L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Enseignement

Pas de religion dans les écoles d’état sud-africaines

Le sujet est délicat dans un pays où près de 90% de la population se déclarent croyants d’une religion ou une autre. Le jugement rendu par le tribunal du Gauteng met les choses au clair alors que la loi laissait un flou que des autorités scolaires avaient cru bon utiliser au bénéfice de la seule religion chrétienne.

>>>

L’école gratuite : un enjeu majeur pour l’Afrique du Sud

On a beaucoup parlé ces derniers temps de l’université gratuite avec la campagne #Feesmust fall, mais c’est peut-être mettre la charrue avant les bœufs, si l’école primaire et secondaire restent inaccessibles pour la majorité des enfants des familles noires pauvres.

>>>

Afrique du Sud : la violence étudiante en question

Depuis plusieurs jours les actes de violence se multiplient sur les campus universitaires entrainant répression policière, arrestations et renvois de l’université. L’opinion publique qui avait plutôt bien accueilli les revendications des campagnes #Fees must fall ne comprend plus ce déchainement et la presse se fait l’écho des partisans et adversaires de la violence.

>>>

Les exigences des étudiants sud-africains : un cri contre la pauvreté

Le mouvement étudiant prend une ampleur inégalée depuis longtemps, non seulement toutes le universités sont touchées, mais le soutien s’étend bien au-delà du monde universitaire. Ahmed Kathrada, le compagnon de bagne de Nelson Mandela, impressionné par la discipline des étudiants a affirmé « c’est parce qu’ils sont disciplinés qu’ils vont triompher ».

>>>

Afrique du Sud : les étudiants sur le devant de la scène

Les étudiants multiplient leurs actions pour une université ouverte à tous : les étudiants de l’université de Witwatersrand viennent d’obtenir, après deux semaines de mobilisation, la suspension d’une augmentation de 10,5% des frais universitaires. Le mouvement s’est étendu à d’autres universités et les étudiants remettent au goût du jour les questions fondamentales posées pour une transformation véritable de leur pays.

>>>

La course à l’emploi pour les jeunes Sud-africains

Les résultats du « matric » , l’équivalent de notre baccalauréat, sont largement commentés dans la presse et si tout le monde félicite les nouveaux bacheliers,cette année le taux de réussite est de 78,2%, la course à l’emploi reste le défi majeur dans un pays où un jeune sur trois reste à la porte du monde du travail.

>>>

Le système éducatif sud-africain en panne

La Ministre de l’éducation vient d’annoncer qu’il manquait près de 20 000 enseignants. Les zones les plus touchées sont les zones rurales et le ministère pense à rendre obligatoire un passage dans une école de campagne pour les nouveaux enseignants. Mais la crise de l’éducation exige plus que cela pour répondre aux besoins de la population et du pays.

>>>

Les enseignants descendent dans la rue à Pretoria et au Cap

Plus de 25000 enseignants sont attendus dans les rues de Pretoria et du Cap ce mercredi 24 avril. Ils marcheront pour demander la démission de la Ministre de l’éducation et de son directeur, qui ont accumulé les scandales et les erreurs depuis des mois au détriment des élèves et des enseignants.

>>>

Le courant ne passe plus entre le ministère de l’Education et les enseignants

Le plus puissant syndicat des enseignants exige la démission immédiate de Ms Angie Motshekga, Ministre de l’éducation, il y a quelques jours le syndicat avait demandé le renvoi du directeur-général Bobby Soobrayan. Dans un communiqué cinglant le syndicat énumère les bourdes et les provocations de leur ministère de tutelle et menace de cesser toute activité en dehors des stricts horaires d’enseignement.

>>>

Afrique du Sud : les enseignants contre attaquent

Les enseignants ont choisi de répondre à l’intention du gouvernement de faire de l’éducation un service essentiel, ce qui les priverait du droit de grève garanti dans la constitution, en organisant des piquets devant les bureaux du ministère et en dressant la liste des manques du gouvernement dans la gestion de l’éducation du pays.

>>>

L’éducation, le plus lourd héritage de l’apartheid

Le système éducatif basé sur les divisions raciales de l’apartheid n’a pas disparu 18 ans après l’abolition du système. C’est un des problèmes les plus difficiles à régler pour le gouvernement qui cumule erreurs stratégiques, incompétence des services et enseignants mal formés, mal payés et revendicatifs.

>>>

Afrique du Sud : éducation et emploi, un enjeu national

Education et emploi sont les deux volets d’un problème qui doit trouver des réponses rapides et adaptées à la situation explosive de la jeunesse sud-africaine. Le système éducatif actuel ne répond ni aux demandes des jeunes, ni aux besoins de l’économie. Des réformes sont indispensables pour éviter qu’un tiers au moins des jeunes qui ont fini leurs études secondaires ne se retrouve sans diplômes et sans travail.

>>>

La crise de l’éducation en Afrique du Sud

On ne dira jamais assez combien l’héritage de « l’éducation bantoue » pèse sur le développement d’une éducation de qualité capable de fournir à l’Afrique du Sud les ressources humaines qualifiées indispensables à son développement et son économie. Deux personnalités Mary Metcalfe, ancienne Ministre de l’éducation et Naledi Pandor, Ministre des sciences et technologies, reviennent sur cette question fondamentale pour l’avenir du pays sous des éclairages différents.

>>>

Les enseignants sud -africains ont-ils le droit de faire grève ?

Les mauvais résultats au « matric » ont suscité de nombreux commentaires sur la crise de l’éducation et des solutions pour y remédier. La plus radicale, émise par le parti d’opposition, l’Alliance démocratique, de supprimer le droit de grève des enseignants, risque de faire des vagues. Tout le monde s’accorde à constater que l’éducation est en crise, mais les raisons de cette crise sont multiples.

>>>

Matric 2009 : résultats décevants

Les résultats au « matric » qui viennent d’être publiés sont décevants, mais au-delà des chiffres ces résultats montrent que l’Afrique du Sud a encore beaucoup à faire pour surmonter l’héritage d’un système d’éducation inégalitaire et injuste.

>>>

Éducation et formation, les deux piliers du développement pour l’Afrique du Sud

L’héritage du système d’apartheid dans le système éducatif sud- africain à tous les niveaux est particulièrement lourd : manque de moyens en matériel et en personnel, racisme toujours présent, déséquilibre entre zones urbaines et rurales. Depuis 1994 le gouvernement n’a pas lésiné sur le budget de l’éducation, mais n’a pas réussi à transformer le système éducatif et à « ouvrir grand les portes du savoir ». Le nouveau ministre de l’enseignement supérieur et de la formation revient sur cette question brûlante.

>>>

Afrique du Sud : Résultats du « matric » 2008

L’annonce des résultats au »matric », l’équivalent du baccalauréat, est toujours un événement national, largement commenté dans la presse. Cette année 592 000 candidats ont passé les épreuves avec succès soit 62,7 % des candidats, un recul par rapport aux 65 % de l’an dernier, mais ce sont les résultats aux épreuves de mathématiques qui ont suscité le plus de commentaires.

>>>

Ouvrir les portes du savoir

La Conférence de l’ANC à Polokwane a identifié les secteurs prioritaires de son action pour les cinq années à venir. La conférence unanime a reconnu que la « manière la plus efficace pour lutter contre la pauvreté passait par l’éducation »

>>>

Afrique du Sud : résultats médiocres au « matric »

Les résultats au « matric », le diplôme sud-africain de fin d’études secondaires, arrivent toujours avec les fêtes de fin d’année. Si les lauréats peuvent fêter leur succès, il y a aussi beaucoup de pleurs pour les candidats malheureux, et beaucoup de soucis à se faire pour le gouvernement qui n’a pas trouvé de solutions pour améliorer l’éducation et la formation, clés de la réussite économique.

>>>

Afrique du Sud : la croissance ne crée pas assez d’emplois

Les statistiques se succèdent, mais le verdict des chiffres reste le même : la croissance est au rendez -vous, mais la création d’emplois reste faible et ne permettra pas, si elle reste à ce niveau, d’atteindre les objectifs de diminuer le chômage de moitié d’ici 2014.

>>>

Redonner le goût d’apprendre et d’enseigner en Afrique du Sud

Pendant les années de lutte contre le régime d’apartheid, les écoles ont été au cœur des luttes. Le refus d’une école au rabais pour les noirs , "l’éducation bantoue" a atteint son paroxysme avec la révolte de Soweto en 1976. L’éducation est un enjeu majeur pour l’avenir de l’Afrique du Sud, mais il y a en encore bien des défis à relever pour qu’une école de qualités soit ouverte à tous

>>>

L’école est toujours marquée par les divisions raciales

La société sud-africaine porte toujours les stigmates des divisions raciales. La communauté blanche reste toujours celle qui jouit d’un niveau de vie élevé, d’un accès aux emplois les plus qualifiés. La majorité noire est encore pauvre et forme les cohortes d’ouvriers non qualifiés. Pour changer cette situation, l’école est la clé pour une transformation en profondeur, mais l’héritage est lourd.

>>>

Réforme scolaire en Afrique du Sud

Une réforme du diplôme de fin d’études secondaires avec de nouveaux programmes dès 2006 n’enthousiasme pas les enseignants, tout comme la réforme qui veut mettre en place des écoles "sans frais de scolarité" pour les plus pauvres.

>>>

Une nation et 11 langues : le pari sud-africain

Il y a 130 ans, l’afrikaans devenait une langue écrite et reconnue, utilisée aussi bien pour la littérature que pour les sciences. . À cette occasion, ANCToday revient sur la question de l’unité nationale et du pluralisme des langues, droit garanti par la constitution.

>>>

Les zones rurales sud-africaines manquent d’enseignants

Dans les années 1990 une réforme a intégré les instituts de formation des maîtres aux universités pour améliorer le niveau. Le résultat est inquiétant car il y a de moins en moins de candidats pour enseigner en zones rurales.

>>>

L’école gratuite pour tous en Afrique du Sud : un défi à relever

Depuis 1994, le système éducatif bénéficie du quart des dépenses publiques, mais effacer des années d’éducation séparée selon les races est une tâche complexe. Les enseignants estiment que les progrès sont trop lents pour les enfants les plus pauvres.

>>>

Les brèves

Mort noyé dans les latrines de son école

En janvier 2014, Michael Komape, un petit garçon de cinq ans est mort noyé dans les latrines de son école dans un village de la province du Limpopo. Les parents ont décidé de porter plainte contre le ministère national de l’éducation et les autorités de la province. Ils sont soutenus dans leurs (...) >>>

Les écoles privées triomphent au « matric » avec un taux de réussite de 98,67%

Alors que l’on attend encore les résultats des établissement publics, les écoles privées peuvent être fières de leurs résultats au matric, l’équivalent de notre baccalauréat. Avec un taux de réussite de 98,67%, les lauréats sont assurés d’une place dans l’université de leur choix. Pour ces écoles privées, (...) >>>

Spirale de violence dans les universités, silence du Président

La violence, qui régne depuis plusieurs semaines sur les campus universitaires où les étudiants affrontent à coups de pierre les gaz lacrymogènes et les balles en caoutchouc de la police, a franchi un pas de plus ce lundi 10 octobre 2016. Les affrontements ont débordé dans les rues de Johannesburg (...) >>>

Les étudiants de Witwatersrand votent la reprise des cours

Après plusieurs jours de manifestations et de violences dans les universités sud-africaines, le chancelier de l’université de Witwatersrand de Johannesburg a organisé un vote pour savoir si les étudiants souhaitent la reprise des cours lundi 3 octobre. Sur 21730 votants, 16739 ont répondu oui à la (...) >>>

Escalade de la violence dans les universités sud-africaines

Depuis l’annonce par le ministre de l’enseignement supérieur de la possibilité pour les universités d’augmenter les frais universitaires dans la limite de 8% et de ne pas appliquer cette augmentation aux étudiants boursiers ou dont les ressources des parents ne dépassent pas R600 000 par an (moins de (...) >>>

Université de Fort Hare, un centenaire bousculé

L’université de Fort Hare a joué un rôle particulier dans la lutte de libération des pays d’Afrique australe. Non seulement, elle a eu pour élève Oliver Tambo, Nelson Mandela, mais aussi Robert Mugabe et de nombreux autres combattants de la liberté.En 1916, les missions protestantes se sont vues confier (...) >>>

Non à l’incendie des écoles !

Au cours des violences pour protester contre de nouvelles limites entre municipalités, des dizaines d ‘écoles ont été incendiées dans la province du Limpopo dans la localité de Vuwani. Pour trouver une réponse collective et enrayer cette vague de destruction qui touche les écoles, un forum a réuni les (...) >>>

Le spectre de Soweto : la guerre des langues aura-t-elle lieu ?

A l’université de Pretoria fermée après les incidents violents des jours derniers, une réunion a eu lieu entre Afriforum, le syndicat Solidarity, l’Anc et ses alliés pour discuter de la situation dans l’enseignement supérieur et en particulier sur la question de l’usage de l’afrikaans comme langue (...) >>>

Fermeture de l’Université de la province du Nord Ouest

Les protestations étudiantes ont viré au saccage des bâtiments à l’université de Mafikeng dans la province du Nord Ouest. Une réunion du Conseil des représentants des étudiants a été interrompu par des étudiants contestataires, des gardes d’une entreprise privée de sécurité ont utilisé des balles en (...) >>>

Les étudiants sud-africains toujours mobilisés

Avec le début des inscriptions pour l’année universitaire 2016, la mobilisation étudiante a toutes les chances de renaître. La raison principale est que les frais universitaires n’ont pas été abolis, comme le demande la slogan de la campagne #FeesMustFall, mais gelés. Ce qui veut dire que nombre (...) >>>

Universités : accords pour des embauches pérennes pour le personnel

Le mouvement étudiant à mais à nu les conditions déplorables du personnel des universités, agents de nettoyage, ouvriers d’entretien, jardiniers, personnel administratif qui travaillent pour des sous traitants le plus souvent à temps partiel pour des salaires de misère. Dans la longue liste de leurs (...) >>>

Les étudiants n’ont pas dit leur dernier mot

Les étudiants n’ont pas encore tous repris les cours car le moratoire sur l’augmentation des frais universitaires n’est qu’une première victoire sur une longue liste de revendications. Toutefois à l’université de Wits, les cours pourraient reprendre rapidement car ils ont obtenu satisfaction sur neuf (...) >>>

Les étudiants créent le chaos au Parlement

Les étudiants et le parti EFF ont provoqué le chaos au Parlement au moment de la présentation du budget. Les députés du parti EFF ont été expulsés et les étudiants ont continué à manifester devant les grilles du Parlement. Le Ministre des finances a précisé qu’il n’y aurait pas d’augmentation (...) >>>

Augmentation des frais universitaires plafonnée à 6%

Face à l’agitation qui gagne les campus universitaires le Ministre de l’Enseignement supérieur a décidé de plafonner les augmentations des frais universitaires à 6%, soit à la hauteur du taux d’inflation. Cette mesure ne concerne que les tarifs pour l’année 2016 On ne sait pas encore si les étudiants (...) >>>

Cinq syndicats d’enseignants s’opposent au ministre de l’Éducation

C’est la guerre ouverte entre les enseignants et leur ministère de tutelle à propos des évaluations annuelles nationales (Annual National Assessments). Introduites en 2011, ces évaluations pour les élèves après 3 ans, 6 ans et 9 ans d’enseignement pour permettre d’améliorer l’enseignement de base, (...) >>>

Le Sadtu : pas de mandarin dans les écoles sud-africaines

Le Sadtu, syndicat des enseignants, affilié au Cosatu, est vent debout contre l’enseignement du mandarin que le gouvernement veut introduire dans les programmes scolaires dès 2016. Le Sadtu a l’intention de mobiliser aussi le Cosas, l’organisation des étudiants, pour expliquer pourquoi l’heure n’est (...) >>>

Les mathématiques, le point noir de l’enseignement sud-africain

Plus d’un établissement scolaire sur quatre n’offre pas l’option mathématiques à ses élèves, faute de professeurs au niveau des trois dernières années de l’enseignement secondaire. Ce qui entraîne automatiquement un faible pourcentage d’élèves présentant cette option au « matric », le diplôme de fin (...) >>>

Le Président Zuma persiste et signe : les filles mères au bagne !

Il avait déjà tenu des propos similaires en 2009 qui avaient provoqué un tollé. Il vient de reprendre les mêmes propos dans son discours devant la Chambre des chefs traditionnels “Il faut les prendre et les emmener au loin, à Robben Island ou une autre île, pour terminer leurs études …et qu’elles (...) >>>

Les uns brûlent les livres, les autres lisent

Les protestations des habitants des townships contre la mauvaise administration tournent souvent à l’émeute et au vandalisme. C’est ce qui s’est passé récemment à Mohlageng où les habitants ont mis le feu aux bâtiments municipaux, au dispensaire et à la bibliothèque. Des jeunes ont décidé de collecter (...) >>>

L’école sud-africaine trahit les élèves

Les résultats aux examens de fin d’études secondaires qui viennent d’être publiés ne sont pas bons et sont presque tous en baisse. Mais la vraie préoccupation reste l’abandon des élèves en cours de scolarité. Sur une cohorte d’élèves, entrés en classe en 2003, seulement 42,5% ont passé leurs examens en (...) >>>

Passe ton bac, d’abord !

C’est au début du printemps austral que les candidats au « matric » le diplôme de fin d’études secondaires vont passer les épreuves de cet examen aussi célèbre que notre « bac » en France. Même s’il a changé de nom et s’appelle désormais le NSC, toutes les familles sud-africaines qui ont des jeunes candidats (...) >>>

Olympiades Internationales de mathématiques : les garçons toujours plus forts que les filles

La prochaine olympiade va réunir au mois de juin 2014 dans la ville du Cap 582 étudiants venus de 108 pays, dont 12 pays africains. Les concurrents devront résoudre six problèmes complexes. L’Afrique du Sud présente six candidats, dont cinq garçons venus d’établissements huppés de la Province du Cap (...) >>>

Quelle histoire enseigner aux enfants d’Afrique du Sud ?

Le Sadtu , le syndicat des enseignants affilié au Cosatu, voudrait que l’enseignement de l’histoire soit obligatoire dans le cursus scolaire. L’an dernier seulement 109000 candidats au « matric » ont choisi cette option et les programmes font la part belle à l’histoire de l’Europe au détriment de (...) >>>

16 juin : journée de la jeunesse sud-africaine

Pour commémorer le massacre de Soweto le 16 juin 1976 quand la police a tiré sur les jeunes qui protestaient contre l’éducation bantu et l’imposition de l’apprentissage de l’Afrikans à la place de l’Anglais, le 16 juin est devenu un jour férié, marqué par des rassemblements et discours officiels. Vingt (...) >>>

Huit universités sud-africaines au hit parade universitaire

Les universités sud-africaines tirent leur épingle du jeu au classement du hit parade des meilleures universités. Dans le classement des 100 meilleures universités des pays BRICS, le premier classement de ce genre, l’Université du Cap occidental (UWC) ; Rhodes University and l’Université de (...) >>>

Mathématiques, technologie et sciences à la traîne dans l’enseignement sud-africain

L’enseignement des MTS a besoin d’une sérieuse remise à niveau. Le plan adopté en 2001 pour corriger les anomalies de l’éducation bantoue qui ne prévoyait pas d’enseignement scientifiques pour les élèves noirs a pris du retard par rapport au développement de ces disciplines. L’équipe de chercheurs chargée (...) >>>

Costume et cravate pour les enseignants sud-africains ?

La Ministre des services publics et de l’administration souhaite que les enseignants portent costume et cravate dans l’exercice de leur fonction. Elle même toujours très élégamment habillée, Lindiwe Sisulu veut, selon son porte-parole, que la tenue vestimentaire des professeurs soit une préparation et (...) >>>

Après le « matric » que faire ?

Les résultats au « matric », l’équivalent de notre baccalauréat sont arrivés avec les fêtes de fin d’année. Pour 2012, les résultats sont satisfaisants avec 73,9 % de reçus, mais le diplôme n’ouvre pas forcément une voie royale aux jeunes diplômés. Sur 270 000 étudiants qui peuvent prétendre à la poursuite (...) >>>

La question des langues dans l’enseignement

Enseigner la physique en Xhosa ou Anglais ? La question se pose dans les écoles qui reçoivent des élèves des zones rurales. Dans la région du Cap oriental, qui recoupe la plus grande partie des territoires des anciens bantoustans du Transkei et du Ciskei où le Xhosa est la langue majoritairement (...) >>>

Scandale des manuels scolaires

Six mois après la rentrée scolaire, des élèves n’ont toujours pas de manuels scolaires dans la province du Limpopo. La Ministre de l’éducation primaire a exprimé son indignation en apprenant la nouvelle et ses excuses aux élèves et aux parents. Mais la Ministre avait été assignée par la justice a fournir (...) >>>

Afrique du Sud : mortelle ruée vers les universités

Obtenir son "matric" qui marque avec succès la fin des études secondaires n’est pas un viatique pour une inscription à l’université. Sur les 120 000 heureux lauréats qui ont obtenu le droit d’aller à l’université, il leur reste à obtenir une place. La pénurie a pris un tour dramatique à l’université de (...) >>>

Polémique sur la sécurité dans les écoles

Un élève qui a poignardé une enseignante dans un établissement scolaire de Soweto a soulevé une polémique sur la question de la sécurité dans les écoles. Le syndicat des enseignants SADTU dénonce la surdité des autorités à leur demande de renforcer la sécurité dans les écoles après une série d’incidents (...) >>>

Résultats du « matric » en hausse pour 2010

Les lycéens sud-africains ont mieux réussi cette année leur « matric », l’examen de fin d’études secondaires. Avec 67,8% de reçus en 2010, l’augmentation est substantielle par rapport à l’an passé qui affichait un maigre 60,7 %. Le nombre de candidats ayant des résultats suffisants pour entrer à (...) >>>

Swaziland : abus sexuels sur les élèves

Selon des chiffres officiels qui viennent d’être publiés 271 élèves ont été victimes d’abus sexuels pour le seul mois de septembre, soit 26 de plus que le mois précédent. Un numéro de téléphone gratuit a été mis en place par le ministère de l’Education pour encourager les jeunes victimes a dénoncé ces (...) >>>

Le droit à l’éducation n’est pas encore une réalité pour les pauvres

Le droit à l’éducation est un droit garanti par la constitution sud-africaine, mais les écoles dans les zones rurales ou dans les townships, lourd héritage du passé, offrent bien peu de chances aux élèves qui les fréquentent. Les dernières statistiques de 2007 donnent une image bien sombre de l’état des (...) >>>

Les élèves sud-africains menacent de se mettre en grève

Le Congrès des étudiants sud-africains(Cosas) annonce l’imminence « d’une révolte étudiante » si leur demande de report des examens du " matric" , le diplôme de fin d’études secondaires, n’est pas satisfaite. Le secrétaire général du Cosas a été très clair « Nous voulons retourner sur les bancs de l’école, (...) >>>

La province du Cap ouest veut inspecter ses écoles

Les autorités provinciales du Cap ouest veulent introduire une nouvelle loi pour inspecter les écoles de la province. Seule la province de l’Etat libre dispose d’une telle loi. L’idée est d’améliorer la réussite des élèves au « matric », l’examen de fin d’études secondaire. La province est l’une qui a le (...) >>>

Réussir ! la devise d’une école du Limpopo

Quand 147 candidats sur 147 sont reçus au « matric » alors qu’ils fréquentent un établissement dans la province rurale du Limpopo et qu’ils n’ont à leur disposition ni laboratoires, ni ordinateurs, on ne peut qu’admirer la performance. Le secret de ce succès est simple selon le principal de (...) >>>

Après le « matric », trouver un emploi…

620 000 candidats sud-africains au « matric », l’équivalent du baccalauréat, attendent les résultats pour le 7 janvier, mais une fois le diplôme en poche, que faire ? L’an dernier 62,5% des candidats ont été reçus, mais ces jeunes se retrouvent en concurrence avec plus de trois millions de jeunes chômeurs (...) >>>

Que faire des élèves exclus de l’école pour comportement violent ?

En réponse à une question d’une parlementaire de l’Alliance démocratique, la Ministre de l’éducation Angie Motshekga, a fait un bilan bien sombre de la violence dans les établissements scolaires sud-africains et a donné le nombre d’élèves exclus par province pour l’année scolaire 2009. La province du Cap (...) >>>

Les élèves sud-africains toujours mauvais en mathématiques

L’Afrique du Sud manque cruellement de scientifiques et techniciens et pour combler cette pénurie un nouveau programme de mathématiques a été introduit en 2008. Malheureusement la situation ne s’améliore pas au niveau des universités pour les nouveaux étudiants en mathématiques ou futurs ingénieurs. (...) >>>

Afrique du Sud : projet pour deux nouvelles universités

Les provinces du Cap Nord et du Mpumalanga, deux provinces pauvres et rurales, sont les deux provinces à ne pas avoir d’universités. Le gouvernement envisage d’en créer sans avoir encore fixé de délais « mais la volonté politique est là ». Il faut d’abord établir les besoins et savoir quels types de (...) >>>

Universités sud-africaines : les étudiants à la peine

L’Afrique du Sud manque terriblement de personnel qualifié et l’université n’est pas encore en mesure de fournir les médecins, les ingénieurs, les experts-comptables, les scientifiques dont l’économie à besoin. Deux études récentes montrent que les étudiants n’ont tout simplement pas acquis au cours de (...) >>>

16 juin, journée de la jeunesse

Le 16 juin est la journée anniversaire du soulèvement de la jeunesse de Soweto, moment dramatique de la lutte contre le régime d’apartheid. En se révoltant contre une éducation au rabais que le régime voulait imposer aux écoliers noirs, la révolte a marqué un tournant décisif de la lutte du peuple (...) >>>

Afrique du Sud : Un pas de plus vers l’éducation gratuite

La Ministre de l’éducation, Naledi Pandor, vient d’annoncer que le nombre d’écoles gratuites, sans frais de scolarité, passera de 40 à 60 % cette année et les universités vont recevoir des fonds pour faire face à l’augmentation des droits d’inscription. La Ministre estime que la gratuité pour (...) >>>

Education gratuite du primaire à l’université en Afrique du Sud ?

La question de l’éducation est cruciale pour l’Afrique du Sud qui manque de personnel qualifié. La dernière conférence de l’ANC a pris la résolution, fidèle à la Charte de la Liberté qui voulait une éducation gratuite et de qualité pour tous les Sud-africains, de supprimer les frais de scolarité dans 60% (...) >>>

Rentrée scolaire difficile au Zimbabwe

Les frais de scolarité vont augmenter de 600% et beaucoup de classes risquent de ne pas ouvrir faute de personnel. On estime à plus de 25000 le nombre d’enseignants du primaire et du secondaire qui ont quitté le pays ; les conditions de vie et de travail n’étant plus acceptables. Le principal (...) >>>

Le zulu, langue d’enseignement l’an prochain à l’université

L’université du Kwazulu-Natal va utiliser simultanément l’anglais et le zulu pour enseigner certaines disciplines. Le zulu est parlé par 80 % de la population dans la province et par 23,8% en Afrique du Sud , l’anglais n’est la langue maternelle que de 8, 2 % de la population totale. Le droit d’être (...) >>>

Construire des écoles dans la province du Limpopo

Les autorités de la province du Limpopo viennent de mettre 200 mobil-homes à la disposition des écoles rurales en attendant la construction de 95 écoles. Le Limpopo, une province essentiellement rurale et pauvre, doit gérer l’héritage de trois anciens bantoustans, où enfants et enseignants avaient (...) >>>

Afrique du Sud : que faire des élèves qui ont échoué au "matric" ?

Cette rentrée scolaire, les enseignants sont confrontés à un problème inédit. De nombreux élèves ont échoué aux examens et le redoublement n’est pas la solution la plus simple. En effet, cette année un nouveau programme va être introduit et redoubler n’a plus de sens. Comment organiser les classes ? Faire (...) >>>

La rentrée coûte cher aux parents

Après les festivités de Noël, il faut songer à la rentrée scolaire en Afrique du Sud et la facture est lourde pour les familles modestes. Pour les garçons, le pantalon, les deux chemises blanches, le pull-over et les trois paires de chaussettes coûtent en moyenne 250 rands, à peu près la même somme (...) >>>

Mauvais résultats aux examens en Afrique du Sud

Les résultats aux examens ont une signification particulière en cette fin d’année 2006. Il y a exactement 12 ans que la nouvelle génération de l’Afrique du Sud démocratique commençait sa scolarité et les résultats de fin de scolarité ne sont pas à la hauteur des espérances. Seulement 5 % de cette classe (...) >>>

Menace de fermeture de l’université de Swaziland

Après une manifestation des étudiants pour protester contre le retard du paiement de leurs bourses, les autorités ont réagi violemment en envoyant la police et ont menacé de fermer l’université. Certains étudiants sont dans une situation désespérée et n’ont même plus d’argent pour se nourrir. Le parti (...) >>>

Afrique du Sud :les diplômes ne mènent pas toujours à l’emploi

Les diplômes universitaires ne sont pas adaptés à la demande et 9 % des nouveaux diplômés se retrouvent au chômage. La question n’est pas seulement de former plus de diplômés mais la qualité de leur formation. Alors que le pays a un besoin criant de personnel qualifié à tous les niveaux , la (...) >>>

Universités trop chères en Afrique du Sud

La Ministre de l’éducation envisage de revoir le coût des études universitaires qui sont " anormalement élevés " pour la grande majorité des familles. Des mesures vont être prises pour doubler le nombre d’étudiants afin d’augmenter le nombre d’emplois qualifiés dont le pays a un urgent besoin. Source (...) >>>

Difficile mise en place des nouveaux programmes pour l’enseignement secondair

En Afrique du Sud, les nouveaux programmes ont été appliqués à la rentrée, au niveau 10 (classe de seconde)mais avec des difficultés. Les nouveaux programmes devraient permettre aux élèves d’avoir une formation scientifique qui faisait défaut et limitait sérieusement les perspectives d’emplois qualifiés (...) >>>

Plus de sciences pour les élèves sud-africains

Les résultats désastreux des élèves dans les disciplines scientifiques vont obliger le gouvernement à prendre des mesures exceptionnelles pour doubler le nombre de candidats qui choisiront les mathématiques et les sciences à l’examen de fin d’études secondaires et amener ce chiffre à 50 000 candidats en (...) >>>

Les enseignants ne veulent plus payer les frais de scolarité de leurs enfants

Les enseignants du Zimbabwe, comme presque tous les fonctionnaires ont des salaires de misère. Devant le refus du gouvernement d’accorder les augmentations qui leur permettraient de sortir de la pauvreté, le syndicat PTUZ a décidé d’appeler ses adhérents à ne plus payer les frais de scolarité de leurs (...) >>>

Les jazzmen sud-africains ont le blues

Lulama Gaulana, un guitariste natif de Port-Elizabeth , en assez de faire les levées de rideau. Il a travaillé avec des artistes de renom en Afrique du Sud et à l’étranger, mais il accuse les promoteurs de ne rien connaître au jazz et de n’avoir qu’une idée en tête, se remplir les poches. Il regrette (...) >>>

Des crayons et des cahiers pour les élèves des zones rurales

Les élèves des zones rurales sont désavantagés par rapport à ceux des villes. Le manque de matériel scolaire y est dramatique, aussi une ONG sud-africaine a pris l’initiative d’organiser une collecte avec l’aide d’une chaîne de supermarchés Pick’n Pay dans tout le pays. et un fournisseur Internet, MWEB La (...) >>>

Éducation en Afrique du Sud : peut mieux faire

La ministre de l’éducation a donné dans la presse son appréciation des résultats de l’année scolaire 2005 en insistant sur les améliorations à faire. Cette année, le nombre de reçus au bac n’a pas atteint les 70 %, mais il y avait plus de candidats à choisir les épreuves de mathématiques et sciences. Tous (...) >>>

La province du Cap oriental recrute des milliers d’enseignants

Pour la rentrée prochaine, qui aura lieu en janvier 2006, la province a prévu l’embauche de 2405 enseignants, principalement pour des postes de direction. Cette annonce a satisfait le syndicat SADTU,, qui toutefois se méfie des promesses et entend rester vigilant. Les autorités provinciales (...) >>>

Des repas scolaires gratuits pour les enfants des zones rurales

Une étude faite par la Fondation Nelson Mandela révèle que 11 % des enfants de la province du Cap oriental partent à l’école le ventre vide et il est avéré que les repas à l’école accroissent la présence scolaire et améliorent l’attention et les résultats. Un plan national devrait permettre d’assurer un (...) >>>

Manque de bâtiments scolaires dans les zones rurales en Afrique du Sud

Les leçons en plein air, à l’ombre des arbres sont encore fréquentes dans les zones rurales, fautes de locaux scolaires. La lenteur des appels d’offres, le manque d’architectes et d’ingénieurs ralentissent la construction des bâtiments. Les ministères de l’éducation et des bâtiments publics devraient (...) >>>

Rentrée des classes calme en Afrique du Sud

La rentrée des classes s’effectuera normalement, comme tous les ans au mois de janvier, les syndicats enseignants ayant décidé de ne pas exprimer leur mécontentement à propos de leurs salaires. Entre 1996 et 2002, les salaires des enseignants n’ont pas été revalorisés et la prime de 500 rands qui (...) >>>

Pénurie d’enseignants

Pour prévenir la pénurie d’enseignants dans les années à venir, le ministère de l’éducation veut attirer plus de jeunes diplômés. Des avantages sont prévus pour les enseignants qui accepteront de travailler dans les zones difficiles comme les townships ou les zones rurales. Il faudra aussi recruter des (...) >>>



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP