L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

2. L’actu par pays

Tanzanie


945 087 km²
36 588 225 habitants
Capitale : Dar es Salaam (la nouvelle capitale, Dodoma, accueille déjà certaines administrations et l’Assemblée nationale, mais le transfert n’a pas été officialisé)
Langues : Kiswahili (officielle), Kiunguju (variante swahilie de Zanzibar), Anglais (officielle), Arabe (essentiellement à Zanzibar), etc.

Namibie


825 418 km²
1 954 033 habitants
Capitale : Windhoek
Langues : Anglais (off.), Afrikaans (langue vernaculaire), Allemand, Oshivambo, Herero, Nama...

Zambie


752 614 km²
10 462 436 habitants
Capitale : Lusaka
Langues : Anglais (off.), langues vernaculaires : Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja, Tonga et environ 70 autres langues régionales.

Zimbabwé


390 580 km²
12 671 860 habitants
Capitale : Hararé
Langues : Anglais (off.), Shona, Sindebele (ou Ndebele) et autres langues.

Swaziland


17 363 km²
1 169 241 habitants
Capitale : Mbabane (Lobamba : capitale royale et législative)
Langues : Anglais et siSwati (off.)

Mozambique


801 590 km²
18 811 731 habitants
Capitale : Maputo
Langues : Portugais (off.) et autres langues.

Malawi


118 480 km²
11 906 855 habitants
Capitale : Lilongwe
Langues : Anglais et Chichewa (off.) et autres langues.

Lesotho


30 355 km²
1 865 040 habitants
Capitale : Maseru
Langues : Sesotho (Sotho du Sud), Anglais (off.), Zoulou et Xhosa

Botswana


600 370 km²
1 561 973 habitants
Capitale : Gaborone
Langues : Anglais (off.), Setswana

Angola


1 246 700 km²
10 978 552 habitants
Capitale : Luanda
Langues : Portugais (off.) et langues du groupe bantou.

Afrique du Sud


1 219 912 km²
42 718 530 habitants
Capitale : Pretoria (Le Cap : capitale législative ; Bloemfontein : capitale judiciaire)
Langues officielles : Afrikaans, Anglais, Ndebele, Pedi, Sotho, Swazi, Tsonga, Tswana, Venda, Xhosa et Zoulou

En bref

Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Malusi Gigaba a donné sa démission et le Président Cyril Ramaphosa l’a accepté. Depuis quelques semaines la pression montait pour que le fringant Gigaba quitte ses fonctions. Accusé d’avoir menti sous serment, d’avoir accordé bien facilement la nationalité sud-africaine à la famille Gupta, d’avoir tripatouillé dans des appels d’offres d’Eskom, l’entreprise nationale d’électricité, il a fait la une des journaux ces derniers jours à cause d’une vidéo piratée le montrant en pleine masturbation. Dans sa lettre de démission, il explique qu’il le fait « pour le bien du pays et du mouvement auquel il appartient ».


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Plus de 3000 écoles sud-africaines ne disposent pour tout sanitaire que des latrines en plein champ. La mort de deux enfants, noyés dans les excréments, avait fait scandale. En 2014, Michael Komape est mort dans les latrines de son école primaire dans la province du Limpopo et en 2018, Lumka Mkhetwa est morte dans les mêmes circonstances dans son école de la province du Nord-Ouest. Ces deux provinces sont essentiellement rurales et pauvres. Le gouvernement avait annoncé un plan pour remplacer ces latrines par des sanitaires appropriés à l’âge des enfants. Les ministères de l’enseignement et celui de l’eau et de l’assainissement ont annoncé la suppression de toutes ces latrines d’ici 2020.


[toutes les brèves]



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP