L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

4. Les sites Internet

En bref

Les femmes toujours victimes du VIH/sida


Chaque jour 1000 femmes jeunes sont infectées par le VIH/ sida, principalement en Afrique de l’est et sub-saharienne. Pour Peter Sands, responsable du Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose, qui s’exprimait au Forum économique mondial réuni au Cap, la cause est connue « C’est la violence sexuelle ; les discriminations à l’éducation et les inégalités sociales qui frappent les femmes qui les rendent plus vulnérables à l’infection ». Les inégalités pour l’accès à la prévention et aux soins reflètent les inégalités sociales et économiques. Le paludisme et la tuberculose restent encore des fléaux qui touchent les populations les plus pauvres des pays les plus pauvres. Beaucoup d’argent qui devrait aller aux programmes de prévention, est dépensé pour l’accès aux médicaments.


Le passé de l’extraction minière devant la justice


Après les mineurs d’or qui ont gagné leur recours devant la justice contre les compagnies minières, c’est au tour de la puissante Anglo-American de craindre une action collective par les habitants de Kabwe, une ville minière de Zambie. Pendant des années Anglo-American a exploité une mine de plomb sans se préoccuper des effets toxiques. Des milliers d’habitants, en particulier de jeunes enfants ont des taux de plomb dans le sang alarmants. Selon le rapport de Human Rights Watch "…de 1925 à 1974 Anglo-American SA a joué un rôle majeur dans le service médical et autres services techniques de la mine et la compagnie n’a pris aucune mesure adéquate pour prévenir une intoxication de la population par le plomb ». La compagnie ne se sent pas concernée parce que la mine a été nationalisée et exploitée pendant 20 ans avant sa fermeture en 1994.


[toutes les brèves]



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP