L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

6. Adhérer à RENAPAS

L’accès au vaccin contre le Covid 19 est-il un droit humain ?


L’Afrique du Sud est le chef de file pour défendre l’accès au vaccin contre le Covid 19 comme un droit humain contre la vision mercantile des pays riches et des grands groupes pharmaceutiques. Son expérience douloureuse dans la lutte pour l’accès aux médicaments pour les personnes infectées par le VIH n’a pas été vaine.

Le charbon tue à bout portant ou à petit feu


Le 22 octobre, Fikile Ttshangase a été tuée par balles chez elle dans son village d’Ophondweni au Kwazulu-Natal. Elle était membre d’une organisation locale qui luttait pour la défense des droits de sa communauté contre l’extension d’une mine de charbon. D’autres avant elle ont été tués. Le charbon est un serial killer sud-africain sans honte ni remords depuis près de deux siècles.

Le Cosatu appelle à la grève


Le Congrès des syndicats sud-africains (Cosatu) appelle tous les travailleurs à cesser le travail ce mercredi 7 octobre, coïncidant avec sa création il y a 35 ans. Devant l’étendue du désastre économique, la corruption généralisée, la gabegie dans la gestion des entreprises publiques, l’action des syndicats est indispensable pour imposer un changement de politique.

Georges Bizos et les autres : des vies pour la liberté


La disparition de Georges Bizos, après celles de Denis Goldberg, d’Andrew Mlangheni, accusés du procès de Rivonia, vient de fermer un grand chapitre de l’histoire de l’Afrique du Sud et de la lutte contre l’apartheid. Garder vive la mémoire de ces hommes justes est plus que nécessaire par les temps difficiles que traverse l’Afrique du Sud.

Covid19 et le cours de l’or


La Covid-19 responsable d’une pandémie sans précédent qui va engendrer crise économique et crise sociale a provoqué une forte demande pour le métal précieux. Compagnies minières et spéculateurs se frottent les mains : le cours de l’or pourrait atteindre 2000 dollars l’once. Pour les mineurs sud-africains, il s’agit de travailler dans un environnement sûr et de survivre à la contamination.

Adhérer à RENAPAS


En bref

Namibie : la Chine n’aime pas les syndicats indépendants


La mine de Rössing en Namibie est l’une des plus importantes mines d’uranium au monde. En 2019 China National Nuclear Corporation Rössing Uranium Limited a acheté 68,62 % des actions à Rio Tinto, le géant minier australien. Devenu majoritaire, la compagnie chinoise a imposé sa gestion et ses conditions de travail aux mineurs. Pendant des années le syndicat des mineurs de Namibie (MUN) a négocié et finalement obtenu des accords favorables aux 780 mineurs de Rössing. Le nouveau propriétaire de la mine a aussitôt licencié le président du syndicat de la mine de Rössing, Johannes Hamutenya et 8 autres syndicalistes. La direction chinoise entend imposer ses conditions en supprimant toute les clauses de la convention collective obtenue par des années de luttes en supprimant échelle des salaires, congés, augmentation des salaires etc. Les mineurs licenciés ne peuvent plus faire vivre leurs familles correctement. Une campagne de solidarité internationale a été initiée pour faire pression sur la compagnie chinoise qui ne veut plus de syndicats indépendants. Mais le conflit a pris une dimension politique « Il s’agit des relations entre la Chine et le gouvernement namibien. Alors, nous les travailleurs nous comptons pour rien » constate amèrement Hamutenya.


L’année universitaire commence par un drame


La police a tiré pour disperser les étudiants qui manifestaient et un passant, un homme de 35 ans a été tué. Les étudiants manifestaient pour protester contre le retard du versement des bourses, les difficultés pour s’inscrire à l’université et la multiplication des difficultés liées à la pandémie du Covid. L’émotion est vive dans tous le pays et les campus universitaires se mettent en mouvement les uns après les autres. Les revendications vont de l’annulation des dettes étudiantes à la démission du ministre des universités Blade Nzimande.


[toutes les brèves]



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP