L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Fusion de deux partis d’opposition en Afrique du Sud

Les deux partis d’opposition, l’Alliance démocratique et les Démocrates indépendants viennent d’annoncer qu’ils vont fusionner pour offrir aux électeurs une opposition plus forte à l’ANC. La coalition sera prête pour affronter les élections municipales de l’an prochain et les résultats seront un premier test de la validité de la coalition avant les élections générales de 2014. Mais les analystes politiques sont divisés sur l’impact de cette alliance qui pourrait s’élargir aux deux autres partis d’opposition, le Cope (le Congrès du peuple) et l’Udm (le Parti démocratique uni). Pour le Professeur Steven Friedman, cette union va diminuer le choix pour les électeurs et certains pourraient ne pas voter du tout s’ils n’ont pas un vrai choix. Pour le Professeur Adam Habib, au contraire cette fusion va renforcer l’opposition sans toutefois vraiment attirer la majorité noire de l’électorat. Pour l’Anc, selon son porte-parole, cette annonce « ne va pas lui donner des insomnies…car l’histoire a montré que les mariages de convenance n’ont jamais duré très longtemps dans la politique sud-africaine ».


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Zimbabwe : le Président Mnangagwa n’ira pas à Davos


Mozambique ou comment ruiner un pays africain


Jacob Zuma devra payer ses frais de justice


Tanzanie : un barrage hydroélectrique dans un site classé patrimoine mondial de l’Unesco




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP