L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

2. L’actu par pays

Tanzanie


945 087 km²
36 588 225 habitants
Capitale : Dar es Salaam (la nouvelle capitale, Dodoma, accueille déjà certaines administrations et l’Assemblée nationale, mais le transfert n’a pas été officialisé)
Langues : Kiswahili (officielle), Kiunguju (variante swahilie de Zanzibar), Anglais (officielle), Arabe (essentiellement à Zanzibar), etc.

Namibie


825 418 km²
1 954 033 habitants
Capitale : Windhoek
Langues : Anglais (off.), Afrikaans (langue vernaculaire), Allemand, Oshivambo, Herero, Nama...

Zambie


752 614 km²
10 462 436 habitants
Capitale : Lusaka
Langues : Anglais (off.), langues vernaculaires : Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja, Tonga et environ 70 autres langues régionales.

Zimbabwé


390 580 km²
12 671 860 habitants
Capitale : Hararé
Langues : Anglais (off.), Shona, Sindebele (ou Ndebele) et autres langues.

Swaziland


17 363 km²
1 169 241 habitants
Capitale : Mbabane (Lobamba : capitale royale et législative)
Langues : Anglais et siSwati (off.)

Mozambique


801 590 km²
18 811 731 habitants
Capitale : Maputo
Langues : Portugais (off.) et autres langues.

Malawi


118 480 km²
11 906 855 habitants
Capitale : Lilongwe
Langues : Anglais et Chichewa (off.) et autres langues.

Lesotho


30 355 km²
1 865 040 habitants
Capitale : Maseru
Langues : Sesotho (Sotho du Sud), Anglais (off.), Zoulou et Xhosa

Botswana


600 370 km²
1 561 973 habitants
Capitale : Gaborone
Langues : Anglais (off.), Setswana

Angola


1 246 700 km²
10 978 552 habitants
Capitale : Luanda
Langues : Portugais (off.) et langues du groupe bantou.

Afrique du Sud


1 219 912 km²
42 718 530 habitants
Capitale : Pretoria (Le Cap : capitale législative ; Bloemfontein : capitale judiciaire)
Langues officielles : Afrikaans, Anglais, Ndebele, Pedi, Sotho, Swazi, Tsonga, Tswana, Venda, Xhosa et Zoulou

En bref

La campagne BDS n’est pas de l’antisémitisme


Des organisations juives aux USA, en Allemagne, en Angleterre, en Nouvelle Zélande, en Argentine et maintenant en Afrique du Sud, soit 39 groupes qui participent à la campagne Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) et qui soutiennent la cause du peuple palestinien ont lancé ce message : la campagne BDS n’est pas de l’antisémitisme ». Ils notent que trop souvent « les accusations d’anti sémitisme reposent sur de fausses accusations et créent la confusion entre le racisme anti juif et l’opposition à la politique d’Israël, son système d’occupation et sa politique d’apartheid... La confusion mine la lutte des Palestiniens pour la liberté, la justice et l’égalité et la lutte mondiale contre l’antisémitisme. Cela sert aussi à empêcher Israël de rendre des comptes sur les droits humains universels et la loi internationale ». Cette confusion largement entretenue par les pays occidentaux revient trop souvent à mettre un terme d’égalité entre toute critique de la politique d’Israël et de qualifier d’antisémitisme le simple fait de demander des droits pour les Palestiniens.


Le charbon n’a pas dit son dernier mot


Selon l’Association mondiale du charbon et l’Agence internationale de l’énergie, le charbon devrait fournir 27% de l’électricité mondiale en 2040, alors qu’il en produit 37% aujourd’hui. Cette persistance du charbon comme source énergétique est due aux besoins croissants d’énergie de l’Afrique et de l’Asie du sud-est. Les nouvelles centrales à charbon devraient être plus performantes et moins polluantes grâce à de nouvelles technologies qui permettent de brûler moins de charbon pour obtenir plus d’énergie. Le charbon reste fondamental dans l’industrie métallurgique et est nécessaire à 75% de la production mondiale d’acier. Le charbon est aussi utilisé pour la production de ciment indispensable à l’urbanisation croissante de pays comme le Nigeria et l’Inde. Le charbon reste une source d’énergie fiable et bon marché pour les vingt prochaines années au moins.


[toutes les brèves]



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP