L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’ombre des grèves plane sur la Coupe du monde de football

Les syndicats ont maintes fois répété leur soutien à l’événement majeur que représente la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, mais ils ont aussi lancé plusieurs signaux en direction du patronat et du gouvernement pour dire qu’ils ne mettront pas leurs revendications en attente. Déjà la grève des chemins de fer en a donné un avant-goût. Si le syndicat Utatu a accepté la proposition de 11% d’augmentation des salaires, le Satawu la rejette catégoriquement et continue la grève. La Fédération internationale des transports a envoyé une lettre à la direction des chemins de fer Transnet, pour lui annoncer que les cinq millions de syndiqués que compte la fédération sont prêts à agir dans leurs pays respectifs en solidarité avec les grévistes du Satawu si un accord n’est pas trouvé. »Les yeux des travailleurs des transports du monde entier sont fixés sur vous » écrit David Cockroft, secrétaire général de la Fédération. D’autre part Eskom a eu recours aux tribunaux pour déclarer illégale la grève imminente décidée par le Num, le syndicat des mineurs. Une grève des mineurs aurait un impact catastrophique sur la production d’électricité pendant la Coupe du monde de football. Cosatu media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP