L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

6. Adhérer à RENAPAS

Covid19 et le cours de l’or


La Covid-19 responsable d’une pandémie sans précédent qui va engendrer crise économique et crise sociale a provoqué une forte demande pour le métal précieux. Compagnies minières et spéculateurs se frottent les mains : le cours de l’or pourrait atteindre 2000 dollars l’once. Pour les mineurs sud-africains, il s’agit de travailler dans un environnement sûr et de survivre à la contamination.

Adhérer à RENAPAS


En bref

Afrique du Sud : la population approche des 60 millions d’habitants


Les dernières statistiques estiment la population de l’Afrique du Sud à 59,62millions d’habitants. Les femmes sont majoritaires avec 30,5 millions soit 51,1% ; les jeunes de moins de quinze ans représentent 28,6% et les plus de 60 ans 9,1 % de la population. La répartition géographique est toujours à l’avantage de la province du Gauteng (26% soit15, 5millions), suivie de la province du Kwazulu-Natal (19,3% soit 11,5millions)) alors que la province du Cap Nord avec seulement 1,29 millions d’habitants reste la moins peuplée. Le flux migratoire se concentre dans deux provinces : Gauteng avec environ1, 5 millions de migrants et Cap occidental avec près de 500 000 migrants. L’espérance de vie est estimée à 62,5 ans pour les hommes et 68,5 ans pour les femmes. La prévalence sida/VIH est de 13% ce qui représente 7,8 millions de personnes vivant avec le VIH, soit 18,7% de la population entre 15 et 49 ans.


Swaziland : la faim plus mortelle que le virus


Ce pays pauvre d’Afrique australe voit la pandémie gagner du terrain chaque jour. Le 8 juillet, sur une population de 1,3 millions d’habitants, on comptait 18 morts, et sur 3 306 tests pratiqués depuis le début du mois plus de 10% se sont révélés positifs. La réouverture des écoles, contre l’avis du syndicat des enseignants, fait craindre une explosion de contamination, tout comme la réouverture des églises. Le gouvernement a décidé de ne plus accorder d’aide alimentaire aux plus de 60 ans qui n’ont pas à leur charge des petits-enfants ou autres membres de la famille. Dans un premier temps de la pandémie, une aide alimentaire avait été prévue pour 300 000 personnes, mais l’aide n’aurait été distribuée qu’à un bénéficiaire sur quatre. La faim risque de faire plus de morts que la pandémie au royaume de Swaziland


[toutes les brèves]



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP