L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La contrefaçon, l’invitée non désirée de la Coupe du monde

Entre un maillot des Bafana à prix bradé et un maillot officiel à prix fort, le client n’hésite pas, il achète le moins cher. L’industrie textile sud-africaine qui comptait sur la Coupe du monde pour se refaire une santé est perdante. Les produits de contrefaçon massivement fabriqués en Asie ont fait perdre à l’industrie textile sud-africaine 14 400 emplois l’an dernier, 2000 pour la seule ville du Cap où cette industrie était florissante depuis des décennies. Les marchands prennent au dépourvu le supporter naïf qui ne voit dans son achat que les couleurs de son équipe favorite. Pourtant les douanes sud-africaines n’ont pas ménagé leurs efforts et ont saisi pour la valeur de plus de 66 millions de rands de produits de contrefaçon. L’Afrique du Sud n’est pas le seul pays victime de la contrefaçon. La contrefaçon a coûté aux pays du G20 plus de 120 milliards de dollars dont 75 milliards de taxes et revenus, sans compter le prix des blessures causées par des jouets ou des produits pharmaceutiques dangereux. L’impact sur l’emploi est énorme avec la destruction de plus de 2,5 millions d’emplois. Source Cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP