L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

5. Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous


Association loi 1901, Organisation non-gouvernementale, la Rencontre nationale contre l’apartheid créée en 1986 a lutté avec d’autres forces en France pour aider à l’abolition de l’apartheid. Les premières élections libres tenues en Afrique du Sud en avril 1994 ont mis fin à trois siècles d’oppression coloniale et au régime d’apartheid mis en place en 1948. La victoire de l’ANC, l’élection de Nelson Mandela à la présidence de la République sud-africaine marquent un tournant décisif dans l’histoire de ce pays.

Nos coordonnées


En bref

Toi aussi, mon fils


Andile Ramaphosa a reconnu avoir reçu la somme de 2 millions de rands de la firme Bosasa pour l’obtention d’un marché. Chaque jour, les révélations de l’ancien directeur de la compagnie auprès de la commission Zondo ajoutent des noms à la longue liste des membres de l’ANC qui ont accepté les largesses de Bosasa. Ces révélations vont–elles avoir un impact sur les prochaines élections, quand on apprend que la direction de l’ANC a aussi profité des largesses de cette entreprise. Le scandale Bosasa-ANC va-t-il remplacer le scandale Gupta-Zuma ? Les cadavres empilés dans les placards de l’ANC commencent à sentir mauvais. Pour le moment, la tactique qui consiste à s’excuser, à promettre de ne plus recommencer, semble plus astucieuse que celle du déni du clan Zuma. Mais l’opposition pourrait saisir l’occasion pour gagner des électeurs au mois de mai prochain.


Libération conditionnelle pour Ferdi Barnard, tueur de l’apartheid


Ferdi Bernard a été reconnu coupable du meurtre en 1989 de David Webster, un militant anti-apartheid. Ferdi Barnard était un tueur des services spéciaux de la police de l’apartheid qui traquaient les militants anti-apartheid « ennemis du régime ». La Commission Vérité et Réconciliation lui avait refusé l’amnistie et en Juin 1998 un tribunal l’avait condamné à la prison à perpétuité pour assassinat, tentative d’assassinat, possession illégale d’armes, etc. Il avait purgé 20 ans de sa peine. Le 1er mai 1889, David Webster, anthropologue de formation, étudiait les effets de la torture sur les détenus politiques. Il avait été abattu en plein jour devant la porte de sa maison. Sa compagne n’a pas fait obstruction à sa libération qui doit intervenir le 2avril prochain


[toutes les brèves]



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP