L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’affaire Selebi : une mise en garde contre la tentation de la corruption ?

Jackie Selebi, ancien militant anti-apartheid, ancien chef de la police, ancien président d’Interpol reconnu coupable d’avoir des liens avec le crime organisé, d’avoir accepté de l’argent pour fermer les yeux sur un trafic de drogues, voilà la conclusion consternante d’un procès fleuve, qui a jeté le discrédit sur la classe politique sud-africaine. L’Anc peut bien affirmer que cette affaire est la preuve éclatante que l’Afrique du Sud est un pays de droit où nul ne peut ignorer la loi, cette affaire montre aussi les limites d’un pouvoir où l’allégeance politique compte plus que les compétences. Elle donne aussi raison à tous ceux qui en Afrique du Sud veulent lutter contre une corruption qui ronge tous les rouages de l’administration, ternit la réputation des fonctionnaires honnêtes et dévoués et discrédite ceux qui s’engagent en politique pour améliorer la vie de leurs concitoyens.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP