L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

5. Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous


Association loi 1901, Organisation non-gouvernementale, la Rencontre nationale contre l’apartheid créée en 1986 a lutté avec d’autres forces en France pour aider à l’abolition de l’apartheid. Les premières élections libres tenues en Afrique du Sud en avril 1994 ont mis fin à trois siècles d’oppression coloniale et au régime d’apartheid mis en place en 1948. La victoire de l’ANC, l’élection de Nelson Mandela à la présidence de la République sud-africaine marquent un tournant décisif dans l’histoire de ce pays.

Nos coordonnées


En bref

Ministère sud-africain des femmes, de la jeunesse et des handicapées : le compte n’y est pas !


En plus d’un amalgame curieux entre femmes, jeunes et personnes handicapées, ce ministère n’a pas les moyens de ses ambitions et se trouve être un des plus mal lotis dans le budget national qui est actuellement en discussion au Parlement sud-africain. De plus son mandat n’est pas clair, aucun plan pour une politique efficace de lutte contre les discriminations genrées n’est clairement établi, ni pour les jeunes ou les handicapés. Ce qui fait dire à l’opposition que le gouvernement se moque comme d’une guigne de ces personnes qu’il sait qualifié dans ces discours de « vulnérables ». Mais sans moyens, sans ambition, sans politique claire et audacieuse les plus vulnérables resteront encore longtemps les plus vulnérables.


Les ministres éconduits renoncent à leur siège de député.


Huit anciens ministres qui n’ont pas obtenu de nouveaux postes dans le gouvernent du Président Ramaphosa ont aussi renoncé à leurs mandats de députés. Parmi eux certains avaient servi plus de 20 ans. Ces défections posent plusieurs questions sur le fonctionnement de l’ANC : la ligne de conduite de l’organisation a toujours été de servir là où le cadre politique était envoyé , le « cadres redeployment » dont Jacob Zuma avait usé et abusé pour faire valser les ministres. Pourtant tous les ministres démissionnaires ne sont pas pro-Zuma et certains ouvertement pro Ramaphosa. Reflet de la lutte de faction qui va rendre le travail parlementaire difficile, d’autant plus que Ace Mashagule, le secrétaire général de l’ANC affiche son soutien à la ligne dure de la Transformation radicale de l’économie (RET) c’est à dire la ligne pro –Zuma. Le travail de la commission Zondo sur la capture de l’état et la corruption n’est pas étranger aux difficultés du nouveau gouvernement.


[toutes les brèves]



© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP