L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

6. Adhérer à RENAPAS

Adhérer à RENAPAS


En bref

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


A l’appel de la centrale syndicale et du parti communiste sud-africain 13 manifestations sont organisées dans le pays, mais il ne s’agit pas cette fois de revendications syndicales, mais bel et bien de revendications politiques : lutte contre la corruption et démission du Président Zuma. Cela fait 27 ans que le mariage ANC, COSATU, SACP, la triple alliance, tient en dépit de querelles sérieuses, mais cette fois il s’agit bel et bien de divorce. « Cette grève veut envoyer un message à la fois au gouvernement et au secteur privé pour dire que les travailleurs et les citoyens sont fatigués de la corruption. Demain nous marcherons contre le cancer de la corruption qui érode ce que nous avons gagné et ruine notre démocratie ». Le message est clair et dénonce la famille Gupta, les scandales, le pillage des entreprises publiques, la gestion catastrophique de plusieurs ministères. L’Anc est tenue pour responsable de la situation catastrophique du pays sous la direction de Jacob Zuma. Les manifestations seront aussi un soutien à la candidature de Cyril Ramaphosa pour les élections décembre prochain.


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


Environ 7,1 millions de personnes vivent avec le VIH et 3,9 millions de patients sont traités par les antirétroviraux dans les cliniques et hôpitaux publics. L’Afrique du Sud a fait un appel d’offres pour obtenir un nouveau médicament à moindre coût. Un seul médicament regroupant trois molécules actives sera sur le marché pour seulement 75 dollars par an pour un patient. Deux laboratoires ont répondu à l’appel d’offres pour fabriquer une pilule générique qui combine dolutegravir, tenofovir et lamidivune. Une avancée considérable pour les malades qui trop souvent pour des raisons de vie difficile ne prennent pas toujours tous leurs médicaments. « C’est un grand pas en avant pour les malades et les travailleurs de la santé. Ce n’est pas souvent que nous avons un nouveau médicament plus efficace et moins cher que l’ancien » a salué le directeur adjoint de l’Institut du sida de l’Université de Witwatersrand.


[toutes les brèves]



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP