L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

7. Bulletin d’infos

Bulletin d’information


Abonnez-vous gratuitement à notre bulletin d’informations par courriel !

En bref

L’UE paye les extravagances du roi Mswati III


Un rapport compilé par l’ONG danoise Afrika Contact, intitulé : The European in Swaziland : In support of an authoritarian King ? montre que l’argent versé par l’UE va directement dans les poches royales. L’UE a dépensé 120 millions d’euros pour améliorer la compétitivité de l’industrie sucrière du petit pays, production qui compte pour 60% de la production agricole et 16% de la totalité des emplois. Tibiyo TakaNgwane la principale compagnie sucrière qui est « confié au roi pour la nation », domine toute la filière avec d’autres compagnies sous sa coupe. La plus grande partie des bénéfices est détournée et va dans les caisses royales, selon des lignes budgétaires fantaisistes comme « dépenses diverses ». Le roi dépense sans compter alors que 7 de ses sujets sur 10 vivent dans la pauvreté. Aucun parti d’opposition n’est toléré et « les élections » accordent au peuple 55 élus sur les 65 membres de l’Assemblée, les 10 autres sont nommés par le roi qui choisit 10 membres du Sénat sur 20. Le Swaziland reste une monarchie absolue et Afrika Kontact constate « qu’en continuant à soutenir le secteur sucrier, sans exiger du gouvernement du Swaziland de donner la priorité au bien–être de ses citoyens avant les dépenses folles de son monarque, c’est l’argent des contribuables de l’UE qui financent les extravagances royales ». Pour mémoire, pour son 50eme anniversaire le roi portait un costume scintillant des mille feux des diamants incrustés dans le tissu…


Les caisses du royaume du Swaziland sont vides


Le pays a célébré avec faste le cinquantième anniversaire de son indépendance et celui de son roi, Mswati III, dernier monarque absolu du continent. Le coût n’a pas été révélé mais le roi arborait à son poignet une très coûteuse montre et un costume constellé de diamants. Le ministre des finances vient de révéler que le royaume ne peut plus payer ses créditeurs faute de ressources. Les factures d’électricité, de médicaments, restent en souffrance, les sujets de sa majesté aussi. Les enfants des écoles ne recevront plus de repas, les malades n’auront plus de médicaments et les bâtiments publics resteront dans le noir. Les donateurs en ont assez de donner et de voir que plus de la moitié des enfants sont en carence alimentaire, que les deux tiers de la population sont sous le seuil de pauvreté. Régulièrement dénoncé comme un des pays le plus inégalitaire au monde, aucune mesure contre les dépenses folles de la famille royale n’a été prise, alors que les donateurs coupent les vivres à la population.


[toutes les brèves]



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP