère électrique au conseil d’administration

Eskom a reconnu avoir menti sur des paiements faits à Trillian, une des entreprises tentaculaires associées à la famille Gupta. Dans son rapport, l’ancienne médiatrice Thuli Madonsela avait découvert que Trillian avait fait circuler des fonds vers les Gupta pour l’achat de la mine de charbon Optimum. (...) >>>

Edward Zuma : insultes racistes pour tout argument

Edward Zuma, un fils du Président Zuma a repris les arguments racistes élaborés par l’agence de communication Bell Pottinger contre Pravin Gordhan et Derek Hannekom qui dénoncent les malversations de l’actuel gouvernement. Edward Zuma a traité les deux députés de l’Anc de « vendus » et d’être au (...) >>>

Les banques obligent Eskom à se séparer de son responsable financier

Anoj Singh, responsable financier de l’entreprise publique Eskom, a finalement été suspendu de ses fonctions après les menaces de plusieurs banques de ne plus prêter d’argent à Eskom qui croule sous les dettes. La DBSA, (Banque de développement pour l’Afrique australe) menace de ne pas accorder un prêt (...) >>>

Corrompus et corrupteurs, the #GuptaLeaks, suite …

Amabhungane et Scorpio, les deux journaux consacrés à l’investigation, continuent leurs travail et révèlent chaque jour de nouveaux noms sur la liste des grandes entreprises étrangères impliquées dans l’immense pieuvre de la corruption autour de la famille Gupta, du Président Zuma et de son cercle de (...) >>>

Corruption, corrompus et corrupteurs ici et ailleurs

Chaque jour, la presse sud-africaine fustige à juste titre les corrompus qui pillent allégrement l’argent public des ministères et des entreprises publiques, les escroqueries aux contrats truqués et les appels d’offres qui ne sont qu’entourloupes au profit des initiés. Les journalistes d’ amaBhungane (...) >>>

Bell Pottinger ou les ravages d’une agence de communication

L’agence de communication basée à Londres vient de s’excuser auprès du peuple sud- africain pour avoir agi « d’une manière non éthique » en élaborant des slogans faisant resurgir la haine raciale dans un pays où la démocratie et la réconciliation sont encore de jeunes pousses fragiles C’est Bell Pottinger (...) >>>

Les responsables d’Eskom et SABC, premières victimes du Zuptagate

Ben Ngubane et Haudli Motsoeneng viennent de quitter la dilection d’Eskom et de SABC, la radiotélévision nationale. Eskom, la compagnie nationale d’électricité a connu ses derniers mois une valse de dirigeants qui ont fortement nuit à sa réputation. Pour le moment, personne n’a encore été nommé pour (...) >>>

Dubaï, luxe et volupté pour la famille Zuma

Le fils de Jacob Zuma, Duduzane Zuma, a bien acheté un appartement luxueux dans l’immeuble Burj Khalifa, le plus haut du monde, pour 18 millions de rands (1,3 million d’euros environ). L’achat c’est fait par l’intermédiaire de la famille Guptas ; Duduzane est actionnaire dans plusieurs compagnies des (...) >>>

Un ancien ministre lâche le morceau sur la famille Gupta

L’ancien ministre des mines Ngoako Ramatlhodi a avoué comment la famille Gupta a voulu faire pression pour obtenir un contrat d’approvisionnement en charbon pour les centrales thermiques. La compagnie minière Glencore avait ce contrat depuis très longtemps pour toutes les centrales du pays. Les (...) >>>

Zuma, Thalès et Alzheimer

Le scandale des ventes d’armes à l’Afrique du Sud, qui a débuté en 1999, revient régulièrement à la surface. La commission Seriti chargée de faire la lumière sur les copieux pots de vin servis à de multiples responsables sud-africains a surtout servi à épargner le Président Zuma. Le Sunday Times vient de (...) >>>

Une prime de départ coquette pour l’ancien patron d’Eskom

C’est devenu une habitude : les patrons des grandes entreprises publiques sud-africaines remerciés ne partent pas les mains vides, ils reçoivent un joli pactole pour attendre des jours meilleurs. Toutefois les quelques plus de deux millions d’euros accordés à Brian Molefe, l’ancien PDG d’Eskom, font (...) >>>

La Cour constitutionnelle a ordonné le paiement des aides sociales au 1er avril

Dans un jugement sévère la Cour constitutionnelle a reconnu l’entière responsabilité de la Ministre Bathabile Dlamini pour sa gestion « extraordinaire » du paiement des aides sociales. Elle devra payer les frais de justice de sa poche et la Cour constitutionnelle exercera un contrôle direct sur le (...) >>>

Atul Gupta plus riche que Johann Rupert

Sur la liste des dix plus grosses fortunes d’Afrique du Sud éditée par le Sunday Times, Atul Gupta, de la richissime famille Gupta qui fait beaucoup parler d’elle pour avoir son mot à dire dans la désignation des ministres du gouvernement sud-africain, est au septième rang. Il devance le très (...) >>>

Cornegidouille ! Je ne démissionne pas !

David Mahlobo, ministre de la Sécurité, soupçonné d’avoir des liens avec un trafiquant chinois de cornes de rhinocéros, reconnaît fréquenter régulièrement le salon de massage de Guan Jiang Guang, mais pour des soins manucures et pédicures seulement. Il a toutefois reconnu que sa femme faisait des (...) >>>

Les directeurs d’Eskom tombent comme les feuilles en automne

Mark Pamenski, membre du conseil d’administration d’Eskom vient de démissionner quelques jours après Brian Molefe. Ces liens avec la famille Gupta sont clairement apparus dans l’explosif rapport de l’ancienne médiatrice de la république, State Capture. Pamenski avait été nommé au conseil (...) >>>

Qui va payer la facture pour Nkandla, la résidence du Président Zuma ?

Jacob Zuma doit rembourser les frais pour la construction de la piscine, du poulailler et de l’enclos à bétail qui n’avaient pas grand chose à voir avec des travaux de sécurité. Il doit rembourser 7,8 millions de rands d’ici 60 jours suite au jugement de la Cour constitutionnelle. C’est une somme (...) >>>

Gupta par ici, Gutpa par là, arrangements entre amis

Le président de la Ligue de la jeunesse de l’Anc, Collen Maine et son épouse, auraient reçu un petit coup de pouce des Guptas pour les aider à acquérir une maison de deux étages et trois garages en bordure d’un terrain de golf 18 trous ! Le tout pour la coquette somme de 5,4 millions de rands, (...) >>>

Jacob Zuma à nouveau devant la justice ?

La haute cour de justice de Pretoria vient de qualifier « d’irrationnelle » la décision d’abandonner les accusations de fraude et corruption dans l’affaire de l’achat d’armes par l’Afrique du Sud qui remonte à 1999. Le Président pourrait donc être jugé pour les 783 chefs d’accusation que l’ancien (...) >>>

Trois ministres « réprimandés » pour le scandale de Nkandla

Des lettres de réprimandes ont été envoyées aux trois ministres responsables de la commande et du suivi des travaux de sécurité de la résidence du Président Zuma. Cette mesure fait suite au jugement prononcé par la Cour constitutionnelle qui a approuvé les conclusions du rapport de la médiatrice de la (...) >>>

Zupta & C°, suite de la saga

Depuis les révélations de la collusion entre la famille Gupta et la famille Zuma, rien ne va plus pour les affaires. Des banques, Absa, et First National Bank, le cabinet d’audit KPMG ont notifié qu’ils ne voulaient plus s’occuper des finances de la compagnie Oakbay. Aujourd’hui on apprend que deux (...) >>>

Union contre la corruption

La liste des membres de l’Anc, qui demandent au Président Jacob Zuma de partir, s’allonge chaque jour. Cheryl Carolus a exprimé sa tristesse d’avoir à demander à son président de partir ; un ancien juge de la Cour constitutionnelle, Zak Jacoob a dit combien la défense du président par les (...) >>>

Le Conseil des Eglises d’Afrique du Sud n’accepte pas les excuses du Président Zuma

Dans un communiqué publié mardi 5 mars, le Conseil des Églises d’Afrique du Sud « n’est pas prêt » à accepter les excuses du Président Zuma. L’évêque Malusi Mpumlwana a précisé que des responsables religieux avaient demandé que l’Anc démette Jacob Zuma de ses fonctions, mais le Conseil a choisi, avant toute (...) >>>

Panama Papers : le neveu de Jacob Zuma sur la liste des fripouilles

On s’en doutait un peu, les révélations des Panama Papers le prouvent : parmi la liste des chefs d’états, stars du football, du showbizz et autres célébrités, on trouve le nom de Clive Khulubuse Zuma. En 2010, son oncle de président, Jacob Zuma, avait fait un voyage auprès de Joseph Kabila, le (...) >>>

Combien de ministres ont-ils été guptarisés ?

Guptariser, guptarisation de l’état : voilà deux nouveaux mots pour désigner, ce qui en fait n’est pas si nouveau que cela, à savoir l’ingérence du monde des affaires dans la politique d’un état. Reste à savoir quelle est l’étendue du pouvoir de la famille Gupta dans la machine d’état sud–africaine. L’Anc (...) >>>

Sale temps pour la Poste sud-africaine

Un scandale chasse l’autre et c’est maintenant les services postaux qui sont dans le collimateur de la médiatrice de la république. Appels d’offres truqués , bureaux vides loués pour un prix exorbitant, mauvaise gestion des services, recours massif à la sous -traitance, la litanie habituelle des (...) >>>

Medupi, la centrale de tous les scandales

Medupi la centrale à charbon qui a bénéficié du soutien du FMI, des banques, dont cinq françaises, va de scandale en scandale. Après les malfaçons, les grèves des ouvriers pour protester contre les conditions de travail et les salaires minables, les révélations de pots de vin multiples et variés des (...) >>>

Fin des travaux de la commission Seriti

La commission chargée de faire la lumière sur l’achat d’armes pour la rénovation du matériel de l’armée sud-africaine en 1999, plus connue sous le nom Arms deal a achevé ses travaux sans apporter d’éclaircissement sur les nombreux pots de vin qui ont arrosé les transactions. La facture a coûté la (...) >>>

Qui a mis la main dans le pot de confiture de la Fifa ?

C’est ce que la commission d’enquête préliminaire des Hawks, les policiers spécialisés dans la chasse à la corruption, vont tenter d’établir. L’Afrique du Sud ne pouvait pas faire moins après les aveux en cascade de Chuck Blazer, l’ancien de la Fifa, devenu taupe du FBI. Les dénégations du ministre (...) >>>

Julius Malema a la voie libre pour les élections de 2016

La décision de ne pas séquestrer les biens de Julius Malema pour le remboursement de sa dette envers le fisc ouvre une voie royale à son parti, EFF, pour les élections locales de 2016. Juju devait 18 millions de rands (16 millions augmentés de 2 millions d’intérêts), il a remboursé 7 millions, il (...) >>>

I spy with my little eye

A force de révélations, l’embrouille des « spy tapes » , ces fameuses bandes d’enregistrement, disparues puis retrouvées, on ne sait plus très bien qui a espionné qui pour le compte de qui. Les dernières accusations du responsable du parquet, Willie Hofmeyr, contre le Président Thabo Mbeki d’avoir ourdi (...) >>>

Scandale des ventes d’armes : une affaire renversante

Les auditions de témoins se poursuivent devant la Commission Seriti chargée de faire la clarté sur l ‘obscur marché des ventes d’armes à l’Afrique du Sud, affaire qui a démarré en 1999 quand l’Afrique du Sud a décidé de rénover le matériel de son armée. Selon le dernier témoin, Richard Young, directeur de la (...) >>>



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP