L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Supprimer la sous traitance ou en modifier les règles ?

Faut-il interdire une fois pour toute la sous-traitance ou bien modifier les règles pour que les droits des travailleurs soient respectés dans les entreprises ? Le débat est vif, d’autant plus que nul ne peut ignorer la part de plus en plus grande de la sous-traitance et du travail intérimaire dans l’économie sud-africaine. Il existe en Afrique plus de 6000 agences de recrutement et elles emploient 500 000 travailleurs par an. Depuis 2000, ces entreprises ont employé plus de 3,5 millions personnes pour des emplois temporaires, à temps partiel ou à contrat à durée déterminée. Pour le Ministère du travail, ces données sont à prendre en compte avant d’introduire une nouvelle législation et il ne pourra le faire qu’après les débats et les conclusions de la commission parlementaire et un vote au Parlement. Le premier rapport note les abus et le manque de clarté de la législation actuelle, mais c’est aux parlementaires à se prononcer sur les mesures à prendre pour protéger les employés de toutes sortes d’abus de la part des employeurs. Dans l’état actuel du débat, il semble que l’interdiction pure et simple de la sous-traitance ne soit plus à l’ordre du jour.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP